AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

I need You now - ft Kieran & Lyzandra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Lyzandra Cassidy
Membre de Pan

❖ Job : Médecin Urgentiste
❖ House : North District


❖ Avatar : Amber Heard
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 17/05/2017
❖ Messages : 119
❖ Needles : 172

Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-city-rpg.forumactif.org/
MessageSujet: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Jeu 18 Mai - 18:48



Lyzandra & Kieran
Hôpital au cœur de la nuit.


L’annonce fut comme une douche glaciale, d’un bond j’étais tiré du canapé où je m’étais laissé tomber en rentrant, j’attrapai mon portable qui n’avait plus de batterie et sans ouvrir la porte cherchai frénétiquement mon chargeur. Je passai de pièce en pièce hélant Jo d’entrer me fichant qu’il me trouve couverte de vase ou dans un état digne d’un retour de raid dans les marées. J’étais à la limite d’exploser quand je dénichai enfin ce qu’il me fallait pour brancher mon téléphone et le maltraiter face à un écran qui n’affichait qu’une fichu batterie rouge et refusait tout allumage.

« Putain ! »

Jo toujours aussi effacé, restait là planté à me détailler les yeux ronds comme un pauvre perdu sa tenue de motard enfin de prospect sur le dos, lui donnait un air totalement bordélique avec son côté toujours trop prudent avec moi, c’est sûrement qu’il craignait que mon père ou un membre lui arrache un membre s’il osait quelque chose et bien sûr je n’avais jamais eu aucune pitié pour lui. Pas plus que j’en avais eu avec d’autres à vrai dire. Les deux seuls qui échappaient à plus ou moins aux misères que j’organisais spontanément étaient Kieran et mon idiot de coloc et meilleur ami absent pour je ne sais quelle nouvelle raison importante.

Soupirant en laissant tomber mon cellulaire, je me tournai vers lui.

« Raconte ! »

Il se mit alors à me dire tout ce qu’il savait c’est-à dire presque rien, sauf que Kieran était dans un sale état que Danny était avec lui, ainsi que la petite. Sans la moindre compassion pour lui je passai de pièce en pièce le poussant à me suivre, me stoppant par instant pour en savoir plus, et lui faire redire certains passages, alors que j’étais des plus dénudées ou sous la douche et que l’eau me dérangeait. Je me fichais royalement de la vue qu’il avait sur mes courbes, ou que cela lui plaise ou inversement, toutes mes pensées étaient fixées sur l’hôpital, l’accident, sur Kieran.

« C’est arrivé quand ! » Lui redemandais-je en sortant l’eau dégoulinante et en me frictionnant sans même remarquer qu’il avait fini par se placer dos à l’entrée pour ne plus me voir ainsi vêtue.

« Hier soir quand tu sauté du pont, c’est pour ça ton père a chercher à te joindre. » Je me repassai la nuit, la journée de la veille et secouai la tête tout en composant une queue rapide.

« Conduit moi de suite à l’hôpital ! »

Il tenta de protester, il était trois heure du matin et les visites étaient finies depuis des heures. Me stoppant à l’entrée je récupérai mon badge et le lui collai sous le nez.

« Je ne suis pas une visiteuse bloquée aux portes, en avant de suite ! »

Jouer les passagères n’a jamais vraiment été ce que je préférais, mais pour la somme, j’étais presque reconnaissante de ne pas moi-même conduire, je pouvais sentir mon corps se tendre, me faire un mal de chien, sûrement la chute dans la rivière ou alors les nerfs, qu’importe en réalité, j’étais juste dans un état moral impossible et ne voyais rien de la route, juste l’heure, les minutes qui semblaient si longues d’un coup, le trajet qui me donnait la sensation de n’en plus finir. A peine eu-t-il placé son pied au sol que j’étais debout lui lançant le casque et un tu m’attends. Sortant mon badge pour ouvrir les portes une à une sous les regards de collègues et amis intrigués de me voir là hors de mes horaires. Je dû m’expliquer auprès du résident et en profitai pour prendre la température sur le patient que je venais déranger au cœur de la nuit. Le médecin, m’assurant que les dangers étaient proscrit, qu’il aurait des semaines compliquées, sûrement de la rééducation, mais que pour le moment, rien n’était irréparable du moins physiquement. Enfin ce point-là c’est moi qui me le répétais en prenant le chemin de sa chambre.

Pas après pas, mes jambes flageolaient, je ne l’avais que peu ou presque pas revu depuis notre rupture, on ne s’était pas séparé en mauvais terme, non, mais mon orgueil avait été quelque peu touché, bien qu’il ne devait absolument pas s’en douter, trop occupé à redonner une chance à celle qui l’avait une nouvelle fois brisé et cette fois pas que mentalement visiblement. A mesure que je progressais, je sentais les nerfs revenir, l’envie de le secouer et lui imprimer dans le nez une bonne fois les choses. Mais quand je poussai la porte et le vis là brisé, couvert de plâtres, de drains et une pompe à morphine sur le côté, je restai pantoise. Détaillant l’ensemble, silencieuse alors que les programmes de la nuit couvraient mon entrée et que le sommeil l’avait entravé. J’inspirai un peu de calme, fermant la porte et déposant mon sac et mon badge sur la table. D’un pas contenu, mais direct je m’avançai vers le lit et me penchai sur lui pour l’embrasser.

« Sombre abruti, te détruire moralement ne suffit plus, t'as de la chance que je ne sache pas où frapper ou je casserai ce qu’il reste de toi, Fitzpatrick ! »

_________________
See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 394
❖ Needles : 580

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Ven 19 Mai - 19:01

Avoir vu ma fille m'avait fait le plus grand bien, on avait pu parler, je lui avais promis des choses que j'allais tenir pour elle et son frère. Leur vie n'aurait plus rien que ce qu'elle était hier. Même si avec leur mère c'était terminé pour de bons, je ne doutais pas que pour eux, les efforts seraient fait des deux côtés... Avant que je la veuille pour moi, tout se passait bien ou presque non ? La fatigue me gagne alors que la douleur se fait ressentir, j'appelle l'infirmière qui augmente la dose d'Anti-douleur, je demande si mon fils va bien puis la fatigue me gagne bien que mon sommeil est loin d'être profond. C'est un baiser à la belle au bois dormant qui me réveilla, j'ouvris les yeux avec du mal avant de l'entendre aboyer, je soupire elle est vraiment chiante quand elle s'y met « le sombre abruti te dit de fermer ta bouche déjà, y'a des personnes à côté qui essaie de dormir, tu sais comme moi avant que tu l'ouvres pour hurler comme un truie en chaleur » Ouai je suis pas des plus aimables mais elle vient de me réveiller, elle fait chier quand même. « Aller pose tes fesses et arrête de me mâter comme ça, j'vais croire que tu vas me sauter dessus et me violer, tu sais que j'suis pas capable d'assurer là » Ouai j'la provoque mais avant qu'on ''sorte'' ensemble, ça marchait comme ça entre nous sans tabou sauf quand ça concernait Danny.. et puis ça fait du bien d'être ainsi tout en sachant qu'il n'y aura plus rien que de l'amitié. J'appuie doucement sur la télécommande qu'ils ont mis au niveau de ma main pour que je puisse appuyer avec un doigt valide, je l'observe, elle a l'air crevé ou pas bien et ça ne me plaît pas au fond c'est ma meilleure amie depuis des années.. « Tu sais quand même que je t'ai connu avec une meilleure mine, sérieux tu fais peur Lyz, on dirait presque un cadavre ambulant.. » Bon ok moi et ma façon délicate de parler aux gens... J'affiche un sourire sans la lâcher du regard « Allez arrête de faire la gueule Lyz, j'suis pas mort, juste cassé... » Je n'ai pas besoin de lui dire que c'est autant physiquement qu'à l'intérieur, elle s'en doutait, elle m'avait déjà vu comme ça une première fois mais là c'était différent... tout était différent... « Tu sais que je suis Papa, il s'appelle Max... Il est tout petit... » tellement petit mais il est un Fitzpatrick à moitié et un Sloan de l'autre moitié, un beau mélange de force... Je ne pourrai jamais renier ça de la part de leur mère...

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lyzandra Cassidy
Membre de Pan

❖ Job : Médecin Urgentiste
❖ House : North District


❖ Avatar : Amber Heard
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 17/05/2017
❖ Messages : 119
❖ Needles : 172

Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-city-rpg.forumactif.org/
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Ven 19 Mai - 19:49



Lyzandra & Kieran
Hôpital au cœur de la nuit.


« T’es sérieusement en train me dire que j’ai une sale gueule, toi tu n’as pas vue ta tronche depuis ton accident, tu ferais même pas bander ma grand-mère. Bref félicitation papa, au moins une bonne chose de toutes se merdier. »

Je m’appuyai contre le mur coupant la télé en la débranchant directe au mur et n’approchant pas sous peine de lui coller mon point dans le nez, zone qui semblait encore intacte dans le nombres des dégâts qu’il affichait.

« Sérieusement, tu vas me tuer un jour, il y a une zone que tu n’as jamais eu de brisée ? »

J’étais furieuse, pas forcément contre lui, mais contre moi, contre elle, contre se putain de monde qui me forçait à voir souffrir les gens que j’aime, à cause de filles comme elle. Putain et voilà qu’elle lui avait pondu un second gamin, histoire qu’il n’arrive définitivement pas à la sortir de sa vie. Si on m’avait dit que les sentiments pouvaient être aussi destructeurs, j’aurai tout fait pour devenir none, aimer un mirage est parfois plus simple que tenir à ce type. Serrant les points bien cachés par mes bras croisés, je le toisais alors qu’il remontait son lit, il était franchement pas beau à voir, j’en espérais qu’elle soit aussi laide, mais bien sur ça ne serait évidemment pas le cas, c’est toujours les minables qui s’en sortent.

« Franchement je m’écouterais je te virerai ta pompe à morphine, que t’ai si mal que plus jamais tes envies disent revenir. Oh et puis merde qu’est que je suis venu foutre là, moi t’as raison, bonne nuit et félicitations. » Dis-je en me redressant et en me détournant pour couper la lumière et sortir de la chambre.
J’avançais de quelques pas dans le couloir sous le regard d’une aide-soignante que je connaissais et qui bien sur me salua, réalisant que j’avais oublié mes affaires dans la chambre, je lançai un regard vers la porte et soupirai.

Non pas question que je rentre de suite ou j’allais l’encastrer, lui coller une baffe des plus méritées. Hors le fait qu’il ait voulu reprendre avec elle en me plantant comme une conne, ce qui me faisait mal était de le voir dans cet état, pire je culpabilisais de ne pas avoir répondu à mon père et n’avais été là plus tôt. J’aurais peut-être pu le soigner moi-même ou…

Me laissant tomber sur une des chaises de visites, je plantais mes yeux sur un cadre au décor boisé, sans vraiment le voir, mes mains se glissant dans mes cheveux pour repousser mes pensées avec un geste, pour tenter de me calmer. Il avait besoin de moi j’en étais certaine, et ce n’est pas ainsi que j’étais celle qu’il attendait. De soupire en soupire, les minutes se glissaient, et finalement je me relevai pour revenir vers la chambre, poussant la porte.

« Ne me fait plus jamais une telle peur ou si tu te rate, je te raterais pas Kieran. » Dis-je m’avançant vers lui pour m’assoir sur le bord du lit et détailler une nouvelle fois son corps couvert de toutes sortes de bandes et plâtres. « Qu’est qui s’est passé ? »  Lui demandais-je avant de me mordre les lèvres et glisser ma main doucement sur la sienne. « Elle va bien ? »

_________________
See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 394
❖ Needles : 580

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Mer 24 Mai - 16:01


Sérieusement mais qu'est-ce qu'elle me fait, j'ai un peu de mal à la suivre parfois mais j'crois qu'on est pareil au fond... je fronce les yeux alors qu'elle débranche la télé « Haha t'es vraiment une comique toi parfois » Je ne relève même pas ses félicitations, franchement avec ce qu'elle dit après ne me plaît guère et j'ai pas envie de me prendre encore plus la tête pour ce genre de connerie. Elle a beau être furieuse contre moi, je le suis à ce moment précis contre le monde entier ou presque.. Enfin c'est une façon de parler c'est surtout contre moi et contre elle.. que je le suis.. Je tourne le regard alors qu'elle reprend la parole et qu'elle finit par se casser, sérieusement si c'était pour me prendre la tete comme ça, elle pouvait rester où elle est, j'en ai rien à foutre, c'est bon, j'ai eu ma dose avec elles deux. Je jette un œil à la fenètre et soupire, la nuit allait être longue, bien trop longue à mon goût, je pensais bien dormir mais ce n'est plus le cas, elle m'a gâché ma nuit. Je ferme les yeux et fais le vide, c'est trop compliqué, j'ai l'impression que ma tête va exploser avec toutes ses conneries, s'il n'y avait pas eu mes enfants, j'avoue que j'aurai préféré crever et ne plus rien attendre de tout ça. Les douleurs bien trop présentes à mon goût, me laisse comprendre que j'ai loupé beaucoup de choses mais aujourd'hui, j'ai fait une croix dessus et je sais que l'une des douleurs partira plus les jours passeront. Je rouvre les yeux alors que j'entends de nouveau la porte s'ouvrir, je sais que c'est elle mais je ne la regarde pas, je lève les yeux au ciel alors qu'elle me demande de ne plus lui faire peur. Franchement ça me passe au-dessus tout ça, si ça doit arriver ça arrivera c'est tout.. Je repose mon regard sur elle quand elle demande ce qu'il s'est passé, a-t-elle vraiment besoin de le savoir, elle me dira encore qu'elle avait raison, que tout le monde me l'avait dit, que je n'aurai jamais du lui faire confiance « On s'est pris la tête alors que je conduisais, j'ai voulu savoir ce qu'il se passait entre elle et son meilleur ami... Elle l'aime lui... elle ne m'a jamais aimé en fait... et on s'est pris un camion... efin voilà tu sais.. » Je détourne le regard surtout quand elle demande si elle va bien... Franchement j'en sais rien et j'en ai rien à foutre, elle est avec lui donc elle ne peut que bien aller... J'ai compris qu'elle avait déjà tourné la page y'a longtemps et qu'elle avait oublié tout le bien qu'il y avait eu mais surtout qu'elle en avait encore plus rien à foutre.. c'est peut-être la colère qui me fait penser ça mais y'a une part de vrai... « J'en sais rien, j'ai dit que si elle venait, je ne voulais pas la voir... Lou m'a dit qu'elle avait juste mal au bras comme elle. Lou va bien aussi elle adore son platre tout rose... » je ne rajoute rien de plus, meme si la colère est ma demeure aujourd'hui, je ne veux pas l'entendre cracher son venin sur la mère de mes enfants... pas maintenant... « Je suis content qu'elles n'ont rien même elle... » Dis-je entre mes dents alors qu'une douleur vive se fait ressentir et me tire un léger gémissement de douleur...

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lyzandra Cassidy
Membre de Pan

❖ Job : Médecin Urgentiste
❖ House : North District


❖ Avatar : Amber Heard
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 17/05/2017
❖ Messages : 119
❖ Needles : 172

Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-city-rpg.forumactif.org/
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Mer 24 Mai - 18:09



Lyzandra & Kieran
Hôpital au cœur de la nuit.


L’amour, l’amitié, toutes ces conneries qu’on pense simples et qui nous rendent la vie impossible et pourtant pour lesquelles on retombe à la moindre erreur, et surtout il faut l’avouer, on est incapable de s'en passer. En cet instant, j’en étais le modèle flagrant, bien mal placée pour le juger sur son addiction destructrice, là où moi-même je réalisais tenir tellement à lui qu’un monde sans ses conneries me serait impossible à supporter. Il n’en avait pas même conscience ou alors était-ce le fait de le voir ainsi là en rentrant, le fait d’avoir eu aussi brutalement la nouvelle qui m’avait fait prendre un camion en pleine face à moi aussi, oh bien sûr aucune séquelle physique, bien que mon saut dans la rivière sur mon coup de crâne m’avait mise en mode zombie. Non tout mon drame se jouait intérieurement, il était pire qu’un venin. Soupirant, sans dire un mot je ne relâchais pas mon contact avec lui, pas plus par ma main que visuel. Je gravais son état, le moindre de ses regards, la plus petite expression qui pouvait parfois me parler bien plus qu’un long discours dont il n’avait pas l’accoutume.

En réalité, je me souciais égoïstement de la savoir en vie pour le savoir lui en vie, porter la mort de la mère des enfants sur ses épaules l’aurait détruit. Alors quand il me souffla qu’elle n’avait rien, j’en fus soulagée, pas soignée car j’aurai sûrement adoré la voir aussi couverte que lui de toutes sortes de maux et autres, mais là encore je suis certaine qu’il en aurait porté le poids du monde. Avec elle il finirait toujours par trouver une excuse alors qu’elle aimait son meilleur ami, ce ne fut pas en soi une grande révélation, on ne couche pas avec son meilleur pote car on l’apprécie, quand on n'en vit plus c’est qu’on tient tellement à l’autre qu’on n’envisage pas un instant de se priver du plaisir des baisers, des mains qui se glissent sur nous. Quelle belle merde tient, voilà que je me collais à la comprendre, pire face à un miroir, enfin à la nuance que je passais pas d’un coq à un âne et d’un âne à un coq et ne donnais pas d'enfants à l’un pour finir au lit avec l’autre. Pour ma part le bordel était concentré sur un homme qui ne m’avait jamais réellement vue autrement que… bref je chassai ces pensées quand il se mit à gémir et me relevai pour vérifier ses perfusions et reprogrammer la morphine.

« Je suis contente que vous vous en soyez tous sortis, par contre, je passerai une note pour des plâtres roses pour toi aussi. Au moins tu seras plus agréable à voir pour la petite. » Une fois les doses fixées et la première partie avec un compteur de vingt minutes programmé je me glissai contre lui sur son lit.

« Je ne l’aime pas, mais je ne souhaite pas te voir porter sa mort sur ton dos, déjà qu’il a du mal à te porter toi-même ce pauvre membre vertébral. » Ma main se glissa sur sa joue et je posai mon front contre le siens. Restant un instant silencieuse, écoutant simplement sa respiration. J’avais la sensation d’avoir oublié de respirer depuis l’instant où Jo avait hurlé ces mots, d’avoir totalement perdu pied, ne songeant qu’au moment où je serai certaine qu’il était en un morceau et là tout simplement.

« J’ai sauté du pont et tu sais quoi, j’ai mal partout, la prochaine fois que je perds une course, juré, je te laisse sauter à ma place. » Dis-je pour détendre un peu l’affaire et montrer que je n’avais pour le moment aucune intention d'enfoncer le clou.

« Tu vas venir vivre à la maison et ce n’est pas négociable, si tu ne viens pas je fais retirer la morphine, la télé et hanterai chaque nuit pour que tu ne dormes plus jusqu’à ta sortie, ça tombe bien que je bosse en bas, je serai même payée pour te torturer. » J’ouvris les yeux, détachant mon front pour le détailler et lui faire un sourire.

« T'as vraiment une sale gueule, t'as de la chance d’être canon sous ces balafres, sérieusement, gare à toi la prochaine fois que tu veux engueuler un passager, ou reste sur ta bécane au moins t'es plus sexy sur deux roues et visiblement plus doué aussi. » Je lui tirai rapidement la langue et glissai mon index sur un de ses bleus. « Alors papa, parle-moi de ton dernier héritage au monde, il est comment ? »


_________________
See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 394
❖ Needles : 580

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Ven 26 Mai - 19:47

J'ai du mal à la comprendre, je ne sais pas trop ce qu'elle veut vraiment, elle est étrange mais bon ne l'a-t-elle jamais été. Ce n'est pas ma meilleure amie pour rien.. Je ne regrette pas d'avoir essayé avec elle mais au fond c'était voué à l'échec avant même qu'on ne commence. C'est vrai que je l'aime, je ne peux pas le nier mais pas de la façon qu'elle le voudrait... Je ne lui ai jamais menti, jusqu'à il y a peu c'était Danny que j'aimais mais cela était belle et bien terminée. Ceci-dit, je ne pourrai jamais donné à Lyzandre ce qu'elle aurait pu attendre, je préfère qu'on reste amis comme avant que de finir par se détester à cause de tout ça. Je fronce les yeux alors qu'elle parle de plâtres roses « Tu fais ça même plus la peine de te pointer ici » J'avoue que le rose, ça n'a jamais été ma tasse de thé sauf pour ma fille mais heureusement pour moi, elle n'en portait pas souvent. Je reste surpris qu'elle vient contre moi mais je ne dis rien, on a toujours été comme ça même avant qu'il y ait un ''nous'' Je l'écoute et ferme les yeux alors que sa main vient sur ma joue et soupire alors que son front se retrouve contre le mien « C'est pas le cas et j'ai pas envie de parler d'elle, elle a fait ses choix, je vais faire les miens et dans ses choix elle n'en fait plus partie.. Maintenant arrête de parler d'elle s'il te plaît, je te connais et tu risques de dire des choses que je ne veux pas entendre... Elle est quand même la mère de mes enfants donc un minimum de respect peu importe ce qu'elle a fait. » Je ne prends pas spécialement la défense de Danny mais j'ai plus envie de me prendre la tête avec tout ça, avec elle... Je l'écoute une fois de plus et je ne comprends pas trop ce qu'elle veut dire, elle a sauté d'un pont, une course, j'pige rien mais bon, si ça l'amuse, cool pour elle, c'est pas moi qui l'accompagnerai pour faire ce genre de conneries. « T'es vraiment tarée ! » Je souris et détourne le regard, je n'aime pas cette proximité qu'il y a entre nous, je trouve cela trop malsain, elle aurait pu être juste à coté mais pas comme ça.. Enfin, elle reprend la parole et je sais très bien que je ne veux pas ça. J'ai besoin de me retrouver seul, de me reconcentrer sur moi mais pas seulement, j'ai pas envie de dépendre d'elle même si cela serait simple mais je préfère qu'elle retire tout que d'être chez elle pour toutes ses raisons. « Ecoute, je sais que ça serait plus simple mais je ne peux pas venir chez toi !, j'ai besoin de me retrouver seul chez moi, j'ai besoin de faire le point sur tout et puis j'ai pas envie de me retrouver face à l'un de tes prétendants et vous entendre baiser ! T'imagine l'image que je vais avoir de toi après ! » Je rigole légèrement mais je dis vrai dans un sens et puis je ne compte pas faire les même conneries que la précédente fois. « T'inquiète pas, je ne ferai pas les même conneries » Je souris à sa nouvelle remarque, c'est clair que maintenant je ferai attention et puis je ne compte plus être comme ça « T'es vraiment une comique toi mais tu as raison je ferai gaffe et je préfère ma moto bien qu'il va falloir que je m'habitue à la voiture quand j'aurai les petits. » Je repose mon regard sur elle alors qu'elle parle de Max tout en touchant l'un des bleus « Il est tout petit mais c'est un battant donc il va vite devenir aussi fort qu'il devrait l'être. Je vais le voir tous les jours j'aimerai pouvoir le toucher ou l'avoir contre moi... Mais c'est impossible... J'espère bientôt.. » Cela me coûte de ne pas pouvoir le prendre dans mes bras pareil pour Lou mais c'est comme ça on n'y peut rien, je n'avais cas pas provoqué cet accident même si cela n'est pas totalement ma faute..

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lyzandra Cassidy
Membre de Pan

❖ Job : Médecin Urgentiste
❖ House : North District


❖ Avatar : Amber Heard
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 17/05/2017
❖ Messages : 119
❖ Needles : 172

Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-city-rpg.forumactif.org/
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Sam 27 Mai - 1:53



Lyzandra & Kieran
Hôpital au cœur de la nuit.


Silencieuse, je l’écoutais décliner mon offre, comme c’est bizarre tiens, monsieur veut rester seul à broyer du noir, au lieu de venir vivre dans la maison que je partage depuis peu avec son meilleur pote. Et bien il n’aurait de toutes façon pas le choix. Dans son état, si c'est pas moi qui le ramène à la maison c’est son idiot de meilleur pote. Bon enfin là c’est une autre histoire.
Il se met à me parler du petit et la fatigue bercée par le calme et la douceur de son épaule me berce quelque peu, j’ai même doucement la sensation que mes courbatures s’enfuient.

Pourtant pas question de le rendre plus à l'aise avec la situation, j’étais tactile avec lui depuis toujours, et il le fut avec moi, ce n’est pas notre passage couple qui changerait mes habitudes ou même l’envie de me coller à poil et me doucher sous ses yeux. Il avait rompu pour retenter les choses avec sa Danny, ok mais j’avais été claire sur un point, qu’il ne me demande pas de changer. A le voir tourner la tête comme un fou pour éviter la proximité, il n'y avait bien que lui de dérangé dans notre affaire.

Et si j’aurai pu lui faire la grâce ce soir de le câliner, je n’en fis rien car simplement j’avais besoin de le sentir contre moi et d'oublier quelques instants la foutue peur qu’il m’avait infligé, j’en venais presque à regretter ma chance et désirais un jour lui faire aussi peur, voir comment il prendrait toutes ces mésaventures qu’il m’affligeait et dont je ne dois jamais parler pour ne pas le heurter lui et son égaux visiblement pas encore dans les chaussettes. Soupirant je me laissai quelque peu tomber sur le côté pour détailler les dalles du plafond que je connaissais par cœur pour les avoir de nombreuses fois regardé dans la salle de pause, dans mon bureau ou encore dans les couloirs. Ce petit rien était devenu un moyen pour mon esprit de remettre de l’ordre, de se pousser à ne pas sombrer. Je n’y faisais même plus attention. Poussant la fatigue de ma main, je la replaçai loin de mon front.

« Sache que je ne saute pas tout ce qui passe sale gosse, je suis plus sélective que tu ne l'a jamais été visiblement. » Dis-je à contre-temps. « Puis si c'est pas moi qui te fait venir dans la chambre d’ami, j’en connais un qui ne te laissera pas le choix, d’ailleurs, étonnant qu’il ne soit pas là. » Il n’était pas à la maison tout à l’heure, la porte de sa chambre grande ouverte, et vu comment Jo avait braillé devant l’entrée j’aurai pas été la seule à bondir. Non il devait sûrement être avec une nana ou au club…

« Bref visiblement t'es de charmante humeur ce soir, on a quoi comme sujet tabou ? Non dis-moi car si je te dérange autant je peux éviter à Jo de faire le con sur sa moto en bas toute la nuit et qu’il me ramène, je bosse demain soir, j’aurai donc le temps de finir ma nuit et d'oublier qu’on m’a foutu la trouille de ma vie ce soir. » Je me redressai, le laissant respirer pour me placer devant la baie vitrée, la ville était belle de nuit, quelques mouettes sombraient de fatigue sur quelques promontoires, attendant l’agitation du matin et les rapts de pain aux cuisines.

« Si j’avais su que sortir avec toi te rendrait aussi distant, j’aurai tenté avec ton pote, il me piquerait plus mon dentifrice et chercherait un autre logement, vu que tu préférais vivre loin que vivre bien. » Dis-je tout en entre-ouvrant la baie pour me réveiller un peu.



_________________
See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 394
❖ Needles : 580

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Sam 27 Mai - 16:04

Sa présence me rassure et me fait du bien, j'ai besoin d'elle pour avancer, je le sais mais je ne veux pas qu'elle se fasse des idées en pensant que nous reformerions peut-être un jour un couple. Je veux qu'on retrouve ce que nous avions avant tout ça. Notre façon de savoir sans se parler ce que l'autre voulait et tout ce qui en découlait mais je ne veux pas être un poids mort non plus. Je refuse son offre simplement parce que je sais que j'ai besoin de cette étape pour me retrouver et me reconcentrer sur ce qui est de plus important pour moi. A ce moment, je regrette de ne pouvoir bouger, sinon je l'aurai pris dans mes bras pour lui faire comprendre tout ça, je souris à sa remarque, je sais qu'elle est têtue quand elle s'y met mais je sais aussi qu'Ethan comprendrait ce que je veux dire... « Je ne suis pas sûr qu'il ait été prévenu mais il viendra quand il le saura.. Et je sais très bien que tu ne saute pas n'importe qui... Par contre, je vais rectifier une chose, c'est pareil pour moi » Je la regarde en l'écoutant, je soupire, le seul sujet tabou pour le moment est  Danny, j'ai juste pas envie d'entendre des insultes ou quoi que ce soit sur elle, je sais très bien que ce n'est pas une bonne chose surtout si je veux avancer et oublier une bonne partie de ma vie désastreuse, heureusement que dans ce bas monde, il y a quand même de bonnes choses comme ma famille et mes deux enfants. Je tourne le regard pour le poser sur la jeune femme qui vient de se lever, je l'écoute alors qu'elle ouvre la baie, je serre les dents, elle n'a rien compris une fois de plus et puis comment je pourrai plus proche alors que je suis bloqué, que je ne peux même pas prendre mon fils dans mes bras à cause de tous ses plâtres qui m'empêchent de faire le moindre geste, d'être obligé d'accepter qu'on me donne à manger comme un nouveau né. Je déteste ça, j'aimerai être différent mais je ne peux pas. Avec Lyz, je ne veux juste pas qu'elle se fasse des films en pensant qu'il y a une possibilité de revenir à un nous en couple et non à un nous comme avant sans qu'il n'y ait de quiproquo. « Arrête de raconter des conneries Lyz, je suis pas distant, tu veux que je te prenne comment dans mes bras, j'peux rien faire avec tous ses plâtres, je peux même pas bouger, tu crois que c'est facile pour moi, tu crois que ça m'amuse d'être dans ce putin de lit à attendre que la journée se passe. » La colère me gagne encore un peu plus et une vive douleur se fait ressentir alors qu'elle a remis la dose de morphine. « J'vais être franc comme je l'ai toujours été Lyz, je ne regrette pas ce qu'il sait passer entre nous mais aujourd'hui, je préfère t'avoir comme avant en tant que ma meilleure amie que de recommencer une chose qui finirait par nous détruire tous les deux. On en a eu assez tous les deux, tu ne penses pas ? » Je détourne le regard et ferme les yeux pendant un court instant, je me concentre sur ma respiration, ce n'est pas bon de m'énerver comme ça « Ce n'est pas pour te faire de la peine que je refuse de venir chez toi, mais si je veux avancer, je dois le faire seule et puis tu sais que la porte sera toujours ouverte... » Dis-je avant d'ouvrir les yeux « Aller arrête de faire ta princesse et viens me faire un câlin tête de linotte » Je laisse mon regard sur le plafond et frissonne légèrement...

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lyzandra Cassidy
Membre de Pan

❖ Job : Médecin Urgentiste
❖ House : North District


❖ Avatar : Amber Heard
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 17/05/2017
❖ Messages : 119
❖ Needles : 172

Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-city-rpg.forumactif.org/
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Sam 27 Mai - 17:46



Lyzandra & Kieran
Hôpital au cœur de la nuit.


« Tu m’épuises, franchement tu veux tellement que ce soit comme avant que tu vois tout différemment, nous deux c’était foutu d’avance pour la bonne raison que j’étais une bouée secours et que ça m’arrangeait bien faut croire, tu penses vraiment je veux remettre le couvert avec un type amoureux d’une autre ? C’est bon j’ai donné, alors tu auras un câlin quand tu arrêteras d'imaginer qu’il y a un sous-entendu derrière là où je te tripotais avant même que tu croises… » Je me mordis les lèvres pour ne pas rentrer dans la zone de tabou de monsieur.  Je me tournai pour m’appuyer au mur et croisai les bras.

« Ton état est merdique ok, tu l'as un peu cherché, fallait que ça finisse mal de toute façon et encore, je trouve finalement que ça finit bien, il n’y a pas de mort. T’as besoin de te retrouver, ça fait des années que tu as besoin de cela, alors go, retrouve-toi une fois de plus et par pitié ne tombe plus dans le même panneau ou cette fois je ne serai plus là pour le voir, j’en ai marre d’aimer des personnes incapables de voir qu’on tient trop à elle pour ne pas souffrir de les voir souffrir. » Détaillant son état d’un air furieux, je ne bougeais pas d’un pouce quand il me demanda de venir le rejoindre.

« Tu as surtout besoin d’une bonne raclée sale gosse et je ne peux même pas te la foutre car t'es déjà tout pété. C’est franchement frustrant. Mais ok tu iras vivre seul dans ton petit chez toi, tu me n’appelleras pas comme toujours si tu as besoin, en somme certaines choses ne changeront pas, c’est rassurant. » J’avais une furieuse envie de clope là où je ne fumais que rarement, à croire que mes nerfs aussi en prenaient un coup ce soir.

« Écoute, t'as merdé c'est pas une première, mais tu vas me faire une promesse, prend un peu plus soin de toi, tes deux mômes et pour avoir grandie sans mon père une bonne partie ma vie et connue une mère... » Je me mordis les lèvres pour ne pas dire semblable à celle que t'as donné à tes gosses à la nuance près que son mec numéro deux n’avait d'addictions que lui-même pas et les merde qu’il lui offrait. Bref il connaissait mon passé non, je n’avais pas besoin de lui faire un dessin.

« Bref soit un meilleur ami, un meilleur frère et père enfin un meilleur ce que tu veux d'ailleurs... mais apprenant à prendre plus soin de toi, ne fais pas en sorte que tes enfants se souviennent que de tout ceci en guise enfance… » Je balayai son corps d’un revers de la main.

« Et si tu veux toujours ton câlin, alors tu arrêtes de tourner la tête toutes les deux secondes en imaginant que je vais te rouler une pelle digne d’une femme amoureuse et là ok. Tu le veux encore ou je vais me coucher et te laisse broyer du noir ? »
 


_________________
See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 394
❖ Needles : 580

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Jeu 1 Juin - 22:03

Je l'écoute, j'en ai assez qu'on me prenne la tête à cause de tout ça, j'ai peut-être mal compris ses gestes mais ce n'est pas de ma faute, tout autour de moi vient de s'écrouler et elle ne comprend pas que j'ai pas envie d'être entouré en permanence, déjà avoir une infirmière à domicile me fait chier sachant qu'elle sera présente 24h sur 24. Je pige pas quand elle parle que ça fait des années que j'ai besoin de ça, j'ai l'impression que ma tête va exploser, ça m'énerve sa façon d'être, de gueuler sans que je ne puisse bouger pour la calmer et lui faire comprendre certaines choses. Je soupire alors qu'elle me rappelle que j'ai merdé et me demande de faire une promesse, je lève les yeux au ciel, j'ai pas besoin qu'elle me le rappelle sans cesse « T'sais quoi j'ai pas besoin que tu me rappelle continuellement que j'ai merdé, j'ai trop fait confiance et voilà où ça m'a emmené . Maintenant mes enfants sont ma priorité et rien de plus, je ne retomberai pas dans mes travers avec leur mère, c'est définitivement terminé.. » Je détourne le regard pour prendre une bouffée d'air pure et je reviens vers elle « Je prendrai soin de moi ne t'en fais pas pour ça et la première chose sera de ne considérer Danny que comme la mère de mes enfants et rien de plus ça et va comme réponse. Je serai comme celui que j'étais avant et rien de plus... avec les responsabilité que j'ai vis-à-vis de mes enfants. » Je repose mon regard sur elle et lui fait un signe de tête positif « Fais ce que tu veux et j'ai très bien compris que je pensais mal, les cachets me font imaginer des choses qui n'ont pas lieux d'être maintenant si tu veux ce câlin, j'veux toujours sinon va te coucher si t'as pas compris ce que je voulais. Je ne te demande pas d'être juste là pour un soutien, je veux que tu sois là comme avant, comme ma meilleure amie, celle que j'aime et non comme toutes ses filles que j'ai pu connaître » Je suis fatigué de tout ça, j'ai besoin d'elle comme avant et rien de plus... Je serai là aussi pour elle en tant que meilleur ami une fois que je serai sur pied en attendant, j'allais lui donner ce que je peux... « Aller viens, ne te fais pas prier et je ne tournerai pas la tête.. »

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lyzandra Cassidy
Membre de Pan

❖ Job : Médecin Urgentiste
❖ House : North District


❖ Avatar : Amber Heard
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 17/05/2017
❖ Messages : 119
❖ Needles : 172

Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-city-rpg.forumactif.org/
MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   Sam 17 Juin - 0:21



Lyzandra & Kieran
Hôpital au cœur de la nuit.


J’aurai parfaitement pu continuer à faire la tronche, j’aurai tout aussi bien pu prendre mes affaires et rentrer chez moi et oublier tout ce bordel pour une nuit. Simplement me dire qu’il était mal et le serait pour un moment encore, mais au moins qu’il était en vie. Sauf qu’une voix intérieure n’arrêtait pas de me hurler qu’il y a un temps pour tout et que celui-ci était fait pour être là pour lui quelques soient mes idées, ou les choses à dire. J’inspirai tout en prenant un peu de force avec l’air vif de la nuit. Et finalement après un silence je poussai la baie et revins vers lui pour m’allonger contre lui sans rien dire. Je glissai mon nez dans son cou et soupirai. Il irait bien, un jour tout cela serait derrière et qui sait il trouverait peut-être une nana sympa que je n’aurai pas envie de lancer d’un pont. J’ai bien du mal à ne pas être possessive finalement, et c’est au-delà de l’amour que je peux avoir pour lui ou cette sorte de sentiment incontrôlable qui nous a toujours unis lui et moi.

C’est juste comme respirer, j’ai besoin de savoir mes deux abrutis de piliers en sécurité ou du moins, inéluctables à ma vie. J’avais trop perdu de vue de personnes à qui je tenais, les voir disparaître de mon horizon pour accepter qu’ils en sortent. Si un temps il l’avait compris, je me dis que tout ce qui lui arrivait faisait qu’aujourd’hui mon besoin d’être rassurée passait bien après son besoin d’être remis sur pied moralement et physiquement.

« On s’en fiche finalement de tout ce bordel, le plus important est de te remettre debout. » Je me reculai un peu et le détaillai. Quand la porte s’ouvrir sur une infirmière le visage épuisé qui ne cacha pas sa surprise de me voir là. Elle se bloqua nous détaillant et j’éclatai de rire.

« Salut Lola, t’es de nuit cette semaine ? » Elle ne bougea pas, tentant surement de remettre de l’ordre dans celle qu’elle connaît et la fille sur le lit. Pour sa défense faut bien avouer qu’au travail, j’étais tout sauf naturelle, là où je pouvais exploser en une seconde avec Kieran, rien ne me touchait au travail, je ne témoignais d’empathie que pour les patients et était limite crainte pas les internes ou les infirmières sous mes directives. J’avais bien trop galéré pour en arriver là pour ne pas dissocier ma vie de mon emploi, trop bossé pour… je me redressai et sortis du lit pour venir vers elle et prendre le porte document avec les instructions médicamenteuses.

« Qui est le médecin titulaire du dossier ? Qui l’a pris en charge ? J’aimerai avoir leurs avis demain, tu peux m’en dire un peu plus Lola ? »

« Euh… » Elle lança un regard en direction de Kieran sur le lit un brin dérangée de devoir parler devant un patient et finalement, reporta son attention sur le porte document que j’avais en main. «Tous les noms sont dedans.»

« Ok vous ferez ajouter un lit d’accompagnant pour moi cette nuit, je vous laisse cinq minutes. »

« Avez-vous mal Monsieur Fiztpatrick, voulez-vous des somnifères ? » Elle se détourna de moi pour s’approcher du lit et examiner les poches. Et je lançais un sourire à Kieran tout en sortant pour aller prévenir Jo de pas m’attendre plus longtemps, de revenir demain matin avec ma voiture et d’aller pêcher Ethan où qu’il soit.
 


_________________
See You In The Other Side
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I need You now - ft Kieran & Lyzandra   

Revenir en haut Aller en bas
 
I need You now - ft Kieran & Lyzandra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (03) Forget the sorrow And I can be on the last train home || Blue & Felix & Kieran
» Kieran
» Kieran + La vie est une question de contrôle
» Le passé ne s'efface jamais totalement [PV Kieran][- 16 ans]
» Kieran A. Whitaker, pour vous charmer ft. Ben Barnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❖ PINS AND NEEDLES :: 
Allons à Seattle
 :: Seattle hospital :: 2nd Floor
-
Sauter vers: