AccueilAccueil  PublicationsPublications  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une première matinée ensemble - Devyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Une première matinée ensemble - Devyn    Dim 1 Oct - 18:37

Tout ce m’attire te condamne … j’entends encore ces mots de la part de mon frère avant qu’il ne me fasse promettre de veiller sur sa femme et sur son enfant. Je me réveille en sursaut, j’ai encore fait ce même rêve qui n’en est pas un … malheureusement pour nous Duncan nous a quitté et je me sens coupable sans savoir pourquoi …. Dans un sens, s’il n’était pas venu me voir, cela ne serait peut-être pas arrivé, voilà la raison. Est-ce lui qui vient me hanter ? Non sans doute pas car les fantômes cela n’existe pas. Ils ne sont que légendes et histoires pour enfants ou autres films d’horreur. J’en suis maintenant parfois toutefois à me poser la question… Putain, je déraille totalement. Dans un acquis de conscience, je me lève et je vais voir comment va ma belle-sœur. Belle est réellement le bon terme avec celle qui a été mon premier et réellement unique amour. Anita ne compte pas tellement à mes yeux. Je peux paraitre salop de penser cela mais je m’en fou, je pense qu’elle s’en doute. Depuis notre arrivée à Seattle, nous ne sommes pratiquement pas vu. Je n’ai pas encore visité d’appartement sa compagnie. Non je ne reste que proche de Dev qui a accepté de m’héberger un peu à contre cœur sans doute. Je n’en ai rien à foutre… j’ai promis et elle porte mon neveu ou ma nièce donc ma place est auprès d’elle. A pas feutré, je me rends dans la chambre de la femme que nous avons aimé mon frangin et moi. D’un geste lent, j’ouvre sa porte et je vois qu’elle semble dormir à point fermé. Je suis rassuré et retourne dans mes pénates. Je regarde mon flingue que je sors et contrôle le nombre de balle. L’une d’entre elle est vouée à trouer le fils de pute qui buté mon frère. Vu que je suis réveillé, je me décide de descendre à la cuisine. Je commence à faire du café, je suis hébergé, je peux donc me rendre un poil utile. Pour tout vêtement, je ne porte qu’un bas de training gris clair, je ne suis pas gêné de savoir que ma belle-sœur pourra me voir torse nu. Je me fous totalement de cela, elle m’a déjà vu ainsi et elle pourra voir encore plus si elle le souhaite. En attendant que le café passe, je regarde quelques trucs sur ma tablette que j’avais laissé la veille à cet endroit. J’entends des pas, Devyn arrive à son tour dans sa cuisine, je la regarde en souriant légèrement. « Salut … » Que dire de plus ? Ma belle-sœur arrive à me troubler quand elle le veut et sans doute sans le savoir. « Bien dormi ? » Ok c’est basique mais que dire de plus quand on se trouve dans notre situation et que on est toujours intéressé par une femme à laquelle on ne devrait pas … Sincèrement, je n’en sais rien et je ne suis pas certain d’avoir des réponses immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Devyn Torres-McKilt
Membre de Pan

❖ Job : Vient de reprendre la direction des magasins et le trafique de drogue de son mari décédé
❖ House : North district


❖ Avatar : Sara Sampaio
❖ DC : Enael, Nolan & Liliana
❖ En ville depuis : 15/05/2017
❖ Messages : 512
❖ Needles : 817

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une première matinée ensemble - Devyn    Lun 2 Oct - 17:37

Le bruit sourd des balles me réveille en sursaut, encore une fois j’ai rêvé de ce moment où je n’y étais pas. De ce moment où on me l’a pris, cela fait déjà un mois qu’il n’est plus là mais j’ai l’impression que ça fait plus longtemps tellement qu’il me manque. Je glisse ma main sur mon ventre et alors que mon regard se pose sur la photo de Duncan, je me surprends à sourire, cela fait quelques jours que j’arrive à sourire, je ne comprends pas pourquoi mais cela fait du bien et je sais que cela fait du bien à mon fils. La veille j’avais appris qu’il s’agissait d’un petit garçon, je sais qu’il aurait été heureux d’avoir un fils. Je savais au moins que la ligné de mon mari allait continuer. Je finis par me lever, j’entends du bruit dans en bas mais je préfère allait prendre une douche afin d’effacer le dernier cauchemar. L’eau coule lentement sur mon corps alors que je passe ma main sur mon ventre une fois de plus. Il commence à prendre forme mais je dois encore être patiente, j’en ai encore pour 5 mois à attendre. Après avoir pris ma douche, je passe une petite robe bleu ciel et blanche moulante puis je finis par descendre rejoindre Dean. A force qu’il insiste, j’avais fini par accepter qu’il vive ici le temps de tout mettre en place, je reste surprise qu’il ne soit pas avec sa femme. J’avoue qu’il y avait encore trop de non-dit entre nous, je n’avais pas compris pourquoi il était parti sans rien dire, je lui en ai voulu longtemps et puis j’ai fini par l’oublier en partie, le voir revenir a réouvert en moi une blessure mais pas seulement. J’arrive dans la cuisine et je l’observe silencieusement avant de détourner le regard, j’ai l’impression de trahir mon mari alors que mon regard parcourait le frère de mon défunt mari. « Salut ! Comme d’hab et toi ? » La situation est étrange, me retrouver avec Dean ici dans la maison de son frère sachant qu’il est aussi le premier homme que j’ai aimé, le premier homme à qui j’ai tout donné. On n’oublie rien et encore moins ce genre d’homme. « Dis-moi, est-ce que tu voudrais m’accompagner au cimetière ? j’aimerai déposer quelque chose sur sa tombe » Je lève mon regard sur lui, je n’ai pas envie de me battre pas aujourd’hui, je l’avais déjà assez fait la vieille quand j’essayais de le convaincre de ne pas rester que je n’avais pas besoin de lui mais au fond je me mens à moi-même. Je m’approche près du placard et je sors deux tasses puis je me retourne vers lui « tu veux manger quoi ? j’ai envie de pancake ça te tente ? » A ce moment précis si on regarde bien, on pourrait croire que nous formons un véritable couple mais ça n’a rien à voir, il est là autant faire que ça se passe bien.

_________________
uc
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une première matinée ensemble - Devyn    Jeu 5 Oct - 15:48

La violence dans notre monde est présente et fait souffrir, il ne faut l’ignorer en aucun cas. Je le sais de source sure, je me disais que cela n’arrive qu’aux autres et toutes ces conneries-là. Je me suis bien foutu le doigt dans l’œil et profond même. Mon frère est décédé sous une pluie de balles et m’a laissé pour « héritage » une femme enceinte au caractère de merde et une vengeance à assouvir. En quelques sortes, je devrais le remercier car sa femme est celle qui a été mon premier amour, celle que je n’ai jamais pu oublier. Je pensais avoir enfui ces sentiments au fond de mon cœur et continuer de faire semblant d’être toujours hyper amoureux de ma compagne pour le bien de tous … Réellement pour le bien de tout le monde ? Certainement pas le mien car je crève d’envie de tenter de renouer avec celle qui se trouve être ma belle-sœur. Le bien d’Anita ? Non cette dernière se doute bien qu’il y a un truc, je me dois de rompre le plus vite possible et sans sentiment de culpabilité. Celui de Devyn ? Encore moins, elle a besoin selon moi d’un homme à ses côtés pour élever cet enfant, celui de mon frère, le sien … celui qui ne sera jamais le nôtre mais dont, je veux être proche pour lui faire connaitre son père au-delà de ce que sa mère lui racontera. Je ne pense pas qu’elle dira du mal de lui, non ce n’est pas son genre mais, nous avons connu tous deux Duncan de manière différente certainement. Je ne sais pas comment il a été avec elle, mais je ne crois pas qu’il a été aussi dur qu’avec moi. Moi, il m’a appris à devenir un homme. Elle, il l’a épousé.

C’est dans la cuisine que nous nous retrouvons ce matin avec Dev justement, elle semble ailleurs, un malaise se place entre nous, mon instance pour venir vivre ici, notre passé, les non-dits sur ce dernier, tout cela fait que cela soit légèrement tendu et ambigu. Je me sens bizarre quand son regard silencieux se pose sur moi. La présence de Duncan est toujours si grande en ces lieux. Son aura est pesante. Dev réchauffe l’atmosphère en me répondant finalement. « La nuit a été étrange … » Je ne dis rien de plus, autant la laisser tranquille et ne pas lui faire peur en lui racontant ce rêve qui est plus un cauchemar qu’autre chose. Je regarde ailleurs moi aussi quand arrive une question surprenante, elle me demande si je souhaite l’accompagner sur la dernière demeure de mon frère pour y déposer quelque chose. J’opine de la tête, je suis touché par sa demande. « Volontiers, tu n’as qu’à me dire juste quand tu souhaites y aller que je me prépare. » Un sourire timide, je peux oser espérer un jour sans combat, sans lutte de pouvoir ou je ne sais quoi encore. Douce rêverie illusion à la vue de nos caractères. Nous nous sommes engueulé comme deux chiens hier parce qu’elle voulait me convaincre qu’elle n’avait pas besoin de moi. Nous nous étions quittés après nous être excusés mutuellement mais en froid tout de même. Doucement nous nous rabibochons, elle se rapproche du placard et donc de moi, je sens son shampoing alors qu’elle sort deux tasses et me demande ce que je veux manger en m’informant qu’elle souhaite des pancakes. Mes yeux se mettent à briller comme dans un cartoon, dit pancake dit sirop d’érable et bon dieu cela fait des années que je n’en ai plus gouté du bon. En Irlande, il était fade et sans gout … « Avec du sirop d’érable alors !! » J’ai un énorme sourire. Nous sommes un beau-frère et une belle-sœur qui tentent de se réconcilier après une gueulante dont les McKilt ont le secret. Je me mords la lèvre, je n’ai jamais oublié ce sourire qui me rend fou et jaloux, cette future maternité lui va si bien ! « Merci … » Pourquoi ? Pourquoi est-ce que je lui dis cela maintenant… j’avoue ne pas le savoir moi-même. « En Irlande, leur sirop d’érable était ignoble … » A moi la faute d’y être parti et de l’avoir laissée sans un mot, sans une excuse… Aujourd’hui nous serions peut-être encore ensemble et cela serait mon enfant qu’elle porterait et non celui de mon frère.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une première matinée ensemble - Devyn    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une première matinée ensemble - Devyn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Première mission
» Faisons des trucages tous ensemble
» Une matinée entre amie [Nuage de Rêve]
» Et une matinée ennuyeuse de plus, une ! (libre !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❖ PINS AND NEEDLES :: 
Allons à Seattle
 :: North district
-
Sauter vers: