AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Spencer Williams
leave don't stay

❖ Job : Détective privé, ex flic.
❖ House : DTC


❖ Avatar : martha hunt
❖ DC : Danny, Dimitri, Vladimir, Giuliano, Eliott.
❖ En ville depuis : 11/05/2017
❖ Messages : 114
❖ Needles : 296

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Mar 16 Mai - 15:27

Tu annonces la couleur à Nikki et elle te demande une photo ou une vidéo. Tu ne sais pas ce qu’il a mais tu te doutes que ça doit pas être joli. Tu te rends sur place assez vite et tu arrives sur place. Heureusement, tu peux venir, pas besoin d’être de la famille. Ca aurait été con qu’on te refuse pour ça. Tu sais qui est Kieran, même si lui ne sait pas qui tu es, tu ne te vois pas lui dire que t’es le substitut de sa petite amie pour Alvar, youhou. Enfin, substitut, voyons large. Le truc qui l’empêche presque de ne pas penser à Danny. Est ce que j’ai eu tort, de lui dire non ? Je savais pas. Je rentrais dans la chambre qu’on m'indiquait, il n’y avait personne. Je demandais et on m’indiqua la maternité. Je suivi le mouvement et arrivait dans une petite pièce, un minuscule bébé était dans une couveuse et kieran, ça devait être lui était à côté. Effectivement, il l’avait senti passer. Il était dans un fauteuil, la jambe droite coincée dans un semi platre, sans doute une fracture ouverte, un espèce de bandage grossier sur son pied qui repose sur un truc relié au fauteuil, un bras droit platré du coude à la main recouvrant ses doigts soutenu dans une écharpe, une minerve solide au niveau du cou, une blessure à la joue, des bleus sur le visage et une arcade explosée, le bras gauche plâtre de la main à l'épaule et le plus important, sans doute, un plâtre énorme à la jambe gauche, qui est droite et posée sur un truc relié au fauteuil. Le plâtre va jusqu’à sa hanche. Tu rentres un peu plus et fait un discret - Hey - en allant devant lui. - Il va bien ? - Que tu dis en voyant le petit bout de chou plus près. Il respire doucement, mais est tout petit. enfin, il respire grâce à un appareil pour qu’il développe ses poumons petit ange. Tu repars sur le père, qui a l’air tout sauf heureux d’être père. - Jpeux prendre la vidéo pour nikki ? - Tu t’approches, il est juste devant, alors tu fais attention de ne pas le pousser tout en t’approchant, prenant la vidéo, tu filmes ensuite Kieran. - C’est dans la poche, jte laisse lui dire ce que tu as Kieran, je lui envoie de suite. - Comme ça, elle l’entendra de lui, de vive voix, en vidéo. IL me faisait de la peine, surtout qu’on avait tous les deux aimé quelqu’un qui en aimait un autre. Enfin, je le pensais. Je savais pas si Danny se leurrait, ou si elle aimait les deux. - Tu veux que je te ramènes à ta chambre te reposer. T’as l’air épuisé. tU te fais opérer quand ? - Que tu proposes, même s’il a été clair, tu n’es qu’une inconnue.

_________________

love crushes you
i love you so much than i can't breath with you're here. you don't love me. you love her. ad everytime you say here name my heartbreak into a million pieces. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 370
❖ Needles : 561

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Mar 16 Mai - 20:31

Regardant mon fils, j'essaie de ne pas penser au reste, il est dur de digérer que celle qu'on aime s'est foutu de votre gueule depuis maintenant 7 ans. Je sais qu'elle dira que non mais j'ai du mal à croire le contraire, la seule chose positive de ma relation avec Danny est la naissance de mes enfants. Malgré tout, j'ai demandé des nouvelles de Danny mais je refuse d'aller la voir et je ne veux pas la voir même si Lou m'en parle quand je vais la voir. Il est dur d'expliquer à une petite fille que sa maman n'aime pas son papa mais aime un autre homme. Je regarde l'infirmière qui ouvre la couveuse l'espace d'un instant, pour l'instant on ne peut pas le toucher et je ne pourrai pas ça m'énerve mais pas le choix. Il est tellement petit, je me dis que s'il n'y avait pas eu cette dispute, on en serait pas là... mais c'était peut-être inévitable bien que l'accident aurait pu être évité. Je demande à l'infirmière de m'avancer un peu plus vers mon fils, je ne le quitte pas du regard, j'en ai besoin et il a besoin de moi pour se battre car rien n'était gagné quand c'était un prématuré... Soudain j'entends la porte s'ouvrir et y découvre Spencer, je ne la connais pas, juste vu une fois en photo chez Nikki « Salut ! », je la suis du regard et repose mon regard sur mon fils « Oui il va bien, la partie la plus critique est passé maintenant il faut qu'il prenne des forces et que tout revienne à la normal » je souris mais mes traits sont tirés, je ne dors quasiment pas, de part la douleur physique mais mentale aussi. « Oui vas-y ! » Je la laisse faire et fronce les yeux quand elle pointe son truc vers moi, je déteste laisser ce genre de message mais bon elle ne peut pas venir alors on fait comme on peut... « Salut Nikki, alors tu essaies de me faire de la concurrence en tombant dans la douche il paraît, tu sais si tu as besoin de court pour te blesser plus appelle moi... sinon comme tu peux voir ben j'suis plâtré de partout ou presque... sinon j'espère que je vais pas t'effrayer j'ai donc 4 cotes pétées, un gros hématome au niveau du coté droit juste au dessus de la hanche, une fracture ouverte, le pied fêlé, os de la cuisse fracturé. jambe gauche cheville fracturée, genou triple fracture, au bras droit fracture ouverte de l'avant bras, doigts fracturés le bras plâtré de la main à l"épaule plus des conneries.. comme tu vois je fais pas les choses à moitié... bref on t'embrasse... AU fait le petit s'appelle Max » Je reviens sur mon fils et la laisse envoyé la vidéo. La douleur se réveille et j'ai du mal à le supporter, je ne sais pas si elle l'a vu mais elle me propose de me ramener, c'est étrange sachant qu'on ne se connaît pas. « Je veux bien si ça ne te dérange pas, la douleur se fait plus fort et les cachets sont là-bas. Tu sais je dors que très peu et pas qu'à cause de la douleur. Normalement ils doivent venir me chercher dans peu de temps » On arrive dans la chambre et je n'ai pas le temps de prendre le cachet qu'on vient me chercher, je regarde Spencer « Dis.. Tu veux bien rester ? Enfin si t'as rien de prévu ou mieux à faire.. Et si mon père ou mes sœurs passent ou appellent, tu peux leur expliquer ? Je sais qu'on se connaît pas mais j'ai franchement pas envie de voir un visage que je ne veux pas voir à mon réveil... » Oui je parle de Danny, je ne sais pas si elle pense venir ou pas mais si c'est le cas, je ne veux pas la voir, qu'elle reste avec lui... je pars pour le bloc...

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Williams
leave don't stay

❖ Job : Détective privé, ex flic.
❖ House : DTC


❖ Avatar : martha hunt
❖ DC : Danny, Dimitri, Vladimir, Giuliano, Eliott.
❖ En ville depuis : 11/05/2017
❖ Messages : 114
❖ Needles : 296

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Mar 16 Mai - 22:54

Le petit bout va bien, c’est déjà ça. c’était le premier ptit ange que je voyais si petit, et pourtant,des histoires, j’en avais vu pleins. Mais pas ainsi. Il avait l’air si triste, c’était dur à regarder, pourtant c’était plus moins l’état dans lequel tu étais, l’accident en moins. Tu avais quitté Alvar soulagée. il resterait dans ta vie, pas comme tu l'avais espéré, mais c'était déjà ça. Ironique que tu étais avec l’homme qui, indirectement, lui avait fait du mal. via Danny. Malgré moi j’écoute ce qu’il dit à Nikki et ça me fait encore plus mal. Il vient de perdre des mois de mobilité, peut être des séquelles, pour une fille qui en aimait, au final, un autre. Le même que tu aimais. c’était une histoire triste, une histoire barrée. Au moins, il n'était pas seul, c’était déjà ça. Il a l’air de grimacer, il doit avoir mal. Heureusement tu avais déjà proposé de le ramener. - Je me doute que ça doit pas être évident. On y va. - Tu prends les poignées et tu vas vers sa chambre, à peine arrivé, il ne souffle pas, on lui dit qu’il va en chirurgie. Je ne m’attend pas à ce qu’il me demande de rester. Il a peur, peur de se retrouver seul, compréhensible vu l’accident. Si sa famille vient je dois leur dire. Ca risque d'être drôle seule nikki me connait. - Heu.. ok. -Tu presse la partie d’un de ses bras non recouverte et tu le regardes partir. Tu t’endors à moitié mais tu l’aurais entendu si quelqu’un était venu. Il est inconscient quand ils le ramènent et l’installent. Ses deux jambes sont désormais recouvertes de plâtres conséquent. Surement lourds en plus. Ils surélèvent le plus gros et posent l’autre sur un coussin, pour son pied aussi sûrement. Ses pieds sont gonflés, tu ne t’y connais pas mais ça doit être à cause de tout ça. t’avais jamais vu une jambe couverte de l’aine jusqu’aux orteils. D’habitude ça dépasse. Ils lui déposent le bras droit sur un coussin aussi, surement pour sa main. L’autre bras est aidé d’une grosse écharpe épaisse.Il a toujours la minerve, tu pensais qu’il lui enlèverait, mais il a dû prendre au niveau des cervicales. Il se réveille doucement et le médecin vient donner ses instructions. - Bonjour monsieur. Les opérations se sont très bien passées. En revanche vous faites de l’oedeme. Il faudra toujours mettre en l’air, donc le temps que ça dégonfle, vous allez rester quelques temps ici. Peut être une semaine, peut être plus. Dans un mois, un mois et demi on changera vos plâtres des jambes par de la résine, plus léger. Pareil pour le bras droit, le gauche ce sera un peu plus long. L’opération de votre tibia s’est bien passé, les dégâts étaient conséquents. Je ne vais pas mentir, vous allez attend un moment avant de poser les pieds au sol. Tout dépendra du temps mis pour se résorber, ça peut être de trois mois voire plus. Et là je parle  pas de la rééducation que vous aurez. Un fois les plâtres de résines mais, vous garderez les nouveaux de deux mois  à trois, en fonction de la guérison. Vous n’avez pas de petites fractures. vos jambes ont subi des dégâts massifs à cause de l’écrasement. Pour ce qui est des bras, le plus inquiétant sera votre main droite, qui est dans un sale état, et votre bras gauche. Pour faire simple, c’est celui qui a prit le plus et qui était coincé. la main, le poignet, l’os de l’avant bras, le coude, le haut du bras, il y a des micro fractures et une grosse à chaque fois. Le délai sera le même pour les jambes, plus long pour le bras gauche. Mais si vous êtes sages, ça devrait aller. Vous ne garderez la minerve que quelques semaines, on fera une radio et un irm dans une semaine. On vous assignera quelqu'un lorsque vous quitterez l'hôpital. Bon courage. Ma demoiselle, il ne doit pas bouger, il a subit plusieurs opérations lourdes ces derniers jours. Bonne soirée à vous deux. - Après avoir balancé tout, il partait, tu restais ébahie. tu fais le tour et tu t’assieds au bord, d’un geste tu caresses sa portion de bras sans plâtre. - Il s’est passé quoi ? Enfin si tu veux en parler… Putain je suis conne, tu veux peut être que je parte à présent, ta famille va arriver. - que tu dis gênée.

_________________

love crushes you
i love you so much than i can't breath with you're here. you don't love me. you love her. ad everytime you say here name my heartbreak into a million pieces. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 370
❖ Needles : 561

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Mer 17 Mai - 14:32

J'ai besoin de lui et de Lou dans ma vie, ce n'est plus une question de théorie ou de je ne sais quoi, c'est pour ma part une question de vie et de mort, sans eux je ne ne suis plus rien même si j'ai le reste de la famille mais ce n'est pas pareil, eux sont bien plus important aujourd'hui malgré le fait qu'ils me lient à leur mère... Je me retrouve avec cette femme que je ne connais pas, elle n'a pas l'air dans son assiette également mais elle regarde le petit et je me dis que ce n'est pas elle qui devrait être là... Puis je me retrouve face à la réalité, tout est fini, tout était même fini avant que ça commence mais elle a joué, semant autour d'elle le chaos. J'avais une part de responsabilité au fond mais pas celle de m'être amusé avec elle... Je pars avec elle dans la chambre, laissant mon fils seul, je sais qu'il ne bougera pas mais j'ai mal de le laisser, il a besoin de moi comme j'ai besoin de lui. A peine arrivé dans la chambre qu'ils viennent me chercher, je sais que c'est pur mon bien mais j'ai pas envie – ouai j'suis une tête de con mais j'men fous - Je me tourne vers Spencer et lui demande de rester, je ne sais même pas pourquoi je fais ça mais j'en ressens le besoin. Elle accepte je crois. On part dans la salle d'opération et je finis par m'endormir, oubliant l'espace de quelques heures tout ce qu'il se passe. Je reviens dans la chambre, je suis comateux mais réveiller, le médecin arrive et commence son discourt, je ne comprends pas tout ce qu'il dit mais je fais un signe de tête, j'ai au moins compris que cela allait prendre du temps et que les dégâts étaient conséquants ce qui pouvait aussi signifier que ma carrière dans la police pouvait être terminé. Il était sûr que je ne resterai pas derrière un bureau à remplir de la paperasse, c'est pas pour moi. Je lève le regard vers Spencer qui vient de prendre place sur le lit avant de baisser la tête vers sa main. C'est étrange... Ses gestes, je voulais les repousser mais je ne peux pas, je n'arrive même pas à protester, je ne veux plus de tout ça, je ne veux plus être celui qui comble les manques, j'ai ma famille sans elle mais ce n'est plus important, eux sont ma priorité, le reste arrivera si ça arrive.. Je l'écoute et souris « Reste, ils ne viendront pas maintenant et la seule personne qui pourrait venir je ne veux plus la voir donc c'est bon.. » Je regarde dans la chambre sans bouger la tête, je n'aime pas du tout cet endroit c'est bien trop blanc à mon goût. Je reviens sur elle, elle veut savoir ce qu'il s'est passé, je ne suis pas sûr qu'elle va comprendre tout, l'histoire est bien trop compliquée « C'est juste une histoire qui a mal tourné, je croyais que je comptais pour elle, qu'elle m'aimait vraiment mais je n'ai été qu'un jouet pour elle malgré notre fille et notre fils. Elle a joué avec mes sentiments, avec la jalousie que j’éprouvai de la voir avec tous ses hommes. Elle a joué la jalouse pour me faire croire des choses. Alors que nous étions en voiture, j'ai voulu comprendre certaines choses que j'avais remarqué, elle a avoué l'aimer et j'ai compris que son putin de je t'aime n'était que du vent, on a finit par se disputer et je n'étais pas concentrer sur la route... Et voilà... » je serre les dents, je n'aurai pas du – je crois – , je ressens une haine profonde pour tout ça et pour eux... « Je suis désolé, j'aurai peut-être pas du parler de tout ça... On m'avait prévenu mes meilleurs amis m'avait mis en garde et je ne les ai pas écouté, j'aurai du... Enfin et toi c'est quoi ton histoire ? Je ne te sens pas si heureuse que ça » Ouai j'observe les choses et même dans le brouillard je remarque beaucoup.

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Williams
leave don't stay

❖ Job : Détective privé, ex flic.
❖ House : DTC


❖ Avatar : martha hunt
❖ DC : Danny, Dimitri, Vladimir, Giuliano, Eliott.
❖ En ville depuis : 11/05/2017
❖ Messages : 114
❖ Needles : 296

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Mer 17 Mai - 15:25

Il a l’air, absent, pas là, épuisé mais moralement. Tu souris, il te dit de rester, alors, tu le fais. Tu restes avec ce type que tu ne connais qu’à travers Nikki, rien de plus. Puis il faut le dire, entendre parler de danny t’as toujours plus ou moins gonflé. elle était ce rempart infranchissable entre to et Alvar. ce pont que tu as détruis récemment. Tu pensais qu’essayer de comprendre, c’était ce qu’il fallait faire, tu t’étais trompée et lourdement. L’amour t’y pigeais rien, à part que c’était compliqué et un nid  à emmerdes. Mais de toute façon l’humain a toujours rien compris et continue les mêmes erreurs encore et encore. Il te raconte cette histoire, que tu connais en partie, tu t'écoutes attentivement et tu vois à quel point il a mal. T’as presque honte, ^même si tu as été blessée plus d’une fois par ce que ressentait Alvar pour Danny, ça ne t’a pas affecté autant que lui. après tout, alvar n’a pas joué avec toi, n‘était pas “perdu”. Il était table, lui il avait gouté le chaos et ça lui avait éclaté à la tronche. - Ah oui ok et l’accident en lui même, comment t’as pu.. Fin jveux dire la voiture a fait des tonneaux ? - T’es curieuse, peut être trop, peut être que tu devrais te taire. Il te demande ton histoire  toi, et là, tu ris doucement. - Dis que je fais la gueule aussi. J’étais flic, on s’est peut être même croisé sans savoir ! Puis j’ai merdé, on m’a viré. Faut dire que j’ai une sale réputation ici…J’ai pas un joli ptit caractère on va dire. Bref, j’ai commencé à jouer avec un homme, j’ai finis par comprendre qu'il en aimait une autre. jmen foutais, puis je suis tombée amoureuse de lui, sans crier gare. Ma première fois, pathétique. Au début, on accepte, on fait comme si, et puis un jour, prétendre qu’on est pas affecté, qu’on veut pas plus, ça tient plus et quand cette personne peut pas te donner ça, tu t’effondres. L’ironie dans tout ça, c’est que tu as quitté danny, pour qu’elle le rejoigne lui. Alvar. Tu vois, jt’ai dis, jsuis pas mieux. On mets un film, c’est déprimant nos histoires. T’es bien installé ? Attends. - Tu remets correctement sa jambe qui est en l’air et qui avait pas un bon angle, en faisant tout doucement, ss pieds avaient pas dégonflé. Tu imaginais aisément que c’était douloureux, vive la morphine, même si c’était pas un remède miracle. Tu remettais le coussin sous son autre jambe et te plaçais correctement, tout en t’assurant que tu bougeais pas son bras posé sur l’autre coussin, ce type était vraiment dans une mauvaise posture. Tu lances le film et t’installer contre lui, tu prends tes aises, faut dire que la place est pas non plus énorme. C’est ça ou tu finis au sol. Tu regarde ses mains, gonflés aussi, punaise, l'oedème ille fait pas à moitié le mec. - Dis, question stupide, ça fait pas mal au cul d’être dans la même position depuis les jours ? - Le film est lancé et tu l’observe, garder la tête droite comme un i, pas pouvoir la tourner, ça doit être super chiant, tu te dis qu’il a du chemin devant lui, s’il veut, tu es prête à passer du temp avec lui, ça te fait oublier le reste. t’as eu beau jouer grand seigneur avec Alvar,  ca te gave qu’elle obtienne de briser deux coeurs et toi tu dois regarder Alvar perdu. - Hey au fait ta main dégonfle ou pas, tu peux bouger un peu les doigts ou pas ? Côté gauche jveux dire. Histoire qu'on sache quoi dire ou quoi demander si ça dégonfle pas. Je sais même plus ce qu'il a dit, c'était long. Moi j'aurais opté pour t'es dans la merde mais suis pas médecin ! - Ouais côté droit on va oublier, on bouge pas une main pétée hein. Tu plaisantes, parce ue tu sas que le moral est au plus bas il faut bien, qu'il pense à autre chose que Danny et ses frasques.

_________________

love crushes you
i love you so much than i can't breath with you're here. you don't love me. you love her. ad everytime you say here name my heartbreak into a million pieces. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 370
❖ Needles : 561

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Mer 17 Mai - 17:30

Je me confie à elle dans un sens et je n'aime pas ça, je n'ai pas l'habitude de parler de ça avec quelqu'un que je ne connais pas même avec ceux que je connais, je ne dis pas tout. La douleur des blessures n'est rien par rapport au reste, c'est tellement plus fort, plus destructeur.. Je suis surpris qu'elle veuille en savoir plus encore « Non s'est pris un camion, il arrivait trop vite et j'ai fait une petite embardée sur l'autre voie » J'ai répondu maintenant je veux savoir pour elle, j'ai l'impression qu'elle a aussi des soucis, qu'elle n'est pas heureuse, que sa vie est loin d'être un long fleuve tranquille mais je n'imagine pas que l'homme responsable de tout ça et celui que Danny a choisi, l'homme que je déteste le plus au monde et pourtant cela n'aurai pas du être le cas, ça n'aurait pas du être ainsi... Je l'écoute et je fronce les yeux quand elle parle de Danny et d'Alvar, je serre les dents, sans le savoir pour ma part, on est de ceux qu'on blesse, de ceux qu'on n'aime pas simplement parce que les gens sont incapables de voir ce que l'on peut réellement apporter à l'autre, j'ai fait abstraction de la première partie mais j'ai bien entendu parler d'un flic qui avait été viré mais je ne pensais pas que c'était elle. Elle change de sujet, c'est vrai que c'est déprimant mais nos vies sont déprimantes. Je la regarde et la laisse faire quand elle remet ma jambe « Merci... et je suis désolé Spencer de tout ça... » Oui je suis désolé que ce type n'ait pas réussi à l'aimer elle, désolé que nos vies soient des plus chaotiques. Je la laisse faire quand elle met le film et vient contre moi, je ne dis rien, je la laisse faire et pose mon regard sur le film, c'est à ce moment précis qu'elle pose ça fameuse question stupide, je rigole légèrement « ça va... Mais j'te ferai signe si ça vient à changer » Je souris et repose mon regard sur la télé, j'avoue que c'est la merde de rester ainsi, de ne pas pouvoir bouger la tête, je sais que je n'ai pas le droit de faire quoi que ce soit et me connaissant ça va vite me gonfler, je ne supporte pas de ne rien faire. Je tourne les yeux quand elle reprend la parole, je souris à la fin de sa phrase, elle a bien résumé au fond car j'avoue que je n'ai pas tout compris ou plutôt, je n'ai pas voulu tout entendre, bien trop compliqué pour moi. « Franchement j'ai rien pigé de ce qu'il a dit, j'suis pété de partout ou presque va falloir que je me coltine quelqu'un à domicile, pour ça si c'est une jolie femme, j'suis partant sinon que dalle, j'ferai chier mon monde pour avoir ce que je veux, autant mêler l'utile et l'agréable, j'ai plus rien à craindre maintenant » Ouai plus à craindre les crises de jalousie surtout, enfin c'était plus compliqué que ça en fait... au moins je fais abstraction un peu du mal que je traîne en moi. « Elle finira de dégonfler sinon ils donneront ce qu'il faut, y'a déjà pas mal de médocs qui vont me shooter... » Je lui souris et repose mon regard sur la télé « Merci d'être restée » Dis-je doucement..

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Williams
leave don't stay

❖ Job : Détective privé, ex flic.
❖ House : DTC


❖ Avatar : martha hunt
❖ DC : Danny, Dimitri, Vladimir, Giuliano, Eliott.
❖ En ville depuis : 11/05/2017
❖ Messages : 114
❖ Needles : 296

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Mer 17 Mai - 18:25

Il te répond aussi sec. Tu le regardes horrifiée, mais c’est pas ta question en fait. - Je parlais pas de l’accident mais comment ça se faisait que tu étais..très abimé et pas elles en fait. Genre t'as été ejecté, écrasé..comme le médecin parlait d'écrasement... Oh merde. Désolée jsuis trop curieuse, ignore moi ! -  T’avais envie de te traiter d’idiote finie mais c'était comme ça, t’étais pas toujours très douée, pas étonnant que t’aies perdu ton sang froid avec les “clients” de ton job. Il s’excuse d’un truc, mais je vois pas en quoi.. Enfin, tu t’en fous, c’est gentil, c’est déjà ça. Les gens font cette tête de déterrée sauf que bon ta vie avait rien d'un bon polar. Personne lirait ta bio !  Il sourit pour le cul, il te dira si son cul le fait souffrir, au moins, il reste des trucs qui vont bien non ? Quoi faut rester positif, dit la fille qui l’est une fois l’an. - Une jolie fille ? et bah, déjà, il veut draguer les infirmières le blondi, et. enfin, jte comprend, faut profiter. Autant qu'elle soit canon vu ce qu’elle va te faire ! - Que tu dis en riant. Ouais, qu’on te lave, oh l’horreur, t'aimerais pas !  Tu repars pas sur la jalousie et toutes ses conneries, tu relèves pas. Laissons certaines personnes en dehors de notre conversation, bien mieux. - Te shooter ? ouais mais là c’est du ..anti inflammatoire et du costaud, t’as des mains de terminator mon gars ! Dis tu réponds toujours à côté ? Ou c’est pour me faire poser plus de questions ? T’as vraiment pas compris que je suis chiante toi ! Jt’avais demandé si tu pouvais bouger tes doigts ! Quand l’infirmière se pointe, faut que tu sois prête pour le qcm, très important, sinon, elle t’examine ! - Que tu ris sous cap. Tu imagines bien comment ils examinent, toi tu serais folle de te faire tripoter, enfin par eux. Il te remercie, tu souris. - Ouais Ecoute, je m’ennuyais, jme suis dis jvais aller taper la discute avec une momie. T’es plutôt fun pour une momie ! - Tu te réinstalles mais soyons, honnête, tu te moques royal du film, t’as envie de lui poser des questions, tout plein. Un infirmière débarque et tu manques de t'étouffer de rire. Dans le genre sexy, on repassera ! Elle est.. Vous voyez le cliché, holga ? C’est elle ! Tu chuchotes - jt’avais dis ! - Et tu te marres. Elle s’approche et commence à le tripoter. Elle regarde ses doigts, les presse un peu - elle a eut son diplôme ou elle ? - regarde les autres - ceux cassés - là elle presse pas - il est sauvé - elle fait pareil avec les pieds. elle semble réfléchir puis pars et reviens avec des aiguilles. - Je vois que le gonflement ne diminue pas du tout et ce serait dommage qu’on doive opérer pour ça non ? Je vais vous faire des piqûres pour faire diminuer l’œdème. Ca risque d'être douloureux un ou deux jours voire trois dans le pire des cas, mais ça évite des complications. Dans deux heures ça devrait déjà avoir commencé. Si c’est pas le cas, ce sera retour sur la table. Mais c’est plutôt courant, ça devrait aller. A savoir une fois dégonflée, une autre douleur risque de s’installer mais on verra à ce moment là. - L’aiguille te semble bien épaisse et flippante, mais tu as horreur de ça toute façon. Elle s’approche tout près, lui prends le bras dans la main - t’as envie de lui dire hey doucement - et pique à l’intérieur, dans la chair. Si t’as bien compris, on ne voit que les doigts mais l’œdème est partout et si ça empire, ça devient étroit dedans et ça fait mal. Le reste du danger, tu sais pas, à part ressembler à un sumo tu vois pas. Peut être qu'il exploserait ? Tu imagines n’importe quoi. Elle prend son autre bras, et pique aussi dans la main, celle cassée cette fois. Quand elle s’attaque aux pieds, tu fermes les yeux. Tu espères que la morphine est suffisante ! Il a pas l’air franchement d’aimer ça en tout cas ni de rien sentir ! Mais après, c’est pas toi qu’on pique. - Si dans deux heures ça  un peu dégonflé je ferais la toilette. A toute à l’heure. - Et elle repart. Tu oses presque pas demander. - Ca va ? Tu disais quoi sur les infirmières ? Celle là sort direct de sibérie !   - Tu lui colles un ptit bisou sur la je. - Ouais les bisous magique ça marche que sur les gosses mais bon j’ai que ça en stock. - Tu souris mais tu as mal pour lui !

_________________

love crushes you
i love you so much than i can't breath with you're here. you don't love me. you love her. ad everytime you say here name my heartbreak into a million pieces. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 370
❖ Needles : 561

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Mer 17 Mai - 22:20

Merde je crois que j'ai merdé en disant ce qu'il s'était passé, ce n'était pas ce qu'elle voulait dire, je sais pas si c'est les cachets, ma tête ou tout autre chose mais je pige pas tout ou je pige au ralenti... je lui souris quand elle me dit de l'ignorer « J'ai compris de travers, excuse moi.. J'ai été écrasé par le camion, j'ai tout pris de mon côté et j'en suis bien content, je n'aurai pas supporté que ce soit beaucoup plus grave pour elle... Même pour Danny » Je détourne le regard avant de sourire une fois de plus à sa remarque sur mon cul, elle est vraiment incroyable cette gonzesse, elle arrive à me donner le sourire sans me connaître et certainement sans le vouloir. Je rentre un peu dans son jeu parlant de l'infirmière, c'est clair que je préfère une jolie que Fiona la femme de Shrek. C'est sur qu'elle n'a pas tort autant qu'elle soit bandante que non, ça sera plus agréable déjà et puis au moins je ne me payerai pas les foudres de quelqu'un si je la regarde un peu... Enfin je sais qu'il va me falloir du temps, que l'oublier ne sera pas possible, on a deux enfants mais je ferai tout pour la voir le moins possible tout en étant là pour les enfants... Je la regarde alors qu'elle prend une nouvelle fois la parole, putin mais j'suis débile ou quoi à rien comprendre « Pour le moment j'ai du mal à les bouger mais bon » Mais bon c'était peut-être normal après tout, j'en sais rien moi... Elle est marrante comme femme, ça fait du bien « Content d'être assez fun pour toi, j'avoue que ça m'aurait bien fait chier si ça avait été le contraire! » Ouai allez savoir pourquoi j'ai sortit ça moi, j'peux être con parfois ou souvent en fait en ce moment... C'est à ce moment précis qu'une infirmière entra, oula celle-là je ne la voulais pas chez moi, je pense qu'elle soit une bonne infirmière mais voilà quoi... j'ai envie d'éclater de rire quand elle me dit qu'elle l'avait dit mais je me retiens et laisse faire l'infirmière... Je l'écoute et je fronce les yeux, ils me font chier avec leur piqûre et opération.... L'aiguille transperce ma peau et la douleur se fait sentir, je grimace et serre les dents lançant un putin de merde... elle s'en va disant qu'elle revient dans deux heures, et merde je le sens pas du tout ça. Je regarde Spencer et fais une petite moue « ça fait mal... ouai ben celle-là j'en veux pas chez moi.. » Chez moi... Il allait falloir que je fasse le nécessaire pour que mon chez moi s'adapte à tout. Je suis surpris quand elle m'embrasse sur la joue et souris « Tu sais quand même que je ne suis pas un gamin et j'suis tellement cassé que ce soit physiquement que mentalement, j'suis pas sûre que ça suffise. » Je souris et repose mon regard sur le film tout en espérant ne pas avoir à repasser au bloc. Le film se finit même si je n'ai pas tout suivi, regardant souvent Spencer, elle ne m'avait pas quitté et je lui en étais reconnaissant, cela faisait du bien de ne pas songer à autre chose qu'au moment présent même si le passé revient rapidement. L'infirmière revient « Sérieux ça fait déjà deux heures ? » Je sais très bien ce qu'elle va dire, il va falloir opérer pour l'oedème, elle vérifie et ça tombe faut y aller, elle appelle le médecin et c'est reparti pour un tour dans 15 min ils viennent me chercher. « Je crois qu'ils aiment me charcuter... Tu sais si tu veux rentrer, je t'en voudrai pas, tu dois avoir d'autres choses à faire. » Je lui souris et essaie de me convaincre que c'est mieux de réopérer que d'attendre...

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Spencer Williams
leave don't stay

❖ Job : Détective privé, ex flic.
❖ House : DTC


❖ Avatar : martha hunt
❖ DC : Danny, Dimitri, Vladimir, Giuliano, Eliott.
❖ En ville depuis : 11/05/2017
❖ Messages : 114
❖ Needles : 296

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Lun 22 Mai - 8:11

Écrasé. Ok. Il avait eu la totale. T'aurais peut-être pas dû demander. Mais c'est plus fort que toi. T’as jamais su la fermer de toute façon. Une vraie emmerdeuse.  Lui il pense à la mère de ses gosses. C’est chou. Surtout sachant qu'elle en aimait un autre. Je serais sûrement pas aussi gentille et compréhensive. Il répond à tes questions et tu te sens vraiment con ensuite. Parce qu'il est dans un sale état et toi tu lui en fais parler. Bravo ma fille. Il est ravi que tu sois la. C'est tout de même rare ce genre d’avis. Surtout pour tes collègues. T'aurais peut être aimé bosser avec ! Il jure et serre les dents et t’as moins envie de rire. Si c'était toi tu hurlerais. Il veut pas de celle-ci chez lui et tu souris. Tu comprends aisément pourquoi hein ! Il dit que les bisous magiques ca marche pas. Je ris doucement. Certes mais il a pas l’air d'être contre. Tu réponds pas. Il t’intimide. Ca t'arrive pas souvent faut le préciser. C'est toi qui fait peur normalement. L'infirmière revient pour l’emmener. Il plaisante. Tu le regardes vraiment. Il a ce quelque chose que tu n’explique pas. Il te propose de t’en aller mais t’en a pas envie. T’es bien là. - J’attends. Je t'assure ma vie n’est pas assez passionnante. - Je plaisante aussi. Bien sur que je suis pas là uniquement parce que j’ai rien à faire. Il part et tu fais un somme sur la chaise quand il revient dans sa chambre. Tu remarques qu'il est endormi. Tu te rendors à ton tour pour ge réveiller un peu plus tard. Tu t’etires et l'observe. Le gonflement semble avoir baissé. Ils vont peut-être le laisser enfin tranquille. Tu lui déposes un baiser sur la joue et tu t’installes à nouveau. -Vu que tu vas rester un moment ça te dit que je passe certains jours ? Histoire de vérifier qu'ils te maltraitent pas ? - Tu proposes. T’as envie. Vous finissez par mater un autre film et pour le moment le docteur frankenstein le laisse tranquille. Tu finis même par passer la première nuit avec. Toi sur la chaise. Tu aimes sa compagnie. Et ca fait un de plus à aimer la tienne.




_________________

_________________

love crushes you
i love you so much than i can't breath with you're here. you don't love me. you love her. ad everytime you say here name my heartbreak into a million pieces. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 370
❖ Needles : 561

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   Lun 22 Mai - 17:06

Voilà que je parle à Spencer de ce qu'il s'est passé, cela me fait du bien de parler comme ça avec elle sans qu'il n'y ait la moindre once de jalousie mal placé de part et d'autres. Même si  je ne me suis pas trompé sur le compte de Danny avec tout ce qu'il s'est passé. La démarche de changer certaines choses allait se poursuivre, je savais ce que je voulais mais surtout ce que je ne voulais plus. Je ne voulais plus d'une vie comme celle passé même si je ne regrette pas mes deux enfants. Ils sont ma plus belle réussite et pour eux je ferai tout. Maintenant, il allait falloir du temps pour que j'accepte de la voir et surtout de lui parler sans ressentir cette colère qu'elle avait laissé en moi, il est dur de pardonner une trahison de ce genre même si l'on n'est pas tout blanc... Je soupire et je la regarde, c'est la première fois que je regarde quelqu'un comme ça, sans aucuns jugements, sans aucunes arrières pensées, tout ce qui vient de se passer me donne une vision tout autre de ce que je voulais auparavant. Alors que l'infirmière vient me rechercher, je soupire, j'en ai vraiment marre, j'ai hâte que tout ça soit terminé, hâte de sortir de là et de rentrer chez moi même si j'allais avoir besoin de quelqu'un mais au moins, je ne serais plus en dans ses murs qui finissent par me donner la nausée. Je regarde la jeune femme et lui dis qu'elle peut partir, elle n'a pas à rester là seule et puis elle a certainement mieux à faire, ça c'était sûr même. Au fond on n'était rien l'un pour l'autre.. A part deux cœurs brisés par des personnes qui au fond en avaient rien à foutre de nous et qui n'ont fait que jouer pour finir par avoir ce qu'ils voulaient... Je suis surpris quand elle dit qu'elle reste mais sans comprendre pourquoi cela me rassure, je souris et je pars pour une nouvelle opération... Après quelques heures, voilà que je suis de retour dans la chambre endormi, ce n'est que quelques temps après que j'ouvre les yeux juste après qu'elle ait déposé un baiser sur ma joue, je souris « Ne me dis pas que tu es restée ici... Tu dois être crevée » Je fais une petite moue puis lui souris alors qu'elle te fait une proposition à laquelle tu ne t'attendais pas du tout. « Viens quand tu veux, de toute façon je ne peux pas bouger et c'est pas moi qui vait te mettre dehors. » je souris et on finit par regarder un nouveau film, je finis par m'endormir à cause des médicaments. La nuit fut courte mais tranquille et agréable grâce à la jeune femme à mes côtés... au petit matin il était temps pour elle de rentrer, je souris comme un con alors qu'elle quitte la chambre me laissant seul avec mes pensées et problèmes.

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kieran&Spencer - just two strangers in the same shit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Just to start shit [Libre]
» LET'S. DO. THIS. SHIT.
» I don't give a shit who you are! I'm here! |COMPLÉTÉE |
» I'm so sick of that same old shit (solo)
» Petit mâle croisé shih-tzu - caniche Quaregnon (Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❖ PINS AND NEEDLES :: 
Allons à Seattle
 :: Seattle hospital :: 2nd Floor
-
Sauter vers: