AccueilAccueil  PublicationsPublications  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Kieran ◘ are you fucking kidding me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Lun 8 Mai - 2:43

Cinq mois. Fait un mois que j’ai pas vu Kieran. Les sms ça vaut rien et ils me dépriment plutôt qu'autre chose. Même si je m'en doutais, je supporte pas quand il est pas là. J’ai toujours eu besoin de l’avoir à portée. Ajoutons qu'il est vulnérable en ce moment et vous avez les ingrédients pour virer fou. Je lui ai demandé s'il voulait venir à l'écho. Il a fini par dire oui. Mais j’angoisse. Je n’ai encore jamais été séparé autant de lui. Je sais même pas lui dire bonjour. Un baiser ? Une bise ? Un salut ? Il est le seul à pouvoir me toucher sans me rendre folle.  Enfin la plupart du temps. Mais là je sais pas si jpeux toucher. Je me suis rendue seule chez le médecin. Jsuis pas sûre qu'il viendra. Surtout que ca devient vite un problème de venir pour lui. Le médecin m’installe et je fixe la porte. Je suis stressée. La porte s’ouvre. Il entre. Je le fixe lui. Il doit piger à quel point je suis pas à l’aise. C'est pas nous ça. On a jamais été aussi loin. Aussi près. Je déglutis. - Bon on s’installe Danny ? Qu'on voit le p'tit bout. Vous voulez que je vous avance Kieran. - C'est rassurant d’avoir le même médecin que pour Lou. Il nous connaît. Lui. Je le laisse me toucher mais l’angoisse bat son plein. Il a l’habitude. Il y va doucement. - Vous pouvez lui tenir la main ? - Il veut que kieran me rassure. Sauf que pour le moment il me rassure pas. J’ai envie de pleurer. Je pleure rarement. Mais ces temps ci jsuis pas moi. J'aime pas ça. Je prends sa main, je la garde. Je sens que la lâcher risque d’être dur. Je sais qu'il sort avec Jill. La nounou me l’a dit. Mais la jalousie n’est pas ce qu'elle était. Je l’envie. Elle, elle angoisse pas quand il dit des choses qui vous retourne l’estomac. Il sait pas à quel point il peut me briser facilement. A quel point j’y tiens. J’ai essayé de lui dire mais il n’entend pas. Je tente de me calmer mais j’y arrive pas. Je m'énerve. - Bon jpeux être franc Danny ? - Je le regarde. Je comprends pas où il veut en venir. - Le bébé va bien comme vous venez de le voir. La maman pas tant que ça.  Le stress commence à prendre des proportions trop importantes. Je sais pas pourquoi mais va falloir faire quelque chose. Pour le bébé ça va mais tôt ou tard ça vous met en danger tous les deux. Tu as bien arrêté de bosser ? Lou va bien ? - Je le regarde et regarde Kieran. Je sais pas quoi répondre. En plus devant lui. - Les accidents​ de Kieran. Ne pas bosser. Tourner en rond. Finir grosse vache. Angoisser tout le temps. Mal dormir. Jdois continuer ? Mes émotions sont en bordel. J'ai pas l’habitude.Ah et un de mes amis s'est fait renversé.  - Ressentir tout. Trop fort. C'est mon quotidien mais j'ai ta parade. Je sais passer outre. Manque de bol mes hormones empêchent ça. Je contrôle pas. La je retiens mes larmes. Autant que je peux. Cette situation va me rendre dingue. Et ce que je peux pas dire. Il est avec elle. J'ai perdu. Je sais pas si je sais survivre dans un monde où il est avec elle. - Je pense que pour ce mois ci il serait bien que tu te reposes. Que tu te calmes. Aucun stress. Et que tu essaies​ de t’allonger. Pas tout le temps mais souvent. Sinon ce sera bedrest. A toi de voir. - Je le regarde flippée​. Bed rest. Même alien me fait moins peur. Je regarde Kieran. Je sais tellement pas quoi lui dire. - Ok ok. Jvais me mettre à l’herbe. Parce qu'en ce moment ya peu de risque que jsois zen. - Parce qu'il est avec elle. Et moi pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Enaël Flint
Membre de Pan

❖ Job : Ex-marines - Pompier
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Chris Hemsworth
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 564
❖ Needles : 783

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Lun 8 Mai - 13:55

Je relis les sms que Danny m'a envoyé la veille, je n'ai pas envie d'être en retard pour voir notre enfant, elle a dit 10h et j'ai intérêt à me bouger le cul si je ne veux pas être en retard. Je soupire, je ne sais pas comment tout ça va se passer. Je sens que cela va être tendu.. En plus elle sait pour Jill, il est vrai qu'elle est d'un grand soutien, qu'elle a toujours été là pour moi depuis notre rencontre, en être amoureux, non je n'en suis pas amoureux... je ne peux pas changer ce que je ressens comme ça en quelques semaines, cela fait pas mal d'années que je les traîne, je pense qu'il me faudra encore pas mal de temps avant que je passe réellement à autre chose et que je m'autorise à éprouver ce que je ressens pour elle envers une autre femme. J'appelle un taxi et lui dis que c'est urgent, je suis déjà assez en retard comme ça.. Enfin je le pense, j'aurai aimé être plus tôt mais bon... J'arrive enfin à l'hôpital, j'ai l'impression d'être grave en retard, je demande le bureau même si je suppose que ça doit être toujours le même, je frappe et j'entre. Je les regarde, Danny s'installe ouf ça n'a pas commencer, je regarde le médecin et fronce les yeux, il me prend pour qui lui, je peux me débrouiller « Non j'peux le faire » j'avance vers elle et je ne sais pas comment réagir, c'est tellement complexe notre histoire... je lui tends la main, je ne pige pas pourquoi il veut ça lui mais la toucher me procure comme une décharge. Son contact me fait du bien mais je sais que cela n'est qu'éphémère, une fois le rendez-vous fini tout ça ne sera qu'un souvenir. Quand le gynéco reprend la parole, je fronce les yeux, il se passe quoi là, le bébé a un problème ? Danny a un problème ? J'pige pas et puis tout tombe, il faut qu'elle se repose, qu'elle évite le stress au maximum. Danny prend la parole, je comprends que rien n'est facile pour elle et je suis loin d'elle. Je sais que je suis responsable en partie de cette situation mais c'était pour notre bien, il fallait qu'on s'éloigne pour arrêter de nous prendre la tête surtout à cause de ma jalousie. J'avais écouté Liam, j'ai compris en partie ce qu'il voulait dire mais je reste sur ma position, Danny ne m'aime pas et elle ne m'a jamais aimé, du moins pas de la façon dont j'aurai voulu. Je baisse le regard et fixe l'écran où mon fils se trouve, j'ai oublié la beauté de ce moment mais j'avoue que j'aurai aimé que ce soit différent.. J'écoute de nouveau le médecin, je fronce les yeux, je sais que cela va être dur pour elle mais elle n'a pas le choix. Je tourne la tête rapidement quand elle parle, je ne comprend pas ce qu'elle veut dire à la fin de sa phrase. Enfin si je comprends que cela me concerne, que ça concerne ma ''relation'' avec Jill, je croyais qu'elle s'en foutait. Je caresse le dessus de sa main doucement « Je reviens, je vais chercher mes feuilles d'ordonnance, il faudra prendre un peu de vitamines » Je regarde le médecin quitter la pièce, je pense que c'est une ruse pour nous laisser seuls, cela fait un mois qu'on a pas été seul, c'est étrange... Je me retourne vers Danny « Arrête de dire des conneries Danny » Dis-je calmement « Les dernière fois qu'on a été ensemble, on ne faisait que s'engueuler c'est pas avec moi que tu seras zen... on sait très bien que pour toi je suis mauvais... » Mauvais parce que si un homme t'approche de nouveau, je risque d'être méchant, mauvais parce que je n'arrive pas à être quelqu'un d'autre qu'un con parce que j'ai peur de te perdre définitivement. Mais ça je ne lui dis pas, elle n'a pas besoin de le savoir.. J'ai déjà fait assez de dégâts. « Je ne suis pas amoureux de Jill... Je n'ai jamais été amoureux d'une autre femme... En ce moment, elle me ramasse plus que l'inverse... » Je me surprends d'être ainsi mais je n'ai pas envie de me prendre la tête avec elle.. Je me demande si les paroles de son ex mais aussi d'Evie, ne m'ont pas calmé un peu et puis je dois l'être pour notre fille... Je dois faire des efforts pour elle, pour eux...

_________________
aonh
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Lun 8 Mai - 15:47

Le stress ? Je confirme. Il me prend la main comme le monsieur a dit. Mais c’est pas pareil. C’est différent. On dirait qu'il en a pas envie. J’arrive pas a me sortir de la tête qu'il l’embrasse elle. Qu'il veut été avec elle. Et quand t’es obligé de rien foutre, t’as un tas de temps pour penser. Même si c’est pour les idées noires. Le médecin s'éclipse. On dirait qu'on l'a fait fuir. Kieran s’y met. Ca lui a pas mis long. Jamais cru qu'il serait le plus virulent des deux. Je fronce les sourcils.  Je le fixe. J’ai envie de rire et de pleurer. - Tu cherchais les embrouilles. Tu avais décidé de changer les règles. De demander plus sans délai. Parce que bien sur c’est tellement facile. J'ai pas essayé de me disputer. Mais t’as décidé que c'était ainsi et pas autrement. Celui qui décide pour l’autre c’est pas moi. - Jsuis mauvaise. Parce qu'il m’agresse. Alors que c’est lui qui a décidé ça. C’est lui qui pense que jsuis pas assez bien pour lui. Qui veut s'éloigner. Que je le veuille ou non. J'ai jamais dis que jle voulais hors de ma vie.  - Mauvais ? Pourquoi ? Jdois dire en quelle langue que jsuis pas d’accord avec tes conneries ? Assumes. Tu veux pas de moi tu veux la fille que tu aimerais que je sois. Tu veux de la fille qui s’est pas fait baisée sans son avis ce jour la. Il est où le mec de ce soir là ? Qui a attendu un an avant que jpuisse l'approcher ? Tu veux quelque chose mais tu imagines pas une seconde que certaines choses prennent du temps. - Jsuis énervée et j’ai besoin de dire tout. Ça. Même si je sais pas dire le reste. J'ai pas envie de lui dire ce qu'il ignore. Parce que s'il se pense mauvais sans ça, qu'est ce que sera quand il saura que j’ai menti. Que j’ai pas évolué depuis cette nuit. Que les cauchemars, les angoisses, la panique, tout est encore la. Je sais pas en parler. Je veux pas en parler. J'ai envie de lui hurler de cesser ses conneries.  De juste être là. J’aime pas qu'il prononce son nom à elle. J'aime encore moins qu'elle s’en occupe. - Te ramasser ? C'est pas son rôle. Et yaurait pas à le faire si t'étais chez nous. Ya personne. Pas de Liam pas d’autres. T’es tellement en mode buté que t'as pas remarqué que j’avais couché avec personne ces derniers temps. Personne. Mais toi tu t’es focalisé sur Liam. Après des mois où j'ai rien fait. 4 mois à coucher qu'avec toi. Mais ca te suffit pas. - Et ça m'énerve qu'il joue les victimes. Ça m'énerve qu'il dise tout ça. Et le pire ça m'énerve qu'une autre femme s’occupe de lui. - On doit y aller. Tu voulais prendre des trucs. Ya un magasin pas loin. Tu pourras prétendre ensuite que je tiens pas à toi et que j’ai pas besoin de toi autant que tu veux. - J'ai envie d’ajouter jusqu'au jour où un homme me donnera ce dont moi j’ai besoin. Je descend du truc et remets mes vêtements. Le médecin arrive et me donne l’ordonnance. Jvois déjà Evie me les donner chaque matin pour être sûre que je les prends. Je me tiens à la porte, jsuis fatigué. De nous, de moi, tout court. J’attends qu'il me suive. Je lui montre le magasin. Pas besoin de prendre la voiture. C’est à côté. On s’y rend. Devant la boutique je regarde à l’intérieur. Je vois des parents. Je vois des couples main dans la main. J’ai jamais voulu ça. Mais ca fait mal quand même. - Viens c’est par là. - Je lui indique l'endroit. Je souris devant un ensemble tellement chou pour fille. Je soulève un autre pour bébé. J’ai l’impression d'être une autre. Même à l'époque, c’est lui et sa famille qui avaient pris des trucs pour Lou. Moi j’avais attendu qu'elle soit plus grande pour lui offrir des trucs. C'est pas la joie mais il est là. C'est déjà ça. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Enaël Flint
Membre de Pan

❖ Job : Ex-marines - Pompier
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Chris Hemsworth
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 564
❖ Needles : 783

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Lun 8 Mai - 15:54

Je fixe l'écran où je pouvais voir mon fils, notre fils, je dois avoir l'air d'un con à sourire alors que je m'imaginais déjà avec ce gosse. J'espère juste qu'il n'y aura pas de soucis que ce soit pour elle ou pour lui. Je prends la parole alors que le médecin vient de partir, je pense ce que je dis les dernière fois qu'on avait été ensemble, ça finissait toujours pareil et pourtant, j'aurai aimé être avec elle mais pas comme ça... Je l'écoute et ne comprends rien de ce qu'elle dit, enfin si je comprends mais c'est elle qui n'a rien compris, je ne demande pas une autre femme, je ne veux pas d'une douce jeune femme qui est docile et qui ne fout rien – façon de parler – Je veux elle comme elle est aujourd'hui avec ses joies, ses peines, ses colères, sa jalousie, je ne demande pas qu'elle devienne quelqu'un d'autre, certes, j'ai connu ses deux facettes et j'aime les deux mais j'avoue que je me suis habitué à celle qu'elle est maintenant. « Tu n'as rien compris Danny » dis-je calmement... j'écoute une fois de plus la suite et me rend compte que j'ai été en parti con mais comment, je pouvais le savoir, jusqu'à présent je n'ai pas de dons divins... « Tu sais que si j'étais chez toi, on serait encore entrain de se prendre la tête pour des conneries... Danny, je ne demandais pas que tu sois quelqu'un d'autre, je ne demandais pas que tu deviennes une autre... J'étais prêt à te donner tout le temps que tu voulais mais nos disputes ont eu raison de tout ça... Oui je crevais de jalousie en te voyant avec ce mec et j'ai pas pu me contenir, j'en suis désolé. Mais comment veux-tu que je vois si tu couchais avec d'autres ou non... Enfin c'est pas facile.. » murmurai-je, je suis étrangement calme étrangement alors que ce n'est pas son cas. Je soupire et roule dans la salle, je jette un coup d'oeil vers Danny alors qu'elle reprend la parole, je serre les dents, une fois de plus elle attaque et je n'aime pas ça, je suis prêt à répondre mais le médecin fait son entrée, je le regarde donner l'ordonnance, je la suis sans dire un mot, je suis fatigué de tout ça mais je donnerai tout pour que les choses changent, pour être mieux pour elle... Mais je doute... je doute qu'il y ait encore un espoir pour que l'on comprenne tous les deux ce que l'on veut. Une fois dans le magasin, je la suis une fois de plus et je l'observe et je me remets en question.. Si seulement, je pouvais être un autre... Quelqu'un qui lui montre ce qu'est quelqu'un de ''bien'' quelqu'un qui prenne soin de la femme qu'il aime sans se prendre la tête. Quelqu'un qui fait comprendre qu'elle est importante tout en étant à son écoute... c'est étrange comme sensation... Mon père, Evie et Liam avaient réussi à me mettre tout ça en tête mais jusqu'à quand... « J'aimerai que tu choisisses tout ce qu'ils pourraient avoir besoin... » Je tourne la tête pour regarder deux trois trucs mais c'est tout, je repose mon regard sur Danny pensivement...

_________________
aonh
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Lun 8 Mai - 17:10

On perdait notre temps. Je parlais chinois, il parlait russe. Je restais comme une con sur ses paroles. Il était jaloux, je le savais ça, c’était pas nouveau. Pourquoi il réexpliquait toujours les mêmes choses. Il avait pas encore pigé qu’on était de toute façon deux têtes de cons, mais était ce une raison pour tout jeter au feu.  La danny mode hormones me déplaisait. Elle disait des trucs que j’aurais pas dis. Je lui aurais duck et serait allé baiser le premier qui vient. Sauf que ces derniers temps, j’en avais pas envie. Jvoulais lui. Et cette idée me dérangeait au plus au point. - Bah non jsuis con c’est connu. - Que je réplique comme une garce. Là c’est plus moi d’ailleurs, bien mieux. Je le regarde déballer son sac et je fronce les yeux. En fait Kieran est stupide, ou la chute lui a explosé le cerveau, au choix. - T’es sur que ta tête a pas été touché ? Bah c’est simple, on se voyait trop pour avoir le temps déjà. Entre le taff et la petite si tu crois que je vais squizzer un autre en passant. Ah bon alors tu attends quoi ? Le déluge ? Le père Noël ? La petite souris ? C’est comme ça qu’on va être désormais ? Papa et maman, basta ? Parce que pour info je suis pas avec Liam. Jsuis avec personne, mais soyons clairs, jvais pas t’attendre. Si ce que je suis te va pas, j’irais voir quelqu’un à qui ça plait. Et s'engueuler a jamais tué personne. Tu sais très bien que je suis aussi jalouse que toi. - Ok j’étais vache là. Mais fallait que ça sorte, je devenais folle et il fallait, si c’était nécessaire, qu’on établisse un plan, une solution. Si c’était de rester dans nos rôles respectifs, je me ferais une raison. Même si ça devait me faire chier et me donner des envies de meurtres. Au moins on était calmes, e qui était rare, je le confirme. Dans la boutique, il est plutôt calme, lui. moi je regarde tout ça et deviens gaga. Il me faut tout et n’importe quoi. Jsuis sure que le ptit mettra 2 semaines un truc et pouf, ce serait ridicule. Je commence à passer partout, lui, il m’attend, pas facile de bouger dans la boutique et vu sa tronche il doit être fatigué. Je finis par revenir en lui montrant ça, et ça, et encore ça. J’avais pris tout en bleu et vert. J’aurais fait pareil si ça avait été une fille, bien que Lou avait été claire, pas de soeur, ya déjà elle. Ma fille était à mourir de rire. - Bon j’ai tout je crois non ? Je peux en mettre sur tes genoux ou ça te ferait mal ? - Que je dis en posant ma main sur sa cuisse, exprès. Merde déjà sa main dans la mienne j’en pouvais plus, là j’en profitais. Surtout que l‘idée qu’elle touche, n'importe ou, me donnait envie de vomir. - Vous voulez de l’aide pour amener ça à votre voiture madame ? - Que me dit le vendeur tout sourire et plutôt sexy. - Bah écoutez oui, mais juste ceux là, voilà. C’est super gentil. - Je sais que yen a un qui va hurler après, parce que monsieur veut pas qu’on nous aide et encore moins par un mec sexy. Mais contrairement à avant, mes yeux le reluquent pas autant. Faut dire que Kieran ronchon je résiste pas. Le type s’en va et je me stoppe pour le regarder. - Pas à mon goût. - Que je dis, pour voir la réaction. Je range les fringues dans le coffre puis ouvre la portière. Ca fait un bail que je veux faire ça et bientôt, je serais trop grosse pour le faire. Je l’aide à se hisser dans la voiture, doucement. Quand il essaye de mettre sa ceinture avec sa main, je l’aide, me retrouvant sur lui, mes seins - qui ont pris une de ces grosseurs  - contre sa poitrine, ma tête à quelques centimètre de ses lèvres. - Ca va t’es installé ? T’es sur que c’est bon devant ? Ca va pas te faire mal à force que la jambe soit pas surélevé, ou ta cheville ? Qu’est ce qu’il y a ? - Que je dis en voyant sa tête, penchée sur lui, plaçant sa jambe correctement et allongeant le siège tout de même pour lui donner plus de longueur. - Ya un problème ? T’as mal ? - Que je dis tout à coup en paniquant. ca aussi je m’en serais passé, le mode mère poule !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Enaël Flint
Membre de Pan

❖ Job : Ex-marines - Pompier
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Chris Hemsworth
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 564
❖ Needles : 783

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Mar 9 Mai - 8:32

Je soupire à sa remarque, je ne sais plus quoi penser, en fait tout se mélange dans ma tête, j'ai du mal à faire le tri dans ma tête, enfin j'dois vraiment avoir une case en moins pour être ainsi. Je l'écoute et je me demande si je comprends bien tout ce qu'elle veux dire mais je n'arrive pas à lui dire que je la veux comme elle est et pas autrement, il allait vraiment falloir que je me pose vraiment pour réfléchir à tout ça. Dans un sens, mon vieux a raison et parfois il faut savoir mettre sa fierté de côté, je me doute que cela ne sera pas tous les jours de repos mais je peux essayer. « J'crois que c'est surtout à cause de tout ce qu'on m'a dit ses derniers jours.. Et tu as raison mais non je n'veux pas qu'on soit simplement des parents... » Je ne peux lui dire ce que je veux pour le moment simplement parce qu'il y a Jill et que ça serait déplacé pour ses deux femmes. Voilà maintenant qu'on se retrouve dans cette boutique, je reste à l'écart et j'observe Danny, je souris comme un con en la voyant vagabonder dans les rayons, cela me fait plaisir de la voir ainsi, je me demande pourquoi je ne l'avais pas fait avant.. Peut-être que tout aurait pu être un peu plus simple. Je regarde ce qu'elle a pris, tout est en bleu et vert, c'est jolie on ne pourra pas dire que ce n'est pas un garçon. Je souris à sa question, ce n'est pas quelques trucs qui vont faire que j'aurai mal « Tu peux tout mettre, ne t'en fais pas » Je regarde sa main sur ma cuisse avant de regarder le vendeur qui vient d'arriver, je fronce les yeux, j'ai pas besoin qu'on nous aide, j'ai vraiment l'impression d'être un handicapé incapable de tout faire... Je soupire et les suis. Mon regard se pose sur Danny alors qu'elle dit qu'il n'est pas à son goût, je lève les yeux au ciel mais je suis surpris « Mouai... » Murmurai-je avant d'aller vers le côté passager de la voiture. Je m'installe avec l'aide de Danny dans la voiture, j'attrape la ceinture et essaie de la mettre avec énormément de mal, je m'énerve comme toujours, ça me saoule de ne pas arriver à faire tout tout seul. Je colle mon dos contre le siège alors que Danny se retrouve sur moi, je sens son souffle contre ma bouche, mon cœur s'accélère, j'ai l'impression que mon sang bouillonne et je plante mon regard dans le sien « ça va Danny, merci... Je me reposerai plus tard » Elle me trouble encore et toujours, je me demande si un jour cela changera.. Voilà qu'elle allonge un peu le dossier, je ne suis vraiment bien mais c'est pas grave « Ne t'en fais pas, je n'ai pas mal et il n'y a pas de soucis.. Merci de t'inquiéter pour moi » J'attrape sa main et y dépose un baiser pour la remercier.

_________________
aonh
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Mar 9 Mai - 12:51

Vous connaissez musclor ? Robocop ? Moi non plus, excepté que Kieran fait tout pour me faire croire que c’est le cas. J’ai envie de lui mettre une tarte pour voir s’il dit pas mal. Mais après je m’en voudrais. PUTIN D’HORMONES. Je hais l’idée qu’on puisse aussi facilement m’attendrir ou m’inquiéter. Avant je l’aurais foutu là dedans et on en parle plus. Mais non voilà, j'étais devenu mère theresa, la barbe. - Tout ce qu’on t’as dit ? Qui ? Et surtout, on t'as dit quoi ? Parce que moi on me dit rien du tout ! - J’aime pas sa réponse. Ca reste dans ma tête. Il veut pas qu’on soit que parents. Alors pourquoi il sort avec l’autre ? Ca me travaille, à mort. Je perds patience avec ses conneries. - Alors quitte là. - Ouais c’était radical et totalement lié à ma jalousie à moi. Après tout, il m'avait pas demandé de quitter liam. mais c’était pas pareil. Ca voulait dire jsuis prête vas y, on toucher plus personne. Mais vu l’imbécile borné, il comprendrait juste que j’avais envie de jouer et pas que lui joue. C’était vrai à une époque, mais là, c’était dans les deux sens. J’avais pas envie de jouer, du tout. Peut être une fois avoir accouché mas là de suite, non. Et puis surtout, jvoulais pas qu'il fasse mumuse. Parce que sinon il risquait tôt ou tard de se faire supprimer sa meilleure amie. Ou du moins abîmer. Et il pouvait oublier ma politesse avec lui. Il aurait droit à la garce, comme tout le monde. Il me dit de mettre sur ses genoux, je dépose tout de même doucement. Je laisse le vendeur nous aider, grillant la tête que fait Kieran et souriant. Quand il fait sa remarque, je sais qu’il me croit pas. - quand t’auras fini tu me préviens hein. Même Lou fait pas ça longtemps. Dans la voiture monsieur est très bien, tout va bien. Je lève les yeux en l’air, il me gonfle quand il fait ça. - Après la jalousie la fierté, mon dieu tu en as des qualités. - Oui je l’emmerde, mais c’est de bonne guerre il s’en tape une autre. Et oui je fais une fixette mais moi j’ai son gamin dans le bide, j’ai une excuse. Il m’embrasse sur la main. je me stoppe. Il est sérieux ? On est parti sans le temps ? - C’est quoi ça ? Un bisou sur la main, j’ai 5 ans c’est ça ? Ou on est dans les années 20 quand on faisait encore la cours aux femmes ? Si ça te dérange pas, évite ce genre de truc, parce que toi t’as pas les hormones qui te travaillent et tu pourrais regretter ce genre de geste. - Autrement dit si tu veux tromper ta pouf de copine, vas y, amuse toi mais tu t’en voudras ensuite. Je ferme la portière regardant ma main comme une poule et un couteau. Je rentre dans la voiture et regarde où est le volant et où je suis désormais placée. j’ai beau avoir un ptit ventre pour cinq mois, je suis tout de même plus très “mince”. Même plus du tout en fait. Paraîtrait qu'on pouvait faire du sport mais en douceur pendant qu’on était enceinte. fallait que j’en discute. bon vu ma situation, je risquais de me prendre la porte, mais qui ne risque rien n’a rien non ? - Jte ramène chez toi ? Au passage, tu me diras ton prochain rendez vous, je viendrais avec toi. J'attendrais à la sortie. Sauf si ELLE le fait. bien sur. - Que j'ajoute comme une vraie mégère. On a comprit t'es jalouse ma vieille, ferme là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Enaël Flint
Membre de Pan

❖ Job : Ex-marines - Pompier
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Chris Hemsworth
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 564
❖ Needles : 783

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Mar 9 Mai - 14:38

J'ai pas envie de l'inquiéter si je vais bien ou non, j'ai l'impression que tout va mal, que mon corps et mon esprits vont mal et je ne sais pas quoi faire, je ne sais plus où j'en suis mais malgré tout ça, j'essaie de remonter la pente avec du mal ça s'est sûr mais j'essaie, cela je le dois à Jill qui est chaque jour présente à mes côté sans rien demander de plus que ce que je lui donne et je ne lui donne pas beaucoup... je ne pourrai jamais lui donner ce que je voulais donner à Danny, je pense qu'elle le sait et ça nous suffit. Un mois sans voir Danny a été un supplice, je l'avoue mais je suis trop fier pour lui dire et puis depuis que tous se mettait à me faire la morale cela me travaillait. Je pose mon regard sur Danny alors qu'elle cherche à savoir ce qu'on m'a dit et qu'à elle on ne dit rien mais dans un sens c'est pas normal qu'on ne lui dit rien, c'est moi qui suis parti et qui est laissé la mère de mes enfants seule, mon père avait raison mais il me connaît, il sait qu'au fond même si je ne suis pas de son sang, les chiens ne font pas des chats, avec lui j'avais été bien servi. « Je parle de mon père, Evie et même Liam... » quand elle me dit de la quitter, je détourne le regard, ça serait si simple, je comprends à moitié ce qu'elle veut dire peut-être parce qu'en fait je ne veux pas comprendre totalement ou me faire des idées, voilà je ne veux pas me faire des idées, espérer pour qu'au fond rien n'arrive. Ouai j'suis un trouillard à ce moment précis simplement parce que je sais que si je ne fais pas quelque chose rapidement, je la perdrai définitivement et ça je ne peux pas le concevoir.. je vais devoir me poser et faire ce qu'il y a à faire... Couillon un jour couillon toujours !!!! Je lève les yeux au ciel alors qu'elle parle de qualités, c'est du gros n'importe quoi « Oui t'as vu ça c'est un don inné et de famille ! » je souris et l'embrasse sur la main pour la remercier, je ne peux faire plus pour le moment même si la voir comme ça sur moi, entrain de m'aider et une torture. J'aimerai avoir certains gestes envers elle, pouvoir glisser une main sur son ventre légèrement arrondi et parler à notre fils, rassurer notre fille et lui dire que tout ira bien maintenant. Je soupire à sa remarque qui m'exaspère, elle est aussi buté que moi cette gonzesse, je ne veux pas aller trop vite, je ne veux pas que ça parte en couille maintenant, alors que j'apprends de mes erreurs « T'en loupe vraiment pas une Danny, je voulais juste te remercier simplement, sans qu'il ait de soucis » Ou plutôt pour éviter que je t'embrasse, je suis tiraillé à ce moment précis mais je me dois d'être clean, je l'ai toujours été même si là c'est différent. Je regarde dehors alors qu'elle se met au volant, je l'écoute et fais un signe de tête quand elle parle de me ramener chez moi « Oui chez moi s'il te plaît ! Je dois y aller dans 2 heures et le prochain je crois que c'est Vendredi » Je tourne la tête vers l'extérieur « Non elle ne m'accompagne pas... c'est pas pareil... » murmurai-je tout en bougeant un peu pour me mettre un peu mieux ou essayer du moins.. je sais qu'elle est jalouse et cela me rassure dans un sens... car j'ose me dire pour une fois qu'elle tient à moi et j'ai une lueur d'espoir en me disant que tout n'est pas perdu... putin ils ont réussi ses cons à me faire me poser des questions sur mes agissements...

_________________
aonh
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Mar 9 Mai - 14:42

Il me dit qui, moi je veux savoir quoi. Qu'est ce qu’ils ont dit sans me le dire à moi ? Parce que parler avec lui ok, mais je veux savoir quels propos ont été abordés. Je suis déjà curieuse de nature mais je veux savoir ce qui a pu le faire réfléchir. Peut être un peu déçue que mes mots à moi ne soient que des pipi dans des violons. Mais on était trop proches pour voir ce qu’il y avait en face de nous. Parce que jaloux on l’avait toujours été, on se retenait c’est tout. J’étais pas idiote, il râlait toujours si je regardais quelqu’un quand j’étais avec lui. Et j’avais toujours détesté que le père de ma fille batifole. Il détourne le regard, il veut pas la quitter. - Me sors pas des conneries si tu veux pas la lâcher, ça en dit assez. Soit. - Oui j’étais pas douée pour me battre, j’abandonnais vite, parce que merde, j’en avais marre de me justifier. Un mec jouait avec toi et un jour hurlait que tu l’avais pris pour un con. Là où il avait jamais parlé d’autre chose. C’est de famille qu’il dit, je lève les yeux en l’air. le pire c’est que j’ai vu que de loin sa mère, jamais rencontré sa mère, alors je sais pas trop de qui il tient, juste qu’il était battu avant ses dix ans. Je savais tout de lui et si peu à la fois. Parce que j’avais pas su qu’il était amoureux. Ou peut être le savait il même pas. Qu’il pense ça ou non, j’aimais pas le blesser. - Sans souci ? Me touche pas, c’est plus simple. Tu sais en plus que j’aime pas ça. - Sauf quand c’est toi mais ça, j’avais plus le droit de le dire. Il était à ELLE. J’avais enfin compris le message. Danny, il est plus à toi, en fait il l’a jamais été. Et j’aimais pas m’en rendre compte, quand j'étais “presque” au point où je l’aurais “presque” accepté. Il veut que je le ramène, alors je me dirige vers son appart, là ou j’ai quasi jamais mit les pieds en y repensant. Deux heures pour le kiné, j’irais au prochain. jpouvais pas être ce que j’étais encline à tenter d'être, mais je pouvais être la mère de ses gosses. Sa meilleur amie/petite amie l’accompagnait même pas, super. Je me dirige vers l’appart et me gare. Je sors, rale deux ou trois fois et lui ouvre la porte, lui enlevant la ceinture et l’aidant à rejoindre son fauteuil que j’ai sorti et placé devant la porte. Je le laisse faire, je sais que si je l’aide encore, il va m’envoyer chier alors je le laisse faire. On arrive devant chez lui et j’ouvre avec sa clé. le chien me saute presque dessus, je suis surprise. J’ai jamais vraiment eu de moments avec “Logan”. Mais à présent, caresser Logan, ou lui dire coucher a prit un autre sens. Je m’amuse à le faire. Je finis par lâcher le chien  et me souvenir qu’il y avait un homme qui attendait - en ronchonnant - que je l’aide à s’installer sur le canapé. Ou c’était moi qui avait envie ? Savais pas. j’eus pas à approcher vite, il se démerdait tout seul avant que je sois devant le canapé. Je posais la couverture rembourrée sous ses jambes tout de même. Je pouvais faire au moins ça non ? Je m’assied sur le bord, mais finit par abandonner - les canapés sont pas fait pour les vaches - et prendre une chaise, pas très confortable. Je regarde sa main. - Tu as le droit à une atèle bientôt non ? Ca va la position te va ? - Oui j’ai compté depuis la dernière fois. Je sais suis gravissime. je devrais pas m’en préoccuper, j’ai plus droit, et pourtant. sAns vraiment réfléchir à ce que j’allais dire je sores une grosse bêtise. - Tu veux toucher ? - Le ventre hein.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Enaël Flint
Membre de Pan

❖ Job : Ex-marines - Pompier
❖ House : south seattle


❖ Avatar : Chris Hemsworth
❖ DC : Devyn, Nolan et Liliana
❖ En ville depuis : 16/03/2017
❖ Messages : 564
❖ Needles : 783

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Mar 9 Mai - 14:44

Alors que je regarde par la fenêtre, je lâche un soupire quand elle vient à reprendre la parole, j'ai beau être con, elle est têtue, j'aurai aimé que ce ne soit pas ainsi, j'aurai aimé avoir les couilles de lui dire réellement que je la voulais que pour moi – du moins sans qu'elle ait d'autres mecs dans sa vie – mais pour le moment je n'y arrive pas simplement parce que je reste bûté même si je sais qu'elle n'est plus avec Liam. Je lui explique mon geste mais cela n'a pas l'air de plus lui plaire que ça. Je sais qu'elle n'aime pas qu'on la touche mais je pensais que c'était différent avec moi mais je vois que je me suis trompé. Cela me fait de la peine mais je ne dis rien et passe ma main libre sur le visage. On roule vers la maison, depuis qu'on se connaît, on ne peut pas dire qu'elle y a mis les pieds souvent, elle a du y venir peut-être deux ou trois fois, je ne sais pas.. Cela me fait bizarre mais dans un sens cela me plaît – étrange sensation – je réponds à sa nouvelle question concernant le kiné, si elle en a envie, elle peut venir, personne ne vient avec moi – à la base j'ai pas besoin qu'on m'accompagne, enfin je le pense – Je descends de la voiture avec son aide même infime soit-elle, je souris « Merci » On avance vers l'appartement et je la laisse ouvrir la porte et je vois Logan lui sauter dessus, encore une fois ce chien me fait des infidélités, il est vraiment pas possible lui. « Logan... » sifflais-je entre les dents mais il est trop occupé à jouer avec Danny, je soupire et attends pour rentrer à la maison. Je m'installe dans le canapé sans grand mal, j'ai pris l'habitude maintenant, à force d'être sur ce fauteuil je commençais à avoir mal d'être tout le temps dessus. Je soulève ma jambe pour la poser sur la couverture qu'elle vient de me déposer sur la table basse. Je laisse mon regard sur la jeune femme, je me demande si c'est à cause de moi qu'elle ne se met pas sur le canapé mais c'est vrai que ce n'est pas facile quand on est enceinte, je la laisse faire comme elle veut, je me redresse un peu et la regarde « Je dois voir ça avec la kiné tout à l'heure, j'espère que ça sera bon , j'avoue que ça serait top, je verrai bien et c'est parfait vraiment » Je lui souris et reste surpris de sa demande., je me demande si j'ai bien compris, elle qui ne voulait pas que je la touche avant, le voulait maintenant. « Tu... Tu es sûr que je peux ? Enfin j'veux dire par là ça ne te gêne pas ? » je ne veux pas qu'elle se sente mal parce que je la touche. J'attends un peu et avance doucement ma main sur son ventre, j'hésite à le toucher, j'ai peur qu'elle prenne la fuite, je n'ai pas envie de cela « c'est bon pour toi ? » Je glisse ma main sur son ventre, profitant de ce petit moment à deux, j'aime ça, j'aime la sentir. J'avance un peu plus et me retrouve proche d'elle alors que je caresse doucement son ventre rebondi. « Tu crois qu'il peut m'entendre déjà ? » Je lève les yeux vers elle sans retirer ma main.

_________________
aonh
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   Mar 9 Mai - 14:49

Je crois que je l’ai perturbé. Après lui avoir dit de pas me toucher, je lui propose de le faire. Mais il oublie que si je l’initie, pas de problème.  Je souris quand il se sent gêné d’en avoir envie. Je déteste ce qu'on est devenu. Je hais qu'on soit en train d’essayer de se prendre avec des pincettes. Qu'on soit plus nous. Sans carapaces. Même si on en a vraiment des costauds. Je souris. - Si jte le propose. - Il avance sa main et la pose sur le ventre. Je dois dire que je regrette aussi sec ma proposition. Le sentir sur ma peau est pire que je le pensais. Je reste interdite. J’ai honte de le vouloir pour moi. De pas partager. Mais j’ai l’impression d'être liée à lui. D'être incapable d’imaginer une relation comme celle ci. J’ai envie de pleurer. Mais je le ferais pas. Il déteste quand je pleure. Passé l'hésitation il finit par caresser le ventre. Ce qui me rend dingue. J’ai les yeux fixés sur sa main. Punaise j’ai jamais su résister quelqu’un qui me plait mais oui, c’est pire. Il me demande si le bébé l’entend. Je souris. -Je crois que oui. Mais si c’est bien le cas il a du en entendre des trucs de moi.. en espérant qu'il s’en souvienne pas. - Je pense au fait que j’ai fait l'amour avec Liam. Enceinte. Ca fait bizarre d’y penser. Comme si on revoyait un moment de sa vie mais avec un point de vue différent. Je mets ma main sur la sienne. - Chouette. Ce sera déjà moins chiant non ? Dis tu pourrais arrêter de faire semblant et de me dire si vraiment tu as mal. Pas forcément là mais en ce moment. Je sais que tu penses que jveux pas savoir oi que tu dois jouer le mâle. Mais c'est pas vrai. On s’est toujours tout dit non ? - Il sait tout de moi. Il sait comment je fonctionne. Pourtant, on a évolué et il ne comprends pas que j’ai pas changé sur certains niveaux. Lui oui. La position est inconfortable. Alors je me lève. -Pousse toi, on va faire mieux. - Je le pousse un peu et tente de m'installer. Sauf que je finis par perdre patience et pousser d’un seul coup. Le résultat ? Il est au sol sur le dos, moi dessus. On a dit pas doués ? Je me laisse tomber doucement sur lui. - Jsuis désolé. Je vais pas te demander si t’as mal je pense que ta tronche dis tout. Jtai pas blessé j’espère ? - Jsuis plus si légère. Je me laisse tomber à côté, le ventre m’empêche de me mettre sur son bide puis de toute façon je vais lui faire mal. Je prends sa main dans la mienne et enlace ses doigts. - Et si j’ai pas envie, moi, que tu sois avec elle ? Si j'ai envie d'être égoïste et pas partager ? Si​ j’en ai marre de prétendre que j'ai pas envie de cramer sa bagnole, sa baraque et elle avec ? C'est une vengeance ? Tu veux me montrer ce que j'aurais plus ? Parce que pour le moment ça me fait chier. Jveux pas d'une vie comme ça. Jveux pas me cacher les yeux quand t’es nu. Jveux pas qu'elle t'aide à te laver. Jveux pas la voir t’embrasser. Jveux pas que tu me touches juste pour le bébé. Jvais finir à l'asile ou en prison moi.. - Que je finis par lâcher. Mais le pire c’est que c'est pas fini. Il est temps d'être honnête. De dire ce que jlui cache. - J’ai menti. Les cauchemars sont toujours là. Les angoisses. Les trois quarts du temps je supportais pas que Liam me touche. Mais surtout je ressentais pas… comment dire. Je ressens rien quand je couche avec quelqu'un kieran. Jdis pas que je prend pas de plaisir. Mais rien d’autre. Pas de connexion. Je crois que j’ai passé des années à me convaincre que tôt ou tard je la sentirais cette connexion. Liam était l’illusion parfaite. Sans conséquence. On s'aimait pas. On se serait jamais aimé. T’imagines pas ce que ça me fait de me dire que la seule personne avec qui je ressens est aussi celle qui me rappelle cette nuit ya 7 ans. Chaque fois que jsuis avec toi je finis par y penser. Je sais pas les dissocier. Quand jsuis avec toi jme sens aussi bien que mal. C'est pas que je ressens rien. C'est que ressentir fait mal. Mais que tu sois loin est pire. Ca fait sept ans. Je sais pas à quoi ça ressemble une vie sans toi. Et jveux pas savoir. Surtout que lorsque qu'on t’a tiré dessus j'ai eu un aperçu. Et ca faisait plus mal que toutes mes angoisses.  - Je me tais et me rend compte de ce que jviens de dire.  Une larme vite essuyé a coulé. Les hormones c’est de la grosse merde. Je sais pas vraiment où on en est. Mais je sais que j’en ai trop dit. Je me relève et prend mes affaires. - Jsuis désolé. Mais je pourrais pas t’aimer. Je n’ai jamais su et je suis pas sûre d’en être capable. Mais jveux que tu puisses trouver celle qui le fera. Même si ça doit me tuer. - Je cours dans le couloir. Prends l'ascenseur et m'effondre en pleurant. J’ai honte mais la douleur qui s’insinuait en moi pendant que je parlais… je pouvais à peine respirer. Je serais jamais la personne dont il a besoin.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kieran ◘ are you fucking kidding me ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kieran ◘ are you fucking kidding me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (03) Forget the sorrow And I can be on the last train home || Blue & Felix & Kieran
» Kieran
» Kieran + La vie est une question de contrôle
» Phillys J. Smith - Somebody saves me ! Are you kidding me ? I graduate MIT, I'm like super clever.
» Are you kidding me ? (Aaron)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❖ PINS AND NEEDLES :: 
Allons à Seattle
 :: North district :: Rps terminés
-
Sauter vers: