AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Alvar & Lena • take a break.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Alvar Mouton
catch you whispering

❖ Job : employé dans les cuisines de l'hôpital
❖ House : Downtown


❖ Avatar : Ben Dahlhaus
❖ DC : Oswaldo Guiness, Trevor Seyton.
❖ En ville depuis : 09/05/2017
❖ Messages : 433
❖ Needles : 834

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Alvar & Lena • take a break.    Mar 16 Mai - 21:40

Face au miroir de sa salle de bain, Alvar remettait ses lentilles. Il ressortait pour voir Lena, ils avaient rendez-vous près du port, en face de la grande roue. Il avait été obligé de la prévenir que Danny risquait d'accoucher prématurément, histoire qu'elle le dise à Kieran... car ces deux-là n'étaient pas foutus de communiquer comme des adultes. Et pourtant, c'était lui, le père : normal qu'il soit au courant, non ? Lui se retrouvait coincé bien malgré lui au milieu de toute cette histoire, et il avait même bien peur d'être la cause de leur dernière dispute. Tout partait pourtant d'un truc très con... Danny était passée chez lui, pour lui dire qu'elle allait tenter l'exclusivité avec Kieran. Il n'avait pas fait de vague, mais avait donné son avis sur la question : à son avis, Kieran n'arriverait jamais à la rendre heureuse. Ils passaient trop de temps à se disputer, et à se faire du mal. Alvar ne comptait plus le nombre de fois où il avait dû ramasser Danny à la petite cuillère. Ça, il ne le supportait plus. Tout ce qu'il voulait, c'était son bonheur. Parce que oui, ça faisait des années qu'il était disponible quand elle claquait des doigts. Tout le monde avait beau lui dire qu'elle se foutait de lui, dès qu'elle avait besoin de se sentir aimée, il était là. Alors, il l'avait prévenue : la prochaine fois qu'ils se brisaient, il ne la laisserait plus retourner dans ses bras et la garderait pour lui. Elle lui avait fait promettre que quels que soient ses choix, il serait toujours là pour elle. Évidemment, Alvar avait promis... mais il ne s'attendait pas à ce que le choix se porte sur lui. Danny lui avait dit qu'elle l'aimait. Il ne l'avait pas compris de la bonne façon, et elle avait fini par partir en lui disant qu'elle ne voulait plus le voir, parce qu'elle lui faisait trop de mal – elle connaissait bien les sentiments qu'il avait pour elle. Bref, s'en était suivie la fameuse soirée au Club de Dimitri, durant laquelle ils ne s'étaient pas adressé la parole. Évidemment, ça avait mis la puce à l'oreille de Kieran qui avait demandé des explications, suite à quoi ils avaient eu leur accident. A présent, ils étaient tous les trois (Lou y compris, parce qu'ils mêlaient toujours la pauvre gamine à leurs histoires et ça lui valait un poignet cassé) de retour à Seattle, Danny pleurait pour le voir et il ne savait pas quoi faire. En discutant avec Lena, elle lui avait demandé s'ils pouvaient discuter, et il lui avait proposé de se voir le soir-même. Alvar savait que la belle brune n'appréciait pas sa relation avec Danny, et il pouvait le comprendre puisqu'elle était la sœur de Kieran. Ce n'était toutefois pas ce qui les empêchait de très bien s'entendre, tous les deux.

Debout face à la grande roue de Seattle qui illuminait la nuit de ses néons colorés, Alvar attendait que Lena pointe le bout de son nez. Les mains dans les poches de son jeans, chemise ouverte sur son débardeur noir, bun négligé au sommet du crâne, il n'avait pas vraiment conscience de ce à quoi il ressemblait et s'en moquait cordialement. Lorsqu'il la vit arriver, un sourire illumina ses traits fatigués – il dormait mal, ces derniers temps – et il tendit les bras pour qu'elle vienne s'y loger. Ces deux-là étaient très tactiles, et n'importe qui les croiserait en rue les penserait en couple, ils avaient cette fâcheuse tendance à se coller en permanence... ce qui n'avait pas échappé à Danny lors du poker, et lui avait même fait péter un verre. Lena en avait rajouté une couche et, oui, Alvar s'en était amusé. Le jeune homme embrassa sa joue et la serra contre lui, puis la relâcha de la prison de ses bras pour la regarder. Elle aussi semblait fatiguée. En plus de son travail aux urgences, elle devait gérer son frère et ça ne devait pas être de tout repos. « J'en connais une qui ne dort pas assez » fit-il, en guise de bonjour. « Comment tu vas, chaton ? Tu tiens le coup ? » Chaton. Petit surnom, en référence à la façon qu'ils avaient de se chamailler... comme chien et chat !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lena Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Infirmière aux Urgences
❖ House : Un appart dans Downton


❖ Avatar : Phoebe Tonkin
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 15/05/2017
❖ Messages : 122
❖ Needles : 273

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Mer 17 Mai - 21:51

Cela fait maintenant quelques mois que ma vie file dans tous les sens à une vitesse folle. Je me suis séparée de Tyler à contre cœur, mais je ne pouvais plus être son punching ball à chaque fois qu’il avait la rage contre la vie.  Mon frère va de plus en plus mal et je ne parle pas que physiquement. Il faut dire que la femme qu’il aime s’est bien foutue de sa tronche. Danny, la mère de ma nièce et du petit Max, en aime un autre. Et cet autre est un de mes très bons amis, un ami que je vois ce soir justement. J’ai jamais aimé les triangles amoureux et encore moins quand ça concerne des personnes que j’aime et qui en souffre. Et justement, en parlant de Danny, je dois parler des enfants. Lou ne va pas bien, elle est loin d’être idiote la gamine et elle comprend que plus rien ne va plus entre ses parents. Et elle en paie même les pots cassés. Je sais ce qu’ elle ressend, j’ai toujours détesté quand mon père et ma mère se sont disputés. Alors oui, je dors mal, je mange très peu, je travaille encore plus qu’avant et surtout, je  pense de moins en moins à moi. Erreur fatale, je dois bien l’avouer.

Quand j’arrive devant la grand roue, je suis super contente de voir mon ami. Et puis je me retrouve vite, souriante et calmée, dans ses bras. J’avais besoin de ça, que quelqu‘un me serre fort contre lui ! J’ai besoin qu’on me montre un peu que je compte pour quelqu’un. Je ne sais pas pourquoi, peut être un petit moment de nostalgie. Et là, il arrive à me remettre le sourire en quelques secondes, en un seul câlin. Quand il se recule, je garde tout de même mes bras autour de sa taille, de manière amicale, n’allez pas imaginer quoique ce soit Vu les cernes que tu te tapes, tu dois pas dormir plus que moi ! Je lui fais un petit clin d’œil agrémenté d’ un sourire en coin. « chaton » j’ai toujours aimé l’entendre m’appeler comme ça. Rien n’a jamais été ambigu entre nous malgré ce que beaucoup peuvent imaginer juste en nous croisant.

Je me recule à contre cœur de son torse et je viens passer mon bras au sien pour commencer à marcher, à se détendre un peu pourquoi pas. Bien sûr que je tiens le coup ! Je suis une femme extraordinaire, je me relève de tout, tu en doutes encore ? Je dis cela sur le ton de la rigolade. Je ne me suis jamais prise pour ce que je n’étais pas, mais j’avais envie d’avoir une conversation optimiste, qui allait me remonter le moral. Il est vrai que j’aimerais savoir ce qu’il s’est passé entre Danny et lui, mais je ne vais pas lui poser la question, sauf si il m’en parle, cela ne me regarde pas réellement Et toi beau gosse, qu’est ce qui te rend aussi fatigué ? Une nouvelle petite amie ? Rigolais-je légèrement ! J’aime bien l’ennuyer, le taquiner, mais il me le rend bien !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alvar Mouton
catch you whispering

❖ Job : employé dans les cuisines de l'hôpital
❖ House : Downtown


❖ Avatar : Ben Dahlhaus
❖ DC : Oswaldo Guiness, Trevor Seyton.
❖ En ville depuis : 09/05/2017
❖ Messages : 433
❖ Needles : 834

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Jeu 18 Mai - 12:06

Lena lui fit une remarque sur ses cernes, et le blond rigola franchement. C'était vrai, il était claqué lui aussi et sans doute à cause des mêmes personnes. Chacun la sienne, dans le couple qu'avaient formé Danny et Kieran. Lui, sa meilleure amie – parce qu'elle le resterait toujours, quoi qu'il se passe – et Lena, son frère. Puis, il y avait Lou. Alvar l'avait vue grandir, il avait énormément aidé Danny – avec Nikki – quand Lou n'était encore qu'un bébé, il était un peu comme son oncle ou quelque chose de similaire. Être un enfant et avoir des parents pareils, qui osent se disputer dans la voiture alors qu'elle est là... c'est déjà un traumatisme en soi – sans parler du reste –, mais quand en plus la voiture se crashe et que tu te retrouves avec un poignet cassé... Ils étaient complètement à la masse. Danny lui avait dit par SMS qu'elle était contente d'avoir un plâtre en résine rose, mais Alvar lui se demandait si la petite n'avait pas juste besoin d'un psychologue et d'une famille d'accueil. Oh, bien sûr, il n'en avait pas parlé à Danny. Il n'avait même pas encore été la voir à l'hôpital, bien qu'elle l'avait prévenu qu'il y aurait peut-être des complications pour le bébé. Elle avait même essayé de le faire venir en lui disant que Lou le réclamait, ce qui l'avait mis hors de lui.

Lena passa son bras sous le sien, ils se mirent en route mais très vite, Alvar bougea son bras pour entourer les épaules de Lena. Cette position lui convenait mieux que celle des 'petits vieux'. Il lui demanda comment elle allait, et la jolie brune plaisanta en lui disant qu'elle se relevait toujours. « Okay Wonderwoman, excuse-moi d'avoir douté de tes talents. Ceci dit, si tu manques de Kryptonite, t'es pas obligée de faire semblant avec moi ». La jeune femme lui retourna la question, voir comment il allait... s'il avait une nouvelle petite amie. Ils marchaient tranquillement le long de l'eau, et Alvar rigola de nouveau. « Pas vraiment, non. La même chose que toi, je suppose. Danny et Kieran me fatiguent », il soupira et poursuivit : « je ne sais pas comment tu fais pour pas exploser, putain. Je les trouve tellement irresponsables, Lou me fait de la peine ». Il avait toujours été honnête avec Lena, même si parfois il omettait de lui dire certaines choses. Le blond ne voyait donc pas pourquoi ça serait différent, cette fois-ci. « Sinon, si tu tiens vraiment à parler de mes potentielles petites amies, j'ai eu deux déclarations ces derniers jours. Lucky me. J'crois que ça m'fait fuir, toutes ces conneries ». Il sourit à la brunette, et décida de lui retourner la question, même s'il savait que ça devait être encore un peu récent par rapport à son ex : « et toi, t'en es où ? Du beau mâle dans les parages ? » Il pouvait bien la taquiner un peu aussi, puisqu'elle ne se gênait pas !

_________________
ARE YOU REALLY MINE ?
L'amour complet suppose la possession, comme le courage suppose le danger. Un amoureux est à un amant ce qu'est un soldat en temps de paix à celui qui fait la guerre. Il ne connaît pas son coeur. Paul Bourget
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lena Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Infirmière aux Urgences
❖ House : Un appart dans Downton


❖ Avatar : Phoebe Tonkin
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 15/05/2017
❖ Messages : 122
❖ Needles : 273

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Jeu 18 Mai - 12:52

Lorsqu’il change de position, ma main vient rejoindre sa hanche et ma tête se pose sur son épaule. J’ai besoin de ce câlin, plus qu’il ne peut le penser. C’est une vraie force qu’il me donne en étant juste présent et sincère. Mais là, il m’en demande trop, je n’arriverais pas à lui dire  réellement comment je me sens sans craquer totalement. J’ai peur pour mon frère, il va toujours plus loin, il  est toujours plus touché pour tout. Et puis, il y a Lou, mon petit rayon de soleil ! Elle ne mérite pas cette vie là, elle mérite tellement le meilleur. Alors oui, si je lui dis à quel point, je ne tiens pas, je risque bien de tremper son tee shirt de mes pleurs. Donc je préfère largement, montrer que comme à chaque fois, je me releverai, que comme à chaque fois, je trouverai le moyen de garder la tête hors de l’eau. Peut être que tout à l’heure, j’arriverai à m’ouvrir, mais là, j’ai besoin de souffler un peu, de penser à autre chose, de me libérer un peu l’esprit ! Tu sais que tu es un amour à t’inquiéter ainsi pour moi ! dis je en relevant mon regard vers lui, pour poser mes lèvres sur sa joue. Une manière de le remercier d’être tout simplement là. J’espère sincèrement, je croise les doigts pour ne pas le perdre à cause de ce couple maudit qu’est mon frère et sa meilleure amie.

Mais voilà que les grands esprits se rencontrent, il commence à me parler de ce couple et de leur petite merveille. Et bizarrement, il a les mêmes idées que moi sur un peu la totale. Je soupire puis je lui dis, presque totalement lassée Il m’arrive d’espérer qu’ils se séparent pour de bon. Oh ma petite Lou ! J’aimerais tellement l’avoir un peu  chez moi, tenter de lui faire reprendre le sourire au lieu de la laisser à l’hosto, mais je ne suis pas sûre que Danny acceptera ! Depuis cette soirée poker où j’ai juste un peu exagéré mes actions et phrases normales, je ne vois toujours pas pourquoi elle a osé nous faire sa crise. Ou bien, disons plutôt que je tente de ne pas voir la vérité en face .

Alors parlons d’autre chose, parlons d’amour. Et lui surtout, vu ce qu’il me raconte. Je lui dis alors pour le taquiner  Mais je suis ta préférée ! Tu veux que je te dises aussi à quel point je t’aime toi ! Je l’aime beaucoup oui, mais pas comme un amour, un petit ami, non plutôt comme un très bon ami, un mec qui me comprends et qui malgré nos nombreuses prises de bec est toujours resté correct avec moi. Je soupire avant de répondre à la suite Nulle part, pas de beaux ni de moches d’ailleurs ! Mais… Il va me prendre pour une cinglée si je lui dis ce que je pense vraiment alors je me stoppe. Il m’a vue avec des ecchymoses, avec la lèvre coupée, avec cet œil au beurre noir, il sait ce que j’ai vécu alors comment pourrait-il comprendre que j’aime toujours Tyler ? Que j’arrive à lui trouver des circonstances atténuantes à ce qu’il m’a fait !

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alvar Mouton
catch you whispering

❖ Job : employé dans les cuisines de l'hôpital
❖ House : Downtown


❖ Avatar : Ben Dahlhaus
❖ DC : Oswaldo Guiness, Trevor Seyton.
❖ En ville depuis : 09/05/2017
❖ Messages : 433
❖ Needles : 834

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Jeu 18 Mai - 15:16

Un amour, bah voyons. Évidemment qu'il le sait, et en ce moment il s'inquiète même un peu trop pour les autres. Il lui sourit, tandis que Lena se hisse sur la pointe des pieds pour embrasser sa joue. De son côté, Alvar n'a pas peur de la perdre. C'est inconcevable, pour lui, que deux personnes les séparent dans la mesure où Danny et Kieran n'ont pas à se mêler de leur relation à eux. Après tout, il ne s'est jamais interposé entre eux, alors pourquoi l'un des deux tenteraient-ils de le faire ? Par jalousie ? Bah voyons, Danny pouvait essayer mais elle allait s'en mordre les doigts et attraper des cheveux blancs. Alvar, c'est le genre de mec fidèle en amour – la preuve, il était sur la même fille depuis des années – et en amitié, mais qui a besoin qu'on lui accorde une confiance aveugle pour être bien dans sa tête. Lena et lui discutèrent un peu de ceux qui les préoccupaient, pour le moment... notamment de la petite Lou. « Danny n'est pas débile, tu sais. Je suis sûr qu'elle laisserait Lou passer du temps chez toi, si tu lui demandais. Tu es sa tante, et certainement la personne la plus stable de cette famille... Danny y compris ». Non, il y avait aussi Ella, mais Ella avait bien assez à gérer avec son bidon qui s'arrondissait de jour en jours.

Ils en vinrent à parler d'amour, et Lena le taquina en lui faisant remarquer qu'elle était sa préférée. « Oh non, plus de déclaration, pitiéééé ! » répondit-il en riant, sur un ton théâtral en lançant sa main libre en l'air comme s'il était Cyrano sur une scène invisible, « c'est plus que ce que je ne puis supporter ». Il savait qu'elle l'appréciait évidemment, en tant qu'ami – et osait bien espérer que c'était tout. Pour Alvar, l'amitié filles-garçons était possible, à condition que chacun y mette du sien. Et non, pas besoin d'être gay pour avoir des amies du sexe opposé, c'était un cliché. « Mais quoi ? » demanda-t-il en fronçant un sourcil quand Lena répondit à son tour à la question, « tu changes de bord ? Tu entres au couvent ? » tenta le blond, qui n'était pas très doué pour les devinettes... et encore moins pour se douter d'une chose qui aurait peut-être été évidente pour une femme. Les jeunes gens arrivaient au bout de la jetée, lentement mais sûrement. Il y avait un banc, ainsi proposa-t-il donc à Lena de s'y asseoir un petit moment.

_________________
ARE YOU REALLY MINE ?
L'amour complet suppose la possession, comme le courage suppose le danger. Un amoureux est à un amant ce qu'est un soldat en temps de paix à celui qui fait la guerre. Il ne connaît pas son coeur. Paul Bourget
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lena Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Infirmière aux Urgences
❖ House : Un appart dans Downton


❖ Avatar : Phoebe Tonkin
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 15/05/2017
❖ Messages : 122
❖ Needles : 273

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Ven 2 Juin - 13:06

Je suis bien avec mon ami, je peux tout lui dire sans gêne. Il m’écoute, il me conseille, sans me juger une seule fois. Mais je ne rigole pas, il est bien trop gentil. Il ne voit que le bon côté des gens, j’ai l’impression. Mais je ne peux lui en vouloir, il est un des seuls, à l’heure actuelle qui semble m’apprécier et m’accepter avec mes défauts. Je suis encore une grande enfant, j’aime rigoler, câliner, mais je ne suis pas que ça et je crois qu’il est le seul également à me voir autrement. Voilà qu’il défend encore entre guillemets sa chérie, la petite Danny. Je ne lui ferai pas la morale, je sais qu’on peut aimer aveuglément même quelqu’un qui nous fait énormément de mal. Je le sais car c’est ce que je ressens aussi pour le moment pour mon ex. Je lui dis, par contre, ce que je ressens Elle est surtout jalouse. Et crois moi, une femme jalouse peut être pire qu’une idiote ! Je lui fais un petit sourire triste puis je finis par lui dire Je crois que notre petit jeu, notre amitié, lors de la soirée poker est mal passée. Je baisse un peu les yeux, Alvar est important pour moi. Ok, ma famille est ce que j’ai de plus précieux, mais je ne les laisserai, même si je les aime plus que tout au monde, gâcher ce qui nous unit lui et moi ! Mais il a raison, je dois appeler Danny pour lui proposer, je lui dis alors, avec un sourire amusé sur le visage Ok, ok, je l’appelerai demain !

Zut alors, moi qui voulait te dire à quel point je t’aime ! Je rigole et je finis par dire, mon doigt posé sur mon index Ok ok, je me tais ! Je ne te dirai plus à quel point, tu es beau, intelligent, intriguant, intéressant, … Oui, il est tout cela, il faudrait avoir de la merde dans les yeux pour ne pas s’en apercevoir, mais je le redis, il n’est pas mon style. Mais quand on parle d’amour, je ne peux m’empêcher de penser à cet ex qui m’a fait plus de mal que de bien Oh oui, je rentre au couvent, comment tu as fait pour le découvrir ? Puis je redeviens sérieuse Tu vas te foutre de moi si je t’en parle ! Ou tu vas me prendre pour une folle ! Puis il le faut, il me faut son avis, il faut que quelqu’un d’externe à la situation me réponde franchement ce qu’ il en pense. Je lui dis alors m’asseyant à côté de lui J’arrive pas à oublier Tyler. Malgré tout ce qu’il m’a fait, il reste… Je n’arrive pas à croire qu’il a autant changé que ça. Ce n’était pas lui qui m’a fait du mal, c’est l’alcool et la douleur qui parlait, tu comprends ? je le supplie du regard de me dire qu’il comprend !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alvar Mouton
catch you whispering

❖ Job : employé dans les cuisines de l'hôpital
❖ House : Downtown


❖ Avatar : Ben Dahlhaus
❖ DC : Oswaldo Guiness, Trevor Seyton.
❖ En ville depuis : 09/05/2017
❖ Messages : 433
❖ Needles : 834

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Ven 2 Juin - 22:15

Alvar était effectivement au courant que Danny était jalouse – il avait eu l'occasion de le remarquer, même s'ils n'étaient qu'amis. A présent qu'elle lui avait dit qu'elle l'aimait, ce point précis de sa personnalité lui faisait un peu peur. Lena lui rappela la soirée poker*, et son ami hocha la tête. « C'est pas grave, j'ai trouvé ça rigolo ». Il s'était amusé de la réaction de Danny, qui leur sortait son plus beau spectacle de représentation, en mode femme idéale avec Kieran qu'elle avait même appelé bébé – le sommet du ridicule – pour finir par péter un verre, quand Alvar s'était rapproché de Lena. Cette dernière promis toutefois d'appeler Danny pour demander à voir sa nièce, à qui ça ne ferait sans doute pas de mal.

Les jeunes gens partirent en délire sur le soit disant fait que Lena était amoureuse d'Alvar, qu'elle qualifia de beau, d'intelligent, intriguant, intéressant... Le grand blond s'esclaffait, sans se douter une seule seconde que la demoiselle le pensait sincèrement. Il ne se pensait pas du tout correspondre au profil, se trouvait physiquement normal, d'une intelligence dans la moyenne, pas spécialement intéressant non plus. Juste un type normal, quoi. Lena lui fit une révélation, et il essaya de deviner – sans succès – où elle venait en venir. La belle brune se moqua gentiment de lui, mais redevint sérieuse rapidement. Elle lui dit qu'il allait la prendre pour une folle, ce qui lui fit froncer les sourcils. « Comment ça ? » s'impatienta-t-il, en plongeant son regard dans le sien. Ils s'assirent sur un banc, et Alvar garda son bras autour des épaules de Lena. Elle finit par lui dire qu'elle ne parvenait pas à oublier son ex, celui qui avait osé lever la main sur elle. Évidemment, cette information ne plut pas à Alvar, qui était l'une des rares personnes au courant de cet épisode dans la vie de Lena, ce qui les avait rapprochés malgré leur attachement respectif à deux personnes qui se déchiraient, Danny et Kieran. Le jeune homme soupira, sans trop savoir comment réagir. Elle le regardait avec ses grands yeux, attendant sans doute qu'il lui dise que ce n'était pas grave. Mais il n'en pensait pas un mot. « L'alcool et la douleur ne peuvent pas être un prétexte pour frapper une femme, Lena. Pour frapper n'importe qui, d'ailleurs. S'il l'a fait une fois, c'est qu'il a ça en lui, et qu'il lui suffit de peu pour exploser. Est-ce qu'il est venu te reparler... ? Il t'a grattée pour que tu le reprennes ? » Alvar passa ses doigts dans sa barbe en réfléchissant à la meilleure tactique à adopter avec Lena, pour éviter qu'elle ne retourne se jeter dans les bras de Typer, aka la gueule du loup.



_________________
ARE YOU REALLY MINE ?
L'amour complet suppose la possession, comme le courage suppose le danger. Un amoureux est à un amant ce qu'est un soldat en temps de paix à celui qui fait la guerre. Il ne connaît pas son coeur. Paul Bourget
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lena Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Infirmière aux Urgences
❖ House : Un appart dans Downton


❖ Avatar : Phoebe Tonkin
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 15/05/2017
❖ Messages : 122
❖ Needles : 273

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Ven 9 Juin - 15:41

Oui c’était assez rigolo ! Et la seule raison à cela c’est qu’on sait très bien Alvar et moi que ce n’est que de l’amitié entre nous deux. Mais là, je ne sais pas, je sens mal ce rapprochement entre  lui et Danny. Vont-ils se remettre ensemble ? Que s’est-il réellement passé ? A-t-il cherché ? Je ne sais pas et je ne veux pas savoir en vrai. Je ne veux pas que les relations amoureuses de Danny ni même de Kieran ne brisent une amitié de si longue date maintenant.

Je lui dis sincèrement ce que je pensais de lui, tout en gardant un air ridicule de jeune première amoureuse. Puis nous en arrivons à moi et là, pfff, j’ai besoin de le dire à quelqu’un, j’ai besoin d’en parler, mais je ne crois pas qu’il pourra me comprendre. Si ? Je me lance tout de même et je vois son regard changé directement ! Il devient presque inquisiteur, comme si je faisais la pire erreur de ma vie. Mais il ne le connaissait pas, il ne l’a jamais vu seul avec moi avant ce drame.  Je reste proche lui jusqu’à ce qu’il me fasse bien comprendre que je disais des conneries. Alors je me reculais, je lui faisais face et je ne sais pas, j’avais l’impression d’être agressée. Tu ne le connais pas Al’ C’est tout ce que j’arrive à prononcer comme excuse. Car oui, je serais prête à lui trouver toutes les excuses du monde.

Mais il me pose ensuite ces deux questions et là, je finis par lui dire sur un ton assez sec Non il n’est pas venu… Je n’ai jamais dit non plus que je retournerais auprès de lui, j’ai dis qu’il me manquait ! Puis je soupire, je me laisse tomber sur l’arrière du banc, mon dos s’y collant et mon regard se perdait dans le vide devant moi. Enfin de toute façon, quoiqu’il arrive, il n’est pas prêt de revenir, il a trop d’égo pour ça, enfin je crois ! Je me lève alors et je lui dis Bon je te le prépare ce repas ou tu es trop fatigué ? Je lui fais un sourire, je n’ai plus envie de parler de Tyler, enfin pas avec quelqu’un qui ne semble pas vouloir, ni chercher à me comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alvar Mouton
catch you whispering

❖ Job : employé dans les cuisines de l'hôpital
❖ House : Downtown


❖ Avatar : Ben Dahlhaus
❖ DC : Oswaldo Guiness, Trevor Seyton.
❖ En ville depuis : 09/05/2017
❖ Messages : 433
❖ Needles : 834

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Lun 12 Juin - 21:56

Lena prit la mouche rapidement, elle fit remarquer à son ami qu'il ne connaissait pas Tyler. Ce n'était pas faux, ils ne s'étaient croisés que très rarement. « Tu sais, je l'appréciais de loin quand il te rendait heureuse, mais ne me demande pas de t'encourager quand on sait ce qu'il t'a fait. Des tas d'autres personnes seraient ravies d'apprendre qu'il te manque, Lena... mais rares sont les gens qui sont au courant de la raison de votre séparation. Si tu veux quelqu'un pour te réjouir, ou pour t'aider à essayer de le récupérer... ce n'est pas vers moi qu'il faut te tourner ». Lui, il ne pensait qu'à une seule chose : la mettre en garde. « Je ne veux pas te vexer chaton, juste... sois prudence, d'accord ? Les gens ne changent pas ». Alvar passait sans doute pour le rabat-joie de service, mais il s'inquiétait pour la belle brune et ne voulait pas qu'elle retombe dans le panneau. Peut-être qu'il se trompait, peut-être que Tyler avait eu un... épisode, et qu'il ne lèverait jamais plus la main sur Lena, mais la probabilité était très, très faible. La jolie infirmière se redressa d'un bond, et demanda à son ami s'il voulait toujours qu'elle lui prépare à manger. « Jamais trop fatigué pour ça ! » s'exclama-t-il, en se relevant à son tour, « et au pire, je m'endormirai dans mon assiette, c'est pas grave ». Il fit un clin d'oeil à la jolie brune et ils se remirent doucement en marche vers l'appartement de Lena, qui se trouvait lui aussi à Downtown. Une fois sur place, Alvar suivit la jeune femme dans sa cuisine et s'installa dans un coin, tout sagement. « Je peux t'aider pour quelque chose ? » proposa-t-il, en croisant le regard de l'infirmière. D'habitude, c'était lui qui faisait à manger à l'hôpital – enfin... c'est un bien grand mot – donc aujourd'hui, il était content de ne pas être aux fourneaux, pour une fois. Alvar repéra un paquet de clopes, sur une table. Ça faisait longtemps qu'il ne s'en était pas grillée une – sa dernière bière remontait, effectivement. Il se leva, attrapa le paquet et le montra à Lena : « si j'ouvre la fenêtre, j'peux ? »

_________________
ARE YOU REALLY MINE ?
L'amour complet suppose la possession, comme le courage suppose le danger. Un amoureux est à un amant ce qu'est un soldat en temps de paix à celui qui fait la guerre. Il ne connaît pas son coeur. Paul Bourget
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lena Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Infirmière aux Urgences
❖ House : Un appart dans Downton


❖ Avatar : Phoebe Tonkin
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 15/05/2017
❖ Messages : 122
❖ Needles : 273

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Mar 13 Juin - 19:31

De toute façon, je ne sais même pas ce qu’il devient, donc ne t’inquiète pas, le sujet est clos ! Et même si je le revoyais, je ne sais pas si je pourrais lui refaire confiance, je ne sais pas si je pourrais à nouveau me retrouver dans ses bras sans avoir une peur au fond de moi. Je suis peut être totalement accro à ce type, mais je ne suis pas du genre suicidaire et idiote. Je baisse les yeux, car peut être que c’est ce dont j’avais besoin, que mon ami me remette à ma place,  me rappelle un peu que, comme il le dit si bien, les gens ne changent pas ! Quoique …

J’ai besoin de changer de sujet, alors je lui rappelle que je lui dois un repas. Et je l’invite chez moi pour ce faire. J’avais peur après ce petit épisode nostalgique de ma part, qu’il refuse.  Alors je lui fais un sourire amical quand il accepte contre toutes mes attentes. Ou dans mon canapé. Il est confortable, crois moi, je m’y endors la plupart du temps ! J’avoue que j’ai pas envie de me retrouver à nouveau seule ce soir. Et puis, une soirée qui se finit par de grandes discussions avant de s’endormir ne me dérangerait pas du tout.

Une fois arrivé chez moi, je me dépêche d’aller dans ce qui me sert de minuscule cuisine et commence à préparer le repas. Un truc simple, mais bon ! Un bon steack, des pommes de terre rissolées et une salade. Pas envie de me prendre la tête et puis souvent les choses les plus simples sont les meilleurs non ? Hors de question, tu es mon invité ne l’oublie pas ! Concluais-je par un clin d’œil. Mais quand il me demande si il peut fumer à condition d’ouvrir la fenêtre, je sourie et je lui dis Mieux, tu ne bouges pas de là ! J’avais oublié de ranger mon paquet après ma cigarette du matin. Je vais sous ma table basse, là où je cache le paquet et le reste généralement. Je prends mon briquet et mon cendrier puis je l’amène vers mon ami Fais toi plaisir ! Puis je retourne au repas Ton steack, saignant ou à point ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alvar Mouton
catch you whispering

❖ Job : employé dans les cuisines de l'hôpital
❖ House : Downtown


❖ Avatar : Ben Dahlhaus
❖ DC : Oswaldo Guiness, Trevor Seyton.
❖ En ville depuis : 09/05/2017
❖ Messages : 433
❖ Needles : 834

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Mar 13 Juin - 22:10

Lena mit un terme à leur discussion à propos de Tyler, et proposa de faire à manger à Alvar, qui accepta avec plaisir. Ils se levèrent donc et se mirent en marche pour l'appartement de la jeune femme, qui n'était pas beaucoup plus grand que celui d'Alvar – il ne se sentirait pas dépaysé, comme ça. « Si je m'endors dedans comme un gros squatteur, je t'autorise à me secouer et à me foutre dehors » fit-il en riant à la jeune femme quand elle lui parla de son canapé – il n'avait pas compris qu'elle n'était pas contre le fait de l'héberger pour la nuit, histoire de pouvoir profiter de la soirée pour papoter. Ceci dit, il n'était pas contre non plus. Juste qu'il manquait de subtilité, le grand blond. Une fois chez la jolie infirmière, les jeunes gens s'installèrent à la cuisine et Lena refusa l'aide que lui proposait Alvar. Elle lui amena un briquet et un cendrier, il lui sourit en glissant une cigarette entre ses lèvres. « Tu es un amour. Ça fait un moment que j'ai pas fumé. J'essaye de me contenter des soirées, quand je bois ». Il essayait, vaguement... n'avait plus acheté un paquet pour son appartement depuis plusieurs semaines, mais en soirée, il les faisait péter par contre. Il alluma la cigarette et inspira profondément, puis souffla la fumée sur le côté. Il n'allait pas se mentir, ça lui faisait du bien – surtout en cette période stressante, entre Danny et tout le reste. « Saignant. Merci. Je t'ai dit que tu étais un amour ? » Il sourit, en se demandant pourquoi il n'arrivait pas à tomber amoureux d'une fille accessible, comme Lena. Elle se sortirait peut-être Tyler de la tête, et lui Danny. Mais non, ils étaient amis et c'était très bien comme ça. Il n'avait plus de plan cul – pas question de revoir Spencer – mais Alvar n'était pas le genre de garçon à gâcher une belle amitié. C'était sans doute aussi ce qui expliquait pourquoi il ne se battait pas pour Danny, au risque de la perdre totalement. Parce qu'elle était sa meilleure amie, en plus d'être la femme dont il était amoureux. Lena cuisinait, il lui proposa plusieurs fois de tirer une taf puis écrasa le mégot dans le cendrier qu'elle lui avait laissé sur la table. « Des fois je me demande pourquoi j'essaye d'arrêter de fumer. Ça fait trop de bien, bordel ». Il soupira, se leva puis ouvrit quelques placards. « A défaut de t'aider à cuisiner, je vais mettre la table » annonça-t-il, en mettant la main sur les assiettes. « A part ça, ça va le boulot ? »

_________________
ARE YOU REALLY MINE ?
L'amour complet suppose la possession, comme le courage suppose le danger. Un amoureux est à un amant ce qu'est un soldat en temps de paix à celui qui fait la guerre. Il ne connaît pas son coeur. Paul Bourget
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lena Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Infirmière aux Urgences
❖ House : Un appart dans Downton


❖ Avatar : Phoebe Tonkin
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 15/05/2017
❖ Messages : 122
❖ Needles : 273

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Ven 16 Juin - 22:39

Je rigole légèrement à sa phrase et je finis par être plus claire Je te proposais justement de t’endormir là. J’en peux plus d’ être seule dans ce petit appartement. Je tourne en rond ! Là je peux pas être plus claire et précise, je crois. Je lui montre alors d’un mouvement du menton l’armoire remplie de DVD, une manière de lui dire qu’ils auraient de quoi faire avant d’aller se bercer dans les bras de Morphée. Non mais franchement, je déprime seule ici, j’ai besoin de parler, de faire ces câlins et des papouilles. Et Alvar est l’homme parfait pour tout ça !

Fumer à l’intérieur ne me dérange pas. Il n’y a pas d’enfants ici, alors la seule personne que ça pourrait déranger au pire, c’est moi. Et franchement vu que je fume, je trouve que ça serait abusé de dire que cela ne me convient pas. je ne fume pas souvent, enfin plutôt, je ne fume pas devant beaucoup de monde, mais là, j’ai pas envie de me prendre la tête en faisant la jeune femme prude et sans défauts. Vous voyez ce que je veux dire ? Je sourie quand il me dit qu’il tente de ne fumer qu’aux soirées où il boit pour se restreindre un peu. Je lui dis alors, lui montrant le frigo Je ne vais pas changer tes bonnes habitudes alors, tu peux te servir, y a des bières au frais ! Moi aussi j’en boirais bien une d’ailleurs ! J’aime pas boire seule, mais là, je ne le suis pas. OH que je suis contente de passer une soirée à autre chose qu’à grignoter devant un film bidon à la télé, comme une mémère le plaid sur les genoux.

Je continuais à faire à manger, j’aimais bien faire ça pour mes amis, ma famille. Moi, ça me détendait et eux, ça leur faisait plaisir, c’est tout bénéf non ? Quand il me dit que j’étais un amour, je rigolais et je lui dis, avec un air faussement égocentrique dans la voix Mais je le sais, je suis la meilleure ! Puis je me retourne vers lui quelques secondes pour rajouter C’est pour ça qu’on est ami, toi aussi tu es un amour ! concluais-je avec un clin d’œil avant de finir d’assaisonner le steack et de commencer la salade.

T u prêches une convaincue là ! Moi non plus, je ne crois pas que je pourrais arrêter, j’ ai trop besoin de ça, c’est un vice que j’aime encore bien. Ok, c’est mauvais pour la santé, mais je trouve que comme il dit, c’est trop bien, c’est bon pour le moral surtout. Je le laissais faire, mettre la table ne durerait pas longtemps de toute façon. Je continuais ce que je faisais pendant ce temps, allant déjà mettre la salade sur la table  une fois totalement prête et dans le plat Le boulot, j’arrête pas ! J’ai l’impression quelques fois de ne plus quitter mon service. Mais bon, j’aime ce que je fais alors je vais pas me plaindre. Et toi, fais pas trop chaud dans les cuisines ? Bah oui, je pense souvent à lui quand la chaleur est extrême.

Une fois le repas prêt et la table mise, on apporte tout sur la table de la salle-à-manger et on va s’installer Bon appétit ! Je lui fais un grand sourire et je finis par dire en le regardant Ca va te remplumer un peu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alvar Mouton
catch you whispering

❖ Job : employé dans les cuisines de l'hôpital
❖ House : Downtown


❖ Avatar : Ben Dahlhaus
❖ DC : Oswaldo Guiness, Trevor Seyton.
❖ En ville depuis : 09/05/2017
❖ Messages : 433
❖ Needles : 834

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Lun 19 Juin - 15:14

Quand Alvar comprit – avec l'immense aide de Lena, n'est-ce pas – qu'elle lui proposait de dormir chez elle, il laissa échapper un rire. « Oh ! Okay, alors je ne lutterai pas contre le sommeil, parfait » répondit-il simplement en lui faisant un clin d’œil. A lui aussi, ça lui ferait du bien d'avoir un peu de compagnie, après tout. « Merci ». Cette histoire avec Danny qui pensait l'aimer le perturbait plus que de raison, surtout qu'elle était sur le point d'accoucher prématurément... il ne voulait pas qu'elle soit stressée, mais ne savait pas trop comment réagir vis-à-vis de tout cela. Puis, il y avait Kieran... Bref, c'était le bordel dans leur vie et ça déteignait sur Alvar, mais également sur Lena. Il prit les bières que Lena proposait, dans le frigo – deux, parce que pas question de boire tout seul – et les décapsula, puis en tendit une à la jeune femme. « A cette soirée » trinqua-t-il, souriant. Il n'en avait jamais dans son frigo, lui. Déjà, parce que très peu de gens passaient chez lui, vu la taille de son appartement... et ensuite, parce qu'il préférait les boire au Red Devil, en bonne compagnie. Boire seul, c'est tellement triste. Très peu pour Alvar.
Les jeunes gens échangèrent quelques compliments, et même s'il savait que Lena plaisantait, elle le fit rire. Ce ton léger qu'il retrouvait en sa compagnie lui faisait du bien, surtout au vu des derniers jours. Il tirait sur la clope qu'il venait d'allumer, tandis que Lena terminait de préparer le repas. La discussion partit sur le boulot de Lena, infirmière aux urgences, qui devait bosser comme une malade ces derniers temps. L'explosion de la station service leur avait donné du fil à retordre. « Tant mieux, imagines si en prime tu y allais avec des pieds de plomb... ! » nota le blond en écrasant la fin de sa cigarette dans le cendrier fournit par la belle brune. « Dans les cuisines, ça va. On a la clim', Dieu merci... et le frigo, l'autre jour un collègue m'a enfermé dedans pendant 10 minutes, ce con ». Le frigo, c'était en réalité une chambre froide assez grande pour y mettre 10 personnes. Il sourit, il n'avait pas trop à se plaindre de son travail. « On a une bonne ambiance, en bas. Je crois que le fait de ne pas réellement fréquenter les gens malades, les blessés... ça nous enferme dans notre petite bulle, comme si tous les plateaux qu'on prépare n'étaient pas réellement pour des pauvres gens malades, tu vois ? Je pense que si je devais bosser n'importe où ailleurs à l'Hôpital, je ne tiendrais pas le coup. Vous m'impressionnez, aux urgences. Tu dois en voir passer des vertes et des pas mûres ».
Une fois le repas prêt, ils s'installèrent dans la salle à manger de Lena et elle lui souhaita un bon appétit. Il était un peu tard pour manger, mais ça ne dérangeait pas le grand blond. « Merci ma belle. Pour l'invitation, le repas... par contre, je ne te permets pas, j'ai pas besoin de me remplumer ». Il lui fit un clin d’œil, et mit un morceau de steak dans sa bouche. « Hm, délicieux ! » Il était presque surpris, en fait – c'était la première fois qu'il mangeait quelque chose que Lena préparait. Il engloutit quelques bouchées, et hocha la tête de satisfaction. « Quels talents est-ce que tu n'as pas, au juste ? » lui demanda-t-il, en croisant son regard.

_________________
ARE YOU REALLY MINE ?
L'amour complet suppose la possession, comme le courage suppose le danger. Un amoureux est à un amant ce qu'est un soldat en temps de paix à celui qui fait la guerre. Il ne connaît pas son coeur. Paul Bourget
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lena Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Infirmière aux Urgences
❖ House : Un appart dans Downton


❖ Avatar : Phoebe Tonkin
❖ DC : Nope
❖ En ville depuis : 15/05/2017
❖ Messages : 122
❖ Needles : 273

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    Hier à 10:37

J’étais heureuse qu’il accepte aussi facilement. Enfin il faut dire qu’il ne semble pas trop à son aise non plus aujourd’hui. Il m’a proposé d’être là pour moi, mais je dois bien avouer que je n’ai pas pensé à ce que lui pouvait ressentir. Ca doit pas être facile d’être l’ami de Danny. Attention, je ne joue pas dans les clichés de la femme enceinte avec grosses hormones en pagaille, je parle surtout de sa manière de ne pas savoir ce qu’elle veut et d’en faire payer le prix à toutes les personnes qui osaient s’attacher à elle. Je parle de Kieran mais également de mon ami ici présent. Je lui fis un léger sourire lorsqu’il me remerciait, c’est le contraire qui aurait du être fait. J’ai de plus en plus de mal à rester seule, donc c’est lui qui va m’aider à trouver le sommeil. Juste par sa présence dans l’appartement.

A cette soirée ! Puis après avoir bu une gorgée, je finis par lui dire Et à notre indéfectible amitié ! Je rebus une gorgée, c’est vrai qu’on a des prises de becs à cause des gens qu’on aime, qu’on est pas toujours d’accord sur tout, mais rien n’entache notre amitié. Je trouve ça magnifique. J’en arrive quelques fois à me dire que l’amour ne sert à rien, autant avoir une dizaine d’amis autour de soit qu’un seul amour. Enfin soit…

La vérité, quand on parle de notre boulot est que je n’étais jamais descendu dans les cuisines. Normalement c’était interdit au personnel n’y travaillant pas, mais merde, que j’aimerais une fois visiter ce lieu qui est quand même le centre névralgique de cette immense bâtisse. Et oui, la seule chose qui est importante pour tout le monde, c’est la nourriture. Enfin pour moi c’ est important, j’aime manger. Tu me donnes envie d’un jour faire le contraire de d’habitude. Et si c’était moi qui venait manger aux cuisines. Tu pourrais me faire visiter ! Et un petit tour par le ‘frigo’ serait pas de refus vu la chaleur écrasante que nous avons pour le moment. Quand il me dit que je dois en voir des vertes et des pas mûres aux urgences, je fais une grimace, genre tu imagines même pas. Puis je lui dis Mais ça a de bons côtés aussi, quand tu sauves quelqu’un, que tu arrives à soigner quelqu’un que tu croyais perdu. C’est quelque chose de magnifique ! Il y a certains médecins avec qui j’aimerais justement travailler un peu plus, tellement ils aimaient leur métier plus que tout. Je finis par lui dire Je dois même te faire une confidence, j’ai de plus en plus envie de rependre les études… j’aimerais tellement  en faire plus ! C’est la première personne à qui j’en parle, car généralement, j’ai peur de parler de mes projets et qu’ils finissent par  avorter.

Nous nous installons ensuite pour commencer à manger et son compliment sur ce que j’ai fait à manger est un peu beaucoup. C’est qu’un morceau de steak et une salade, mais ça fait plaisir. Je finis par lui dire Merci, mais je suis parfaite, ne l’oublie pas ! Je lui fais un clin d’œil pour lui faire comprendre que franchement, c’était loin d’être le cas, j’étais bourrée de défauts, comme tout le monde non ? Je finis par lui demander entre deux bouchées Bon on a parlé de moi toute la soirée, mais toi, comment tu vas ? Comment tu prends toute cette histoire ? Je parle bien sûr de Danny qui crie à qui veut l’entendre qu’elle est amoureuse de lui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alvar & Lena • take a break.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Alvar & Lena • take a break.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu as de la valeur, prouve le![pv Lena]
» Lena Björsen
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Les aventures de Lena & Fee
» .-. I break , I borrow , I live , I lose .-.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❖ PINS AND NEEDLES :: 
Allons à Seattle
 :: Downtown
-
Sauter vers: