AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Kieran ♦ No matter how many lives I live, I will never regret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 391
❖ Needles : 579

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Kieran ♦ No matter how many lives I live, I will never regret   Lun 8 Mai - 12:22

     

Kieran Fitzpatrick
   Charlie Hunnam ❖ groupe

ton âge : 36 ans ❖ tes origines : réponselà où tu es né : réponseton job/tes études : Flicinfos complémentaires : Kieran a deux tatouages, l'un sur ses côtes, il s'agit de la date de la mort de sa soeur, c'est une façon pour lui de ne pas oublier... Il a dans le dos une carpe koi avec un paysage derrière. Depuis peu, il a adopté un pitbull .[/i] ❖ orientation sexuelle : Hétéro ❖ statut : en couple, marié, veuf, avec enfants etc.
♦I♦ Déteste l'odeur de cigarettes froides et pourtant c'est un grand fumeur ♦II♦ Adore faire du sport, il n'y a pas une journée où il ne fait pas au minimum 1h de sport ♦III♦ Déteste les choux de Bruxelles même l'odeur lui donne la nausée ♦IV♦ Adore faire de la moto, ça lui procure une espèce de liberté que personne ne peut lui donner ♦V♦ Adore son chien, il dit souvent que le chien est le reflet de son maître, il lui a donné comme nom Logan. ♦VI♦ Sa ''soeur'' et son ''père'' sont tout pour lui, il les aime comme il n'a jamais aimé quelqu'un. ♦VII♦ Est Accro au café, il boit facilement 1litre par jour malgré que tout le monde lui dit que c'est pas bon ♦VIII♦ Si vous devez lui proposer un verre d'alcool, servez-lui un bon vieux sotch pure avec un glaçon et rien de plus. ♦IX♦ Adore les films d'horreur, cela le fait plutôt rire même s'il n'avouera pas qu'il a déjà sursauté devant l'un de ses films. ♦X♦ Déteste être habillé en costume/cravate, il trouve que ça fait pingouin, il préfère son bon vieux blouson et un jean.

Caractère : A venir...


   
Everything about you
raconte nous ta vie et oublies rien

   
« T'es qu'un petit con, casses-toi... » Mon regard se pose sur l'homme face à moi, une fois de plus il est complètement bourré et ma grognasse de mère rigole comme une truie en chaleur, je n'ai qu'une envie me casser et aller dans le seul endroit où je suis bien, le club de bikers où mon père a ses entrées mais je reste là, planté sur mes deux pieds et je le fixe comme un con qui regarde la pire chose qu'il ait jamais vu, je sais que c'est une connerie, j'ai beau n'avoir que 8 ans je ne suis pas con comme mon père. Bon il faut aussi avouer que je ne suis pas un gamin dit sage mais c'est une façon pour moi de me faire voir, j'ai besoin d'exister et c'est sûrement pas dans cette famille que ça va être le cas.... Alors que je fixe toujours mon vieux, sa main rencontre ma joue avec violence, je sens le goût du sang dans ma bouche, les larmes me montent mais je le fixe encore et toujours « Je vous déteste... » Ses mots sont sorties tout seul mais il est trop tard, les coups tombent Un...deux... trois...quatre et puis plus rien... le bruit de plusieurs motos se font entendre, ils sont mon salut, je vais enfin respirer, je vais aller dans ce club, voir les motos, toucher un moteur.. Je n'ai que 8 ans et je sais déjà que dans ma vie, il y aura des motos et des bikers. Cela était mon quotidien ou presque, un père alcoolique, une mère qui s'en fout de tout, une vie d'un autre monde, dans le monde tant fermé des bikers mais bien plus aimant que ce qu'il se passait à la maison. J'avoue que déjà à cet âge, j'aimais ce monde, un monde de brutes dont la plus part avait un cœur en or, ils m'apportaient tout ce que mes parents ne m'apportaient pas même si je n'étais pas un modèle de vertus. Déjà à mon âge, je prenais le même chemin que mon vieux sans ce qu'il se passait à la maison...

« Kieran vient par là » le hurlement que je viens d'entendre ne me plaît guère, je n'ai pas l'habitude, je n'ai pas l'habitude d'entendre ce ton, je fronce les yeux et je m'approche du groupe d'hommes et je les fixe alors que mes mains sont noircies par le cambouis « Ouai ? Pourquoi vous faites cette tronche ? Y'a un mort ou quoi ? » Dix ans et déjà pas sa langue dans sa poche, mais je suis comme ça, j'ai toujours été comme ça... « Ton père a été tué ! » Je regarde l'homme qui vient de prendre la parole, je ne sais pas comment réagir, non je ne suis pas triste, je ressens un soulagement mais très vite l'inquiétude me gagne, je vois au loin ma mère qui chiale mais quelle conne sérieux, elle en avait rien à foutre du vieux, surtout quand elle allait voir le voisin pour une partie de jambes en l'air. « J'peux retourner au garage ? » Je n'arrive pas à avoir de réactions face à eux, je n'arrive plus à réfléchir, je suis perdu, je sais que je ne vais pas rester là et j'ai pas envie de quitter cet endroit... Voilà que je retourne au garage et j'attends... quoi je ne sais pas mais j'attends. Deux heures plus tard, une femme est là et elle m'emmène loin de ceux que j'aime. L'endroit où elle m'emmène, je ne l'aime pas, on dirait une ferme remplit de porc.. mais je n'ai pas le choix pour le moment, alors je reste dans mon coin bien qu'il y a cette gamine, une jolie petite brune, purée c'est une bombasse, j'l'emmène dans mes conneries, j'ai faim alors on va chercher des glaces dans la cuisine pendant que tous dorment. Mais cela n'a duré qu'une journée, le lendemain Dimitri est là face à moi, il me propose de vivre avec eux, de faire partie de sa famille à part entière. Je sais ce qu'il m'attend, enfin une vrai famille, deux ''sœurs'' que je connais déjà et une mère que je découvre un peu plus, elle n'est pas vraiment une bonne mère à mes yeux mais je m'en fous un peu j'ai deux sœurs et un homme qui devient chaque jour un peu plus un modèle mais surtout un père...

Première moto, enfin la liberté, je n'ai pas été un modèle d'enfant sage mais il a fallu que je m'y fasse, le monde n'est pas fait que de non-règles surtout dans une famille comme celle des Fitzpatrick. Je suis heureux, j'ai compris où était ma place dans ce monde et ce n'est pas celle que mon géniteur avait tracé pour moi involontairement. J'aime ce monde de biker mais je ne sais pas encore où est ma voix... Ce n'est que peu de temps après que je la découvre quand mon père fait du club, un club droit sans aucunes histoires mais pas seulement, il devient flic, un flic respectable... Très vite je sais ce que je veux, je veux qu'il soit fier de moi alors je prends le même chemin que lui tout en gardant un œil sur mes sœurs surtout sur Lena, elle a le don pour se mettre dans des situations impossibles encore plus quand elle se fout avec ce flic, c'est étrange mais je n'arrive pas à le cerner ce petit con... Je n'aime pas quand il la touche, quand il l'embrasse, je ne suis pas jaloux mais je ne veux pas qu'elle souffre, pas elle...  Sara c'est pareil... Elles sont toutes ma vie, une vie qui ne doit pas être brisée mais voilà pourquoi a-t-il fallu qu'elle nous quitte... Je me souviens du jour où j'ai perdu une partie de moi, j'ai vu notre monde s'écrouler, elle était là allongée sur cette table, un simple drap blanc sur son corps dénudée, la colère me gagne alors que je serre la main de Sara, je vois le regard de notre père et je sais que c'est à mon tour de leur rendre ce qu'ils m'ont apporté à la mort du vieux... Le regard sur le cercueil blanc de Lena, je m'approche lentement et pose une main dessus « Pardonne-moi... J'aurai du être là ce jour-là... Je te promets de veiller sur Sara et Papa » Je lève le regard vers mon père avant de prendre Sara dans mes bras, mon regard est vide, je m'en veux, j'aurai du la protéger mais je ne l'ai pas fait et voilà qu'elle est morte... Le mal me ronge mais Sara est là tout comme Papa... On est soudé, on est une famille et la famille s'est fait pour ça...

Un regard, un sourire et voilà que je me retrouve dans le pieu d'une bombe, elle a réussi à décrocher ce que peu ont de moi, je commence à tomber à amoureux, je l'ai dans la peau mais pourtant combien m'ont dit que c'était le genre de filles qui n'hésite pas à coucher pour avoir sa dose et comme un con, je n'ai rien écouté, j'avais peut-être besoin de frôler l'illégalité pour faire le deuil de ma sœur Il a fallu une bonne paire de claque de la part de Sara pour comprendre l'erreur que je faisais, elle avait réussi en m'emmenant dans ce trou à rats, j'avoue que je me demandais d'où elle connaissait cet endroit m'enfin, j'ai découvert ce que voulait dire avoir le cœur en miette mais j'ai fini par m'en remettre surtout qu'aujourd'hui, je me dois de protéger encore plus Sara surtout depuis qu'elle a écarté ses pattes avec le petit con qui était avec Lena... Une vrai connerie encore... Bon il faut dire qu'il y a aussi un truc qui me fait bien rire en ce moment... Voir mon père amoureux comme jamais.... C'est étrange, on dirait un vrai gosse qui vient d'avoir sa première bécane...


   
behind the screen
qui se cache derrière, on veut tout savoir.

   pseudo /prénom : réponseâge : réponseactivité prévue ici : réponseoù tu nous as trouvé ? : réponseun commentaire ? : réponse
   

   

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer



Dernière édition par Kieran Fitzpatrick le Jeu 18 Mai - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Danny Sloan
get up and walk away

❖ Job : coach sportif
❖ House : south seattle


❖ Avatar : josephine skriver
❖ DC : Dimitri, Spencer, Vladimir, Giuliano, Eliott.
❖ En ville depuis : 19/06/2013
❖ Messages : 822
❖ Needles : 1168

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran ♦ No matter how many lives I live, I will never regret   Lun 8 Mai - 12:30

Mon hommmeeeeeeeeeee ** ** ** :<3: :<3: :<3: poele poele chrldr chrldr chrldr bez bez hug hug

_________________
You're my soul. You're my only one. I can't tell how much i'm sad for missing all this years. But don't disapear. Don't leave me. i need you to breathe.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets à jour tes fiches 'liens, rps, scenarios)  et gagnes des needles ! Par là
Come back to me my love
i'm not whole without your arms around me

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Kieran Fitzpatrick
Membre de Pan

❖ Job : Flic en repos forcé
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Charlie Hunnam
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 391
❖ Needles : 579

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran ♦ No matter how many lives I live, I will never regret   Lun 8 Mai - 13:53

bez friendz hug leak ** xtd

_________________
i don't know you but i start breathing again with you. your laugh give me something i crave. your smiles give something waiting for. don't disapear.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets ton plus beau vava dans le thème et gagnes des needles ! Par là
she's my salvation
Elle me donne envie d'avancer

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kieran ♦ No matter how many lives I live, I will never regret   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kieran ♦ No matter how many lives I live, I will never regret
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (03) Forget the sorrow And I can be on the last train home || Blue & Felix & Kieran
» DMITRI & JAYCEE ♒ What's the matter with you ?
» Kieran
» ★ Darkness will always be there, no matter what we do... ★
» Kieran + La vie est une question de contrôle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❖ PINS AND NEEDLES :: 
Tout sur vos personnages
 :: Présente tes papiers :: Bienvenue à Seattle
-
Sauter vers: