AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ginger - La vie est une liberté perpétuelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Ginger Reid-Callahan
Membre de Pan

❖ Job : Pour l'instant aucun mais j'espère vite en trouver un !
❖ House : Un petit hôtel dans les alentours de la ville.


❖ Avatar : Troian Bellisario
❖ DC : Lena Fitzpatrick
❖ En ville depuis : 18/06/2017
❖ Messages : 9
❖ Needles : 13

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ginger - La vie est une liberté perpétuelle   Dim 18 Juin - 20:50

ton âge : 26 ans ❖ tes origines : Anglaises et Irlandaises ❖ là où tu es né : Des Moines dans l'Iowa ❖ ton job/tes études : Rien pour le moment, ce qui me tombera dans les mains ❖ infos complémentaires : Je déteste les femmes qui fument, je déteste l'odeur, leurs dents jaunes et je ne parle même pas de la vulgarité de la chose + J'ai deux tatouages, un oiseau, au niveau de l'aine gauche. Symbole de liberté et de mon envol lorsque j'avais à peine 16 ans. Et j'ai également un trèfle à quatre feuilles sur l'intérieur de mon poignet droit ! + Ma santé est parfaite, je n'ai été que très rarement malade. Et encore, si un rhume, on peut appeler ça être malade ? + Je suis végétarienne, je ne supporte pas le mal que l'ont fait aux animaux alors j'ai décidé de me convertir. ❖ orientation sexuelle : Bisexuelle ❖ statut : Célibataire, pourquoi s'emprisonner après avoir mis tant d'années à cultiver mon art, la liberté.
Ginger Abigaïl Reid-Callahan
Troian Bellisario ❖
I BELIEVE IN REALITY
Audacieuse, j'ose tout et tout le temps. Je ne me gêne de rien et je me dis qu'il vaut mieux tenter et se rétamer que ne pas bouger le petit doigt et s'en vouloir après.

Charismatique, je suis quelqu'un qui sait ce qu'il veut et qui l'obtient. Pas par la force physique, mais mentale. J'ai un pouvoir de persuasion assez évident. Je sais comment parler aux gens, je sais ce qu'ils voudraient entendre et je leur dit !

Indépendante, je crois que c'est ce qui me caractérise depuis que je suis toute petite. Ma mère m'a toujours trouvée trop indépendante. Je n'ai pas fait longtemps de gros câlins, je ne passais des heure dans les bras réconfortants maternels. Hors de question, je voulais tout faire toute seule !

Féminine, J'aime qu'on me regarde, qu'on me trouve belle. Je sais que je suis féminine, que j'ai de beaux traits, alors j'en profite. Je passe pas des heures devant un miroir, je sais juste ce qui me va et je l'applique. Par contre, je ne sortirai jamais de chez moi mal fagotée ou pas maquillée, même légèrement.

Observatrice, je ne parle pas beaucoup ou bien je joue l'idiote, mais je me sers de chaque petit détail que je vois.

Méthodique, je procède toujours de la même manière, je sais ce que je dois faire et comment je dois le faire, autant en profiter non ?

Inébranlable, en tout cas, je veux le faire croire. Je me suis tellement forgée une carapace que j'ai souvent du mal à faire tomber le masque !

Opportuniste, On m'offre un cadeau, je le prends. Si je dois être du côté du méchant pour gagner à la fin, je le serai. Sauf et seulement sauf, tu arrives à m 'arracher un bout de coeur et là, tu es protégée de tout de mon côté ! Mais c'est tellement rare.

Solitaire, Je ne suis pas trop pour avoir du monde autour de moi tout le temps. Oui, j'aime bien ne pas être seule pour m 'amuser, pour boire un verre, mais j'aime aussi ma solitude, les heures que je passe seule sur ma bécane.

Désordonnée, autant je suis ordonnée dans mes pensées, autant physiquement, je suis du genre à en foutre partout, à ne jamais rien ranger, à perdre tout et n'importe quoi. Mais bon, c'est mon bordel organisé !

Impatiente et fougueuse, il me semble que ces deux là vont bien ensemble. Je ne supporte pas attendre et cela ajoute de la fougue à chacune de mes décisions et chacun de mes actes.

Je ne reste jamais au même endroit très longtemps. Mais ça tout le monde le sait déjà non ?
pseudo /prénom : Le même que Lena ❖ activité prévue ici : Tous les jours plus ou moins ❖ où tu nous as trouvé ? : C'était sur fb si je me souviens bien ❖ un commentaire ? : Je vous aime tous.
Il était une fois
Votre histoire & bien plus



"Aby, je dois te présenter quelqu'un! Descend s'il-te-plait." Me présenter quelqu'un? Une nouvelle amie? Un nouveau collègue peut-être? Je dévalais alors l'escalier quatre à quatre pour ne pas la faire attendre plus longtemps. Et là, je fus surprise de la voir en compagnie d'un homme, assis tout deux dans le canapé, se tenant la main. Je saluais le nouveau venu et le détaillais de manière peu courtoise. Il devait avoir une cinquantaine d'années bien tapées. Les cheveux grisonnants, les rides aux coins des yeux et un costume qui en disait long sur sa situation financière. Il ne devait manqué de rien! Ma mère, pourtant si discrète sur sa vie privée habituellement, venait me présenter son nouvel ami. Cela ne voulait dire qu'une seule et unique chose: elle a enfin trouvé celui qui lui fera oublier la mort prématurée de mon père. Je sourie alors et la discussion se lança sur moi, sur leur rencontre, sur le fait qu'ils se voyaient depuis quelques mois mais aussi sur les origines de mon nouveau beau-père! Enfin si je pouvais déjà l'appeler de la sorte. Il était écossais et semblait fier de l'être. Il me raconta dès lors, en long et en large, ce qu'il aimait de son pays. Sur le coup, cela ne me dérangea pas!

Deux mois passèrent entre la rencontre et la phrase qui bouleversa ma vie entière. Cette phrase n'était autre que "Après le mariage, nous comptons aller vivre en Écosse. Tu sais c'est un magnifique pays!" Mais qu'est-ce que je m'en fous que ce soit un magnifique pays. Il peut être le plus beau du monde, que je m'en foutrai toujours autant. Tout ce que je voyais c'est que ma mère allait quitter notre maison, notre ville, notre pays et mon père. Cette maison dans laquelle on avait grandi mon frère et moi, où nous avons tous nos souvenirs heureux avec papa, où nous avons eu nos premiers bobos, problèmes de cœur, où nous aimions nous retrouver tous les soirs! Je ne dis rien, je restais là face à eux, silencieuse. Tout ce que je pourrais leur dire ne serait que mensonge ou méchanceté. Donc je garde le silence. Mon frère lui, ainé de deux ans, les félicite, leur promet de venir les voir le plus souvent possible. Des promesses que je ne pourrais faire à personne! Pas celles qui laissent tomber les derniers souvenirs de ce père qui s'est battu pour que nous ne manquions de rien, jamais!

Alors âgée de 16 ans, je me décidais à partir! Je pris ma voiture, une Dodge Charger de 1969. C'était celle que je m'étais achetée il y a peu avec l'argent de mon premier job d'étudiante. Alors j'en prenais soin comme de la prunelle de mes yeux. J'enfournais dans le coffre mon sac à dos rempli de broutilles et ma guitare. Je regardais une dernière fois cette maison, si importante à mon cœur, puis je montais en voiture pour ne jamais revenir dans Des Moines! Cette ville m'aura tout pris mais ne prendra pas la dernière chose qu'il me reste: ma liberté.



"Quand je sens en chemin, les trépidations de ma machine. Il me monte des désirs dans le creux de mes reins!"  Je trouve que cette phrase est parfaite pour expliquer ce que j'ai ressenti la première fois que je suis montée sur ce genre de véhicule. J'avais 19 ans, il était beau, dangereux, séduisant, envoutant et j'ai craqué au premier regard. Il m'a emmené dans un monde à dix milles pieds du mien, il m'a fait vivre l'aventure à 100%. Ce type, je ne pourrai jamais l'oublier, il se prénommait Jayden et je crois que c'est le seul qui a réussi à me faire vibrer de la sorte. Il m'a donné la fièvre et l'envie d'être possédée! Nous avons traversés deux États sur sa bécane, accompagné de tous ses amis. Nous passions des soirées à délirer, à vivre, à nous amuser, à boire mais surtout à parler de ces merveilles à deux roues.

Mais un soir, alors que je rentrais plus tôt des vendanges où je travaillais pour la saison, je le trouvais sous la tente avec... Avec une trainée sans nom! Je crois que je n'avais jamais eu aussi mal depuis des années, depuis la mort de mon père. Je lui aurais donné ma vie, il m'a donné une rage de vivre indéterminée et aussi la certitude qu'aucun mec ne pourrait être totalement digne de confiance. Je sortis de cette pièce sans rien, lui faire, il ne méritait même pas la haine que j'aurais pu lui balancer au visage. Ce qu'il méritait c'est de perdre ce qu'il chouchoutait le plus, la seule chose que jamais il ne trahirait: sa moto. Je pris alors les clefs de sa magnifique Aprilia. Sa petite déesse était maintenant mienne! En un temps deux mouvements disparu à tout jamais de sa vue et de sa vie.  Direction Bâton rouge et d'autres vendange, d'autres lueurs et surtout d'autres opportunités de chercher la vie parfaite!



Depuis toute petite, je tiens un journal intime. C'est d'ailleurs la seule chose qu'il me reste du jour de mon départ de Des Moines. Il est toujours dans une poche de mon manteau. Sa couverture est tâchée, ses coins de page sont cornées mais au moins, il ne m'a toujours pas quittée! Aujourd'hui, je suis à Seattle, dans un hôtel miteux, à lui écrire mes dernières péripéties.

Cher journal,

Cette ville respire la joie de vivre et la liberté d'expression. Toutes les personnes que j'ai pu rencontrées aujourd'hui étaient ouvertes, sympathiques et surtout différentes. Un punk, genre année 80, une gothique de plus ou moins 16 ans, un pasteur, la bible sous le bras, mais également un homme costard cravate, un balai dans le cul. Mais, même lui, avec son air frustré, m'a souri, m'a montré le chemin et surtout ne m'a pas jugée pour ma dégaine. Je venais de parcourir 762 miles, la distance entre Sacramento et Seattle! J'avais eu  chaud, ma veste en cuir n'était plus de toute première jeunesse, mais il m'a souri. Chose que je n'avais pas vue dans beaucoup de villes depuis que j'avais quitté La Nouvelle Orléans.

Depuis, je me suis installée au super 8 motel, à la limite de la ville. Je ne sais pas si je dormirai beaucoup mais au moins, j'évite les cafards. C'est déjà un bon point! L'hôtel est douillet mais peu cher, pour la seule et simple raison que ma fenêtre donne sur la voie rapide. Je suis directement dessus! Je déballerai mes affaires plus tard, je vais aller faire le tour du quartier, peut être trouver un taf où je pourrai me faire  quelques dollars, puis pourquoi pas le dépenser dans le premier bar qu'on mettra sur mon chemin.

Enfin quoiqu'il en soit, je reviendrai te voir demain matin, pour te raconter ma première nuit à Seattle!"

Je refermais le journal, passais sous la douche et puis une fois habillée, SEATTLE me voilà!    



Dernière édition par Ginger Reid-Callahan le Lun 19 Juin - 11:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Liliana Guiness
Membre de Pan

❖ Job : Elle donne des cours de Danse et Etudiante à l'école de Danse de la ville
❖ House : South Seattle, dans la villa familiale


❖ Avatar : Shanina Shaik
❖ DC : Kiki et Devyn
❖ En ville depuis : 21/05/2017
❖ Messages : 76
❖ Needles : 221

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ginger - La vie est une liberté perpétuelle   Dim 18 Juin - 20:53

Rebienvenue chez les fous xtd

_________________

The angel of my night
Every time I see you my heart rushes, I want to be for you the one that gives you the desire to live a history ... Our history ... But it is not possible, you are my brother • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elliot Ramirez
Membre de Pan

❖ Job : Etudiante en art & photographe & dessinatrice
❖ House : la cave


❖ Avatar : taylor marie hilll
❖ DC : Danny, Dimitri, Spencer, Giuliano, Vladimir.
❖ En ville depuis : 14/06/2017
❖ Messages : 46
❖ Needles : 85

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ginger - La vie est une liberté perpétuelle   Dim 18 Juin - 20:56

rebienvenue !!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Duncan McKilt
Membre de Pan

❖ Job : Propriétaire d'une chaine de boutique de fringues et trafiquant de drogue
❖ House : North district
❖ Avatar : Travis Fimmmel
❖ DC : Tyler
❖ En ville depuis : 29/05/2017
❖ Messages : 116
❖ Needles : 247

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ginger - La vie est une liberté perpétuelle   Lun 19 Juin - 1:27

Rebienvenue à toi **

_________________

sweetheart
We can spit in the mouth, eat ourselves, destroy ourselves, it does not prevent my feelings for you her there now.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alvar Mouton
catch you whispering

❖ Job : employé dans les cuisines de l'hôpital
❖ House : Downtown


❖ Avatar : Ben Dahlhaus
❖ DC : Oswaldo Guiness, Trevor Seyton.
❖ En ville depuis : 09/05/2017
❖ Messages : 433
❖ Needles : 834

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ginger - La vie est une liberté perpétuelle   Lun 19 Juin - 11:43

Rebienvenue ma belle !
Je vais te demander de compléter ton profil pour que je puisse te valider ;) ♥

_________________
ARE YOU REALLY MINE ?
L'amour complet suppose la possession, comme le courage suppose le danger. Un amoureux est à un amant ce qu'est un soldat en temps de paix à celui qui fait la guerre. Il ne connaît pas son coeur. Paul Bourget
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ginger Reid-Callahan
Membre de Pan

❖ Job : Pour l'instant aucun mais j'espère vite en trouver un !
❖ House : Un petit hôtel dans les alentours de la ville.


❖ Avatar : Troian Bellisario
❖ DC : Lena Fitzpatrick
❖ En ville depuis : 18/06/2017
❖ Messages : 9
❖ Needles : 13

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ginger - La vie est une liberté perpétuelle   Lun 19 Juin - 11:49

Merci à tous pour tout !

Oh oui, j'avais oublié, je fais ça directement :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Alvar Mouton
catch you whispering

❖ Job : employé dans les cuisines de l'hôpital
❖ House : Downtown


❖ Avatar : Ben Dahlhaus
❖ DC : Oswaldo Guiness, Trevor Seyton.
❖ En ville depuis : 09/05/2017
❖ Messages : 433
❖ Needles : 834

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ginger - La vie est une liberté perpétuelle   Lun 19 Juin - 12:03

J'ai beaucoup aimé ta présentation, ça sent la femme forte & indépendante bien badass, j'adore !
Encore rebienvenue parmi nous, & have fun avec ce nouveau personnage ♥

Bienvenue sur PAN
tu es validé, c'est parti pour le rp

Et voilà, t'as réussi, t'as fini ta fiche. A présent que t'es validé, c'est parti pour organiser tout ça ! Pour bien démarrer sur le fo, suis ces petites indications et hop ! Déjà, pour être pleinement validé, recense ton avatar et ton prénom, ainsi que ton métier puis enfin ton logement. N'oublie pas qu'un profil bien rempli peut t'aider pour les liens et c'est plus joli !

Ensuite n’hésite pas à te créer un téléphone. Pour te lier aux autres ou commencer à rp, il te faudra poster ton journal de bord tu y trouveras des modèles type. Tu as une banque de codes si tu le souhaites. Pour un coup de pouce pour les rp suit ce sujet. Et enfin pour tout savoir sur les needles. Pense à demander ceux que tu aurais pu gagner pour être riche !

Si tu veux des amis/amants/voisins/le facteur/, n'hésite pas à poster ce que tu souhaites dans les scenarios et si tu veux recruter du personnel ou avoir des colocataires c'est dans les petites annonces. Une fois fait avec tes needles tu peux demander une mise en valeur par ici.

Pour suivre les nouvelles du forum passes par ici & ici mais aussi surveilles ATTENTIVEMENT ce sujet et ici.

Et bien sur pour que notre petit forum grandisse n'hésite pas à faire de la pub pour nous en ouvrant un nouveau sujet ce qui te permet de gagner des needles ♥.
Tu as tout fait ? Alors vas y fonce, et amuse toi !




_________________
ARE YOU REALLY MINE ?
L'amour complet suppose la possession, comme le courage suppose le danger. Un amoureux est à un amant ce qu'est un soldat en temps de paix à celui qui fait la guerre. Il ne connaît pas son coeur. Paul Bourget
   
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Danny Sloan
get up and walk away

❖ Job : coach sportif
❖ House : south seattle


❖ Avatar : josephine skriver
❖ DC : Dimitri, Spencer, Vladimir, Giuliano, Eliott.
❖ En ville depuis : 19/06/2013
❖ Messages : 822
❖ Needles : 1168

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ginger - La vie est une liberté perpétuelle   Lun 19 Juin - 12:05

Garde moi une place pour Elliot​ !

_________________
You're my soul. You're my only one. I can't tell how much i'm sad for missing all this years. But don't disapear. Don't leave me. i need you to breathe.

Hey rejoins nous à l'event festival ! T'ame la bière ? La musique ? Bah t'attends quoi !
Suis moi Par ici Mets à jour tes fiches 'liens, rps, scenarios)  et gagnes des needles ! Par là
Come back to me my love
i'm not whole without your arms around me

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ginger - La vie est une liberté perpétuelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ginger - La vie est une liberté perpétuelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❖ PINS AND NEEDLES :: 
Tout sur vos personnages
 :: Présente tes papiers :: Bienvenue à Seattle
-
Sauter vers: